Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

Centre d’anthropologie sociale – CAS

Jean-Pierre Albert, Michel Bertrand, Olivier Brassard, Denis Eckert, Michel Grassetti, Marie-Christine Jaillet, Marlène Albert-Llorca, Patrick Pérez et Anne Bouchy
p. 636-638

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Jean-Pierre Albert, directeur d’études
Anne Bouchy, directrice d’études à l’EFEO

La part du rite dans les attitudes religieuses contemporaines. Orthopraxie, réinterprétations, adaptations, sécularisation

1Avec Marlène Albert-Llorca, Alain Ballabriga, Anny Bloch-Raymond, Marine Carrin, Patrizia Ciambelli, Jean-Louis Ormières, Valérie Robin, Guillaume Rozenberg, Harald Tambs-Lyche, Sébastien Tank-Storper, Claudine Vassas.

2Pour sa première année, le séminaire a été consacré à une réflexion de fond sur la nature du rite, le type d’action qu’il représente, les conditions de son emprise sur les personnes. Ce travail d’analyse, conduit sur la base des débats les plus récents en anthropologie sur les théorisations de la ritualité, est apparu en effet comme un préalable nécessaire au traitement des questions initialement prévues. À cette fin, dans la première séance, plusieurs thématiques ont été dégagées qui ont chacune donné lieu à un exposé suivi d’un débat : rite et transgression (M. Carrin) ; rite et signification (J.-P. Albert) ; le rite et le corps (A. Bouchy) ; rite et religion (S. Tank-Storper). Des séances programmées (rite et réflexivité, rite et genre), qui n’ont pu avoir lieu en raison du mouvement social à l’université, sont reportées à l’année prochaine.

Jean-Pierre Albert, directeur d’études
Michel Bertrand, professeur à l’Université Toulouse-II/Le Mirail
Olivier Brassard, professeur à l’Université Toulouse-I/Sciences sociales
Denis Eckert, Michel Grassetti, Marie-Christine Jaillet, directeurs de recherche au CNRS

Problèmes d’épistémologie des sciences sociales

3Ce séminaire, réunissant anthropologues, économistes, géographes, historiens et sociologues, a développé pour la deuxième année les objectifs qui sont les siens : confronter les questions théoriques, méthodologiques et épistémologiques rencontrées dans chaque discipline afin de repérer des convergences et des lignes de force susceptibles de clarifier les présupposés et les modalités souhaitables des démarches interdisciplinaires.

4Chaque séance est consacrée à un thème qui fait l’objet d’un bref exposé par un représentant de chaque discipline et prépare le débat final. Ont été abordés cette année les problèmes suivants : les questions d’échelles ; les figures de la crise ; la dimension éthique ou normative des pratiques comme objet pour les SHS ; les figures du réductionnisme. Deux sessions programmées (les réseaux sociaux ; les formes de la proximité et les espaces sociaux) n’ont pu se tenir en raison du mouvement social à l’université.

Marlène Albert-Llorca, professeur à l’Université Toulouse-II/Le Mirail
Patrick Pérez, maître de conférences à l’ENSAT

L’homme et la nature : savoirs et pratiques

5Le séminaire, cette année, a été centré sur les représentations de la forêt. Dans la séance introductive, M. Albert-Llorca et P. Pérez ont précisé les raisons de ce choix. S’arrêter sur cet objet permet de revenir sur l’opposition entre sauvage et domestique, qui a été maintes fois évoquée au cours des séminaires des années précédentes. La forêt est en effet, en Occident, considérée comme le lieu par excellence du sauvage, de l’altérité. De là, la place tenue par les travaux sur les peuples sylvestres dans l’histoire de l’anthropologie et celle qu’occupe l’étude de l’imaginaire de la forêt dans la naissante ethnologie de l’Europe, dans les années 1970-1980, de Jacques Le Goff à Yvonne Verdier. Deuxième raison, plus politique, de s’intéresser au rapport aux espaces forestiers : ils soulèvent de façon particulièrement aiguë la question des modalités et des limites des politiques de protection de la « nature », en particulier dans les pays du Sud.

6Les autres séances ont été consacrées à des études de cas qui ont toutes porté sur des sociétés non européennes, à l’exception de celle qu’a animée Marie-Dominique Ribéreau-Gayon. Elle y a présenté, en effet, un exposé sur la façon dont les Landais ont commenté les effets, particulièrement désastreux dans la région, de la tempête qui a sévi cet hiver. Elle a montré que tous soulevaient la question, récurrente dans les Landes, de la légitimité de la forêt : présentée comme un espace naturel aux touristes, elle fut créée au milieu du XIXe siècle et sa création n’alla pas sans susciter de vives résistances.

7Les autres séances ont porté sur les Lacandons (Chiapas, Mexique), qu’étudie Patrick Pérez, les Kasua de Nouvelle-Guinée (Florence Brunois), les Totonaque (Mexique, Nicolas Ellison), les Aït Ba’amran, une population berbérophone du Sud marocain (Romain Simenel), les Konda Reddis, une tribu de l’Inde du Sud (Thanuja Mummidi). Les exposés ont fait apparaître l’intérêt d’une approche phénoménologique des rapports qu’entretiennent ces sociétés avec leur environnement (P. Pérez, T. Mummidi), la récurrence de la conception de la forêt comme lieu où cohabitent et sont en interaction humains et non-humains (P. Pérez, N. Ellison, F. Brunois, T. Mummidi), l’opposition, d’un côté, entre ces conceptions ontologiques et les modes de gestion qu’elles Impliquent et, de l’autre, l’option naturaliste promue par les sociétés occidentales (N. Ellison, R. Simenel, F. Brunois).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Albert, Michel Bertrand, Olivier Brassard, Denis Eckert, Michel Grassetti, Marie-Christine Jaillet, Marlène Albert-Llorca, Patrick Pérez et Anne Bouchy, « Centre d’anthropologie sociale – CAS », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 636-638.

Référence électronique

Jean-Pierre Albert, Michel Bertrand, Olivier Brassard, Denis Eckert, Michel Grassetti, Marie-Christine Jaillet, Marlène Albert-Llorca, Patrick Pérez et Anne Bouchy, « Centre d’anthropologie sociale – CAS », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20291

Haut de page

Auteurs

Jean-Pierre Albert

Articles du même auteur

Michel Bertrand

Articles du même auteur

Olivier Brassard

Articles du même auteur

Denis Eckert

Articles du même auteur

Michel Grassetti

Articles du même auteur

Marie-Christine Jaillet

Articles du même auteur

Marlène Albert-Llorca

Articles du même auteur

Patrick Pérez

Articles du même auteur

Anne Bouchy

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals