Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie historique

Histoire, idées, cultures et sociétés des mondes juifs traditionnels

Sylvie Anne Goldberg
p. 327-328

Entrées d’index

Index thématique :

Anthropologie historique
Haut de page

Texte intégral

Sylvie Anne Goldberg, directrice d’études

Les passages en Ashkénaze

1Cette année le séminaire a poursuivi la démarche ébauchée autour de la formation du monde ashkénaze en Europe du Nord. On s’est surtout attaché à la lecture et l’analyse de textes, connus et moins connus, afin de tenter d’en tirer des informations sur les systèmes culturels à l’œuvre au cours de cette période peu documentée du haut Moyen Âge. On a ainsi surtout cherché à identifier et percevoir l’instauration de traditions spécifiques à la production d’une identité distincte au groupe ashkénaze. À cette fin, on s’est servi de deux documents issus des deux pôles du monde juif, l’oriental et l’européen : la célèbre Épitre de Sherira Gaon, et la Chronique d’Ahima’az. La première source, rédigée au Xe siècle, cèle la canonisation de la généalogie littéraire talmudique, tout en affirmant la suprématie de l’autorité religieuse babylonienne, et justifie la politique de la diaspora en réduisant l’autorité palestinienne à l’obsolescence. La seconde source, à l’étude de laquelle on a consacré une grande partie de l’année, consiste en une généalogie familiale d’origine italienne rédigée au XIe siècle. Ce texte, qui mêle les genres de l’écriture midrashique à la chronique historique, a été appréhendé comme un pendant européen à l’Épître de Sherirah Gaon, en partant du principe qu’il porte sur l’héritage des traditions. Il a permis d’opérer une lecture, dont les différents registres ont montré la richesse et la diversité des informations qu’il contient, tant dans les domaines mystiques que dans les liens sociaux régulant les communautés.

2Observant et comparant la mise en place des structures internes communautaires assurant les formes de transmission du savoir et de l’éducation juive en France et dans les pays rhénans, on a tenté de saisir la base conceptuelle de quelques grands principes (origine palestinienne, exil, communauté du peuple, loi de l’État, etc.) qui déterminent les législations et les coutumes, et en fondent la reconduction dans la culture ashkénaze.

3Des intervenants extérieurs ont enrichi nos problématiques : Marina Rustow (Emory Univerity, Atlanta), Patronage and politics : Islamic empire and the Medieval Jewish Community ; Menachem Laurberbaum (Université hébraïque, Jérusalem), What can we learn from the Jewish Political Tradition ? ; Boaz Huss (Université Ben Gourion du Néguev), Main stages of the reception of the Zohar.

4Par ailleurs, j’ai eu l’occasion de participer à quelques rencontres et colloques internationaux : à Duke University « So... Is Jewish history really just part of history ? » ; à l’Université de Princeton : « On the legendary Maharal of Prague and it’s Jewish function for Jewish Prague » ; aux célébrations du cent cinquantenaire de l’AIU Paris : « Entre Histoire et civilisation, juifs et judaïsme au miroir des historiens » ; « Jérusalem ici et maintenant : au royaume de la Pologne d’avant les partages » ; à l’AJLF : « Historiens juifs du XXe : de Doubnov à Yerushalmi ».

Publications

  • « Life, cycle of, IV Judaism », dans Religion Past & Present, sous la dir. de Hans Dieter Betz, Don S. Browning, Bernd Janowski and Eberhard Jünge, vol. VII, Leyde, Brill, 2009, p. 486-487.
  • « Mourning Customs », op. cit., vol. VIII, p. 590-591.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Anne Goldberg, « Histoire, idées, cultures et sociétés des mondes juifs traditionnels », Annuaire de l’EHESS,  | 2011, 327-328.

Référence électronique

Sylvie Anne Goldberg, « Histoire, idées, cultures et sociétés des mondes juifs traditionnels », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2011, mis en ligne le 15 juin 2015, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20608

Haut de page

Auteur

Sylvie Anne Goldberg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals