Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie historique

Archéologie et orientalisme : lieux communs

François Lissarrague et François Pouillon
p. 331-332

Entrées d’index

Index thématique :

Anthropologie historique
Haut de page

Texte intégral

François Lissarrague, François Pouillon, directeurs d’études

1Reprise d’un séminaire amorcé depuis quelques années sur les échos et interférences entre la pensée de l’Antique et la perception de l’Orient, nous sommes revenus cette année sur quelques auteurs qui, au XIXe siècle, se sont remarquablement illustrés dans ce registre. Pour la peinture, nous sommes partis, comme à l’accoutumée, d’Eugène Delacroix mais, grâce à Shaw Smith (Davidson College, NC), avec un aspect peu fréquenté de sa thématique, l’évocation véritablement exotique de l’Indoustan. Nous sommes vite retournés cependant au centre de notre problématique avec la reprise du dossier du peintre David Roberts (1796-1864), admirable pèlerin anglais que nous avons suivi depuis l’Écosse, où il se forme dans la pratique du décor de théâtre, avant de s’orienter vers les illustrations de voyage, en commençant par l’Espagne, dont les aspects orientaux retiennent son attention. Mais c’est avec les six volumes intitulés The Holy Land, Syria, Idumea, Arabia, Egypt and Nubia (1842-1849) qu’il s’assure une notoriété encore vivace : au-delà des galeristes qui les débitent à qui mieux mieux dans les ventes orientalistes, les éditeurs de cartes postales basés au Moyen-Orient continuent d’en tirer pour leurs touristes une imagerie spectaculaire qui fait de leurs pays de véritables théâtres archéologiques. Retour obligé aussi sur Horace Vernet (1789-1863), pour ce qui concerne les « rapports qui existent entre le costume des anciens Hébreux et celui des Arabes modernes » (conférence au titre emblématique prononcée à l’Académie des Beaux-Arts, à la veille de la Révolution de 1848). C’est en effet l’inventaire de son illustration de thèmes antiques (ou bibliques) qui nous a retenus cette fois, plutôt que ceux de peinture « d’histoire » qui s’illustre particulièrement, en ce temps, par les chroniques des combats de la conquête de l’Algérie où les burnous des indigènes ressemblent tant à des toges. Pour les théoriciens, nous avons évoqué la figure centrale du chantre de la romanité coloniale, Louis Bertrand (1866-1941). Les conclusions qu’en tira Kahina Mazari (doctorante EHESS) furent néanmoins fort peu convenues, car elle a bien souligné tout ce que lui doivent des auteurs que nous jugeons si proches de nous, comme Camus et Braudel, ainsi que l’Algérie actuelle, pourtant nationaliste arabe et musulmane, pour l’approche de son patrimoine archéologique. Grâce au Dr Claire Christien, psychanalyste de son état, nous nous sommes risqués pour finir sur le dossier du Dr Gaëtan Gatian de Clérambault (1852-1934) dont la « passion des étoffes » a été explorée tant à partir de l’impressionnante mais passablement énigmatique collection de photographies de costumes drapés prise lors de son séjour au Maroc, que des leçons qu’il en a tirées pour un enseignement sur le vêtement antique donné à l’École des Beaux-Arts dans la continuité de celui créé par Léon Heuzey. La perspective d’une exposition Jean-Léon Gérôme au musée d’Orsay a été l’occasion de reprendre l’analyse comparative que nous avions faite des iconographies antiques et orientales, que Gérôme traita non pas, comme Vernet, en continuité mais en contraste.

Publication

  • François Lissarrague et François Pouillon, « Gérôme, l’Antique et l’Orient », Qantara, n° 77, 2010, p. 16-18.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Lissarrague et François Pouillon, « Archéologie et orientalisme : lieux communs », Annuaire de l’EHESS,  | 2011, 331-332.

Référence électronique

François Lissarrague et François Pouillon, « Archéologie et orientalisme : lieux communs », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2011, mis en ligne le 15 juin 2015, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20610

Haut de page

Auteurs

François Lissarrague

Articles du même auteur

François Pouillon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals