Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Médiations théoriques et pratiques de l’anthropologie

Jean-Pierre Dozon
p. 363-364

Texte intégral

Jean-Pierre Dozon, directeur d’études

Expériences anthropologiques et exercices de réflexivité

1Le séminaire, devant se dérouler sur deux années, Jean-Pierre Dozon a consacré une première séance à introduire sa nouvelle thématique, c’est-à-dire à clarifier les raisons tout à la fois intellectuelles et pédagogiques justifiant de revenir sur des paradigmes et méthodes de recherche africanistes, spécialement anthropologiques, qui semblent être tombés en désuétude (à l’époque des « postcolonial studies », ils relèveraient donc des « colonial studies »), mais qui n’en ont pas moins façonné le champ et la discipline. Puis il a dédié une seconde séance à la monographie ethnique (et villageoise), soit à ce qui fut l’exercice majeur des études anthropologiques, notamment africanistes, et a tenté de comprendre pourquoi elle n’est presque plus de mise aujourd’hui.

2Chantal Blanc-Pamard, directeur de recherche au CNRS, a montré que cet exercice majeur s’est fortement appuyé sur les études plus proprement géographiques, particulièrement sur la méthode et la problématique des terroirs qui ont irradié bien au-delà de ce champ disciplinaire, aussi bien du côté de l’anthropologie ou de la socioanthropologie que de celui des travaux sur le « développement ». Dans le même esprit, et pour donner toute sa mesure au rôle joué par la géographie tropicale, Jean Boutrais, directeur de recherche émérite à l’IRD, s’est livré à une généalogie des recherches sur les sociétés pastorales et le pastoralisme en Afrique subsaharienne. De son côté, Benoît Hazard, chargé de recherche au CNRS, a proposé une actualisation des méthodes et paradigmes anciens en montrant que l’approche « terroirs », au moins dans le cas exemplaire des migrations burkinabé en Italie, permet de comprendre comment celles-ci reconfigurent les espaces locaux du pays d’origine. Puis, Françoise Raison, professeure d’histoire émérite à l’Université Paris-VII/Diderot, a présenté une séquence historique singulière de la recherche en sciences sociales à Madagascar, celles des années 1965-1975, durant laquelle se sont développées de fortes connivences franco-malgaches dans le champ intellectuel comme dans l’engagement politique. Et, Jean-Pierre Chauveau, directeur de recherche émérite à l’IRD a retracé un parcours de recherche asse rare puisque, grâce à une monographie et à un terroir réalisés dans les années 1970 en Côte- d’Ivoire et régulièrement actualisés depuis lors, il a pu constituer un excellent observatoire du changement social et de l’actuelle crise ivoirienne. Enfin, Jean-Pierre Dozon, a proposé une première approche de l’importance de Marx et du marxisme en anthropologie, particulièrement au sein de l’africanisme français, durant les deux décennies qui ont suivi les indépendances africaines.

Publications

  • « Vous avez dit « ethniques » ? Ou de la nécessité d’examiner le terme d’un peu près », dans Le retour de la race. Contre les « statistiques ethniques », Éditions de l’Aube, 2009, p. 41-48.
  • « Remémoration et actualisation politique dans la confrérie mouride », dans L’islam, nouvel espace public religieux en Afrique, sous la dir. de Gilles Holder, Paris, Karthala, 2009, p. 225-236.
  • « Ceci n’est pas une confrérie. Les métamorphoses de la muridiyya au Sénégal », Cahiers d’études africaines, nos 198-199-200, 2010, p. 857-879.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Dozon, « Médiations théoriques et pratiques de l’anthropologie », Annuaire de l’EHESS,  | 2011, 363-364.

Référence électronique

Jean-Pierre Dozon, « Médiations théoriques et pratiques de l’anthropologie », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2011, mis en ligne le 15 juin 2015, consulté le 20 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20632

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Dozon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals