Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Philosophie et épistémologie

Logique et ontologie des objets sociaux

Frederic Nef, Pierre Livet et Isabelle Pariente-Butterlin
p. 470-471

Entrées d’index

Index thématique :

Philosophie et épistémologie
Haut de page

Texte intégral

Frederic Nef, directeur d’études

Causalité et causation

1Le séminaire a poursuivi la longue enquête, initiée depuis plusieurs années, sur les structures ontologiques du monde naturel. Le séminaire s’est divisé en deux périodes distinctes : au premier semestre une revue systématique des différentes théories de la causation a été menée à bien. Une grande attention a été apportée à la théorie humienne de la causation et j’ai défendu la thèse que Hume a cherché à déterminer la nature de la connexion causale, sans la réduire a priori à une régularité. Ont été examinés en particulier les points suivants : la causalité par déconnexion (théorie de Jonathan Schaffer), la causalité rétroactive (discussion notamment des thèses de Michael Dummett), la nature des relations entre temps et causalité (notamment les doctrines de Michael Tooley, David Hugh Mellor), l’ontologie de la relation causale : états de choses (David Armstrong), mondes possibles (David Lewis).

2Dans toute cette enquête une attention très grande a été apportée à la nature de la connexion causale et cette enquête s’inscrit dans le cadre plus général de la construction d’une théorie de la connexion. De ce point de vue une critique a été développée à la fois de la thèse de la survenance humienne et de la thèse de l’indépendance des états de choses, la première formulée et défendue par David Lewis, la seconde par David Armstrong.

3Au second semestre des exposés ont été discutés, tant par des membres extérieurs, Isabelle Pariente-Butterlin (Aix-en-Provence, « pensée morale et pensée causale »), Jean-Mathias Fleury (Collège de France, chaire de philosophie de la connaissance et du langage de Jacques Bouveresse), sur « Causalité et modalité », et François Loth (Université Rennes-I) sur « La causalité mentale », que par des doctorants : Muriel Cahen (« Relations temporelles et relations causales »), Bogdan Rusu (« Défense du monisme idéaliste »), Pierre Jourdan (« Dispositions et propriétés émergentes »), Akli Benaoudia (« l’émergence synchronique »), Yann Schmitt (Institut Catholique, à propos de sa thèse en cours d’achèvement sur le réalisme théiste, dans son rapport à l’ontologie analytique), Adélaïde de Lastic (sur l’ontologie de l’entreprise), Sophie Berlioz (sur le dilemme du prisonnier en rapport avec l’ontologie sociale).

Publications

  • Traité d’Ontologie, Paris, Gallimard, 2009.
  • « Vérité-identité et vérifacteurs : quelques remarques sur la théorie de Lorenz Bruno Puntel », Revista Portuguesa de Filosofía, tome 65, supplemento « The Gift, the Truth and Death : approaches and perspectives », 2009, p. 1013-1022.
  • « Les catégories aristotéliciennes et la division de l’être : types de divisions et types d’ontologies », Cahiers de philosophie de l’Université de Caen, n° 46, Les Diviseurs de l’Être, n° édité par Stéphane Chauvier, Caen, Presses de l’Université de Caen, 2009, p. 45-78.
  • Avec Isabelle Pariente-Butterlin, « Similarity », Interdisciplinary Ontology, n° 3, Japon, Keio University, 2010.
  • « Quelques remarques sur l’architecture ontologique de l’œuvre d’art », dans Dans l’atelier de l’art, expériences cognitives, sous la dir. de Mario Boriilo, Seyssel, Champ Vallon, mai 2010 (Actes du Colloque Art et Sciences Cognitives de Toulouse, 2008).

Frederic Nef, directeur d’études
Pierre Livet, professeur à l’Université Aix-Marseille-I/Provence
Isabelle Pariente-Butterlin, maitre de conférences à l’Université Aix-Marseille-II/Méditerranée

Le raisonnement pratique. Modalité et moralité

4Séminaire annexe au séminaire principal : Causalité et causation. Au second semestre ce séminaire s’est présenté en partie comme la confrontation de la logique non classique avec le raisonnement pratique (moral et juridique).

5Ont été abordées les questions suivantes : objets arbitraires et normes morales (I.B.P), forme logique de l’universalisme moral (I.B.P.), fonction des émotions dans le raisonnement pratique (PL.), nature du syllogisme pratique (F.N.), nature de l’ectèse géométrique et morale (F.N.), raisonnement contrefactuel et morale (F.N.).

6Deux exposés extérieurs ont eu lieu : Otto Pfersmann (Université Paris-I/Panthéon-Sorbonne) sur le raisonnement juridique, et Daniele Santoro (Rome) sur le droit et le raisonnement contrefactuel.

7Deux participants au séminaire Frederic Nef et Isabelle Pariente Butterlin ont exposé à Tokyo à l’Interdisciplinary Forum for Ontology les résultats de travaux mis au point dans ce séminaire.

Frederic Nef, directeur d’études
Isabelle Pariente-Butterlin, maître de conférences à l’Université Aix-Marseille-II/Méditerranée

Logiques non-classiques

8Séminaire annexe au séminaire principal : Causalité et causation. Au premier semestre, des éléments de logique non classique ont été exposés : logique modale, logique temporelle, avec exercices et discussions.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frederic Nef, Pierre Livet et Isabelle Pariente-Butterlin, « Logique et ontologie des objets sociaux », Annuaire de l’EHESS,  | 2011, 470-471.

Référence électronique

Frederic Nef, Pierre Livet et Isabelle Pariente-Butterlin, « Logique et ontologie des objets sociaux », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2011, mis en ligne le 15 juin 2015, consulté le 18 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20728

Haut de page

Auteurs

Frederic Nef

Articles du même auteur

Pierre Livet

Articles du même auteur

Isabelle Pariente-Butterlin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals