Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Monde méditerranéen

Économie et société dans le monde antique (Grèce et Rome)

Jean Andreau et Julien Zurbach
p. 274-275

Texte intégral

Jean Andreau, directeur d’études
Julien Zurbach, maître de conférences à l’ENS

Économies et sociétés anciennes : commercialisation et phénomènes de marché en Grèce et à Rome

1Le séminaire de cette année a porté sur deux aspects de l’histoire agraire et agricole de l’Égypte à l’époque hellénistique (de la fin du IVe à la fin du Ier siècle av. J.-C., époque de la dynastie des Ptolémées) et romaine (à partir de la fin du Ier siècle av. J.-C. et jusqu’au IVe siècle apr. J.-C) ; d’une part, les différents statuts juridiques des terres, d’autre part, la manière dont les grands domaines fonciers pratiquant l’agriculture et/ou l’élevage, étaient gérés.

2Ces deux aspects sont d’ailleurs étroitement liés, car il est important de savoir dans quelle mesure le statut juridique des terres exerce une influence sur la manière dont elles étaient exploitées. L’opinion la plus répandue est que, si certaines formes de propriété privée existaient à l’époque hellénistique, ces formes se sont bien davantage diffusées à l’époque romaine, en même temps que les statuts des terres se simplifiaient. À l’époque ptolémaïque coexistent des documentations en grec et en égyptien démotique, issues de systèmes de propriété différents ; on s’est interrogé sur la nature de ce contraste entre l’économie royale et les sphères de propriété privée. La période romaine serait caractérisée par la coexistence de deux grandes catégories, les terres « royales » (également appelées « dèmosiai », « publiques ») relevant de l’Empereur romain, et les terres privées. Dans chacune de ces deux grandes catégories, il existait plusieurs statuts, mais beaucoup moins diversifiés qu’au début de l’époque ptolémaïque. L’étude de l’évolution est donc très intéressante : par exemple, dans quelle mesure les « ousiai », grands domaines accordés par l’Empereur (notamment à ses proches), conservaient-elles des points communs avec les anciennes « dôreai », sortes d’apanages distribués par le roi ptolémaïque aux grands dignitaires ? et dans quelle mesure les terres dites « catoeciques » conservent-elles, à l’époque romaine, le souvenir des terres de clérouques, lots attribués à des militaires ?

3Sur la gestion des terres, il existe quelques grands dossiers déjà étudiés, mais sur lesquels de nouvelles recherches sont souhaitables : la « dôrea » d’Apollonios au IIIe siècle av. J.-C, et l’immense domaine privé appartenant à Appianus au IIIe siècle apr. J.-C. La seconde partie de l’année leur a été principalement consacrée, pour faire un premier tour des questions qui seront abordées en 2011-12 : organisation de la production, statuts de la main-d’œuvre, usages comptables notamment.

4Trois auditeurs du séminaire ont présenté de longs exposés : le 7 avril, Julien Faguer (mastérant, Université de Nanterre) a abordé « Les problèmes de la terre à travers le corpus des orateurs attiques » ; le 28 avril, Lucia Rossi (doctorante, Aix et Rome) a parlé des « Modalités et conditions d’accès à la propriété réelle en Égypte au Ier siècle av. J.-C. face à la présence économique de Rome en Méditerranée orientale » ; et Daniel Dumont (émérite, Université Paris-Dauphine) a abordé la question : « Est-il possible et justifié d’essayer de calculer le PIB des sociétés antiques ? » (9 juin).

5Deux conférences ont été organisées : le 3 mars, Bruno Helly et Isabelle Pernin (Lyon) sont venus présenter une inscription inédite de Larissa, en Thessalie, qui enregistre des ventes de terres publiques à l’époque hellénistique ; le 1er juin, Marie-Louise Nosch, professeur à Copenhague et directrice du Center of Textile Research (CTR), et Peder Flemestad, doctorant au CTR, ont abordé les questions posées par la production textile à travers la documentation mycénienne et papyrologique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Andreau et Julien Zurbach, « Économie et société dans le monde antique (Grèce et Rome) », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 274-275.

Référence électronique

Jean Andreau et Julien Zurbach, « Économie et société dans le monde antique (Grèce et Rome) », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21125

Haut de page

Auteurs

Jean Andreau

Articles du même auteur

Julien Zurbach

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals