Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Monde méditerranéen

Travail et industrie dans l’Europe préindustrielle

Mathieu Arnoux
p. 285-286

Texte intégral

Mathieu Arnoux, directeur d’études

Régions de production et réseaux d’échange dans l’économie européenne (XIIe-XVIe siècle)

1Les participants du séminaire ont pu, en ouverture de l’année universitaire, suivre les conférences données par Kenneth Pomeranz et participer à la journée de débat organisée le 18 octobre 2010 à la MSH autour de la traduction française de la Grande divergence. Cet exorde, qui n’avait rien de spécifiquement médiéval, a cependant permis d’introduire au thème nouveau du séminaire, consacré pour l’essentiel à l’économie européenne au XVe siècle. Abordée dans un premier temps à travers l’historiographie, classique et récente, dans une perspective sinon « globale » (terme qui temps à perdre de sa signification), du moins comparative, elle a été étudiée au travers d’une série de dossiers documentaires portant aussi bien sur les échanges que sur la production. Le texte du Libelle of Englische Polycye (après 1436) a donné l’occasion d’une première approche de type géopolitique. Ont été présentés par la suite les dossiers majorquins des archives Datini de Prato (1400-1410, par Ingrid Houssaye, post-doctorante EHESS), les registres de la banque Salviati de Londres (1440-1460, par Matthieu Scherman, docteur Université Paris-VII/Diderot) et le dossier des débuts à Lyon des banques Gagliano et Salviati (1489 et 1508, par Agnès Pallini-Martin, doctorante EHESS). Les activités productives ont été abordées à partir de l’exemple de la production du fer, qui a donné lieu a une comparaison avec la sidérurgie chinoise, récemment étudiée par D. Wagner. Jacques Bottin (CNRS-IHMC) a rouvert le dossier des matières premières tinctoriales, tandis que François Rivière (doctorant EHESS) étudiait le rôle des figures d’experts dans les métiers normands (XIVe et XVe siècles).

2Pour la quatrième année, certains des participants au séminaire ont pu prendre part à l’école d’été « Sources pour l’histoire économique européenne », organisée par le directeur d’étude avec Jacques Bottin, Amedeo Feniello (Istituto storico italiano per il medioevo), Franco Franceschi (Université de Sienne-Arezzo), Jean-François Chauvard et Stéphane Gioanni (École française de Rome), au siège de la Fraternité des Laïcs d’Arezzo, du 3 au 8 juillet. Les séances, auxquelles ont assisté quinze boursiers, ont été consacrées au commerce des matières premières (Europe, XIVe-XVIIIe siècle).

Publications

  • Avec Olivier Guyotjeannin, Tabellions et tabellionnages de la France médiévale et moderne, Paris, École nationale des Chartes, 2011, 565 p.
  • « Prefazione » dans Paolo Nanni, Ragionare tra mercanti. Per una rilettura della personalità di Francesco di Marco Datini (1335 ca-1410), Pise, Pacini, 2010, p. IX-XII.
  • « Hugues de Saint-Victor entre mystique et sociologie : réflexions sur le statut du travail » dans le Didascalicon, dans L’école de Saint-Victor de Paris. Influence et rayonnement du Moyen Âge à l’époque moderne, sous la dir. de Dominique Poirel, Turnhout, Brepols (Bibliotheca Victorina, 22), 2010, p. 227-244.
  • « A Florentine banker in Rouen », dans Histoire des entreprises du transport. Évolutions comptables et managériales (Actes des 14es journées d’histoire de la comptabilité et du management/Academy of Accounting Historians 2009 Research Conference), sous la dir. d’Henri Zimnovitch et Cheryl Mcwatters, Paris, L’Harmattan, 2010, p. 111-117.
  • « Déplacements collectifs, encadrement des populations et organisation des activités humaines (rapport introductif) », dans Des sociétés en mouvement. Migrations et mobilité au Moyen Âge (40e congrès de la SHMESP, Nice 4-7 juin 2009), Paris, Publications de la Sorbonne, 2010, p. 61 -71.
  • « De la charte à l’acte de tabellion : formes locales, régionales ou nationales d’une transition » dans Tabellions et tabellionnages de la France médiévale et moderne, op. cit., p. 7-27.
  • « Histoire économique et sources littéraires », dans Where is economic history going? Method and prospects from the 13th to the 18th centuries (Atti della 42a settimana di studi, Istituto internazionale di studi F. Datini, 18-22 aprile 2010), sous la dir. de Francesco Ammanati, Florence, Firenze University press, 2011, p. 249-262.
  • « Between Paradise and Revolt : Laboratores in the Society of the Three Orders », dans Normandy and its Neighbours, 900-1250. Essays for David Bates, sous la dir. de David Crouch et Keith Thompson, Turnhout, Brepols, 2011, p. 201-214.
  • Direction de l’édition française et participation à la traduction de Kenneth Pomeranz, Une grande divergence. La Chine, l’Europe et la construction de l’économie mondiale, Paris, Albin Michel, coll. « L’Évolution de l’humanité », 2010.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mathieu Arnoux, « Travail et industrie dans l’Europe préindustrielle », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 285-286.

Référence électronique

Mathieu Arnoux, « Travail et industrie dans l’Europe préindustrielle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 22 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21135

Haut de page

Auteur

Mathieu Arnoux

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals