Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Signes, formes, représentations

Littérature et linguistique

Stephanie Schwerter, Thalia Magioglou et Nadine Rentel
p. 545-546

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Stephanie Schwerter, maître de langue

Littérature et cinéma

1Le cinéma fait revivre la littérature en la transformant. Obligés de réduire une œuvre littéraire en scénario, les cinéastes sont amenés à transposer les codes littéraires par le biais de l’écriture cinématographique. Dans sa nouvelle forme de représentation, l’œuvre littéraire se trouve mise en scène et réinterprétée. Au cours du séminaire, nous avons eu l’occasion d’examiner la manière dont le contenu et l’esprit d’un certain roman sont rendus dans son adaptation filmique. Dans ce contexte-là, les différentes stratégies et techniques employées par les cinéastes ont été étudiées. Nous nous sommes également interrogés sur la question de savoir à quel point il est possible de traduire un travail écrit en œuvre visuelle tout en restant fidèle à l’original. La thématique était abordée dans une perspective internationale et les films choisis à titre d’exemple étaient des adaptations de romans allemands, français, anglais, irlandais, américains où brésiliens.

Stephanie Schwerter, maître de langue
Thalia Magioglou, enseignante-chercheuse à la Maison des Sciences de l’Homme
Nadine Rentel, enseignante à l’Université de Sciences économiques et commerciales de Vienne

La médiation interculturelle – une approche pluridisciplinaire

2La médiation interculturelle est le fait d’établir des liens de sociabilité entre des individus issus de cultures différentes. Elle a pour but d’identifier des conflits relevant de l’interaction humaine, et de proposer des stratégies pour résoudre ces problèmes. Les conflits résultent non seulement des différentes identités nationales, mais également de divergences au niveau des traditions et des cultures. Une communication interculturelle repose sur la compétence émotionnelle et la sensibilité interculturelle.

3Ce séminaire nous a invités à réfléchir sur la diversité culturelle, le plurilinguisme, la transculturalité ainsi que sur les enjeux scientifiques, politiques, historiques, commerciaux de la médiation interculturelle. Nous nous sommes penchés sur des exemples tirés de préférence du contexte francophone, germanophone, anglophone et hispanophone. Afin d’approcher la thématique sous un angle pluridisciplinaire, les différents domaines des sciences sociales comme la traductologie, la linguistique, la musique, la littérature, la sociopsychologie, la sociologie et l’économie ont été explorés. L’objet du séminaire étant de lier la théorie à la pratique, les bases théoriques de la médiation interculturelle et leur mise en œuvre ont fait l’objet d’un traitement identique. Parmi les experts internationaux ayant animé des séances figuraient entre-autre Jean-René Ladmiral (traductologie), Philippe Desse (musique), Gueorgui Chepelev (histoire), Farzaneh Pahlavan (sociologie), Ciara NiHogain (littérature), Catherine Vieilledent-Monfort (commission européenne), Christine Castelain Meunier (sociologie), Mirella Conenna (linguistique) et Michele De Gioia (linguistique).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stephanie Schwerter, Thalia Magioglou et Nadine Rentel, « Littérature et linguistique », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 545-546.

Référence électronique

Stephanie Schwerter, Thalia Magioglou et Nadine Rentel, « Littérature et linguistique », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 21 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21337

Haut de page

Auteurs

Stephanie Schwerter

Articles du même auteur

Thalia Magioglou

Nadine Rentel

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals