Navigation – Plan du site
Cycles de formation pluridisciplinaire

Formation à la recherche dans l’aire océanienne

Alban Bensa, Jonathan Friedman, Yannick Fer, Isabelle Merle, Gwendoline Malogne-Fer et Marie Salaün
p. 605-606

Texte intégral

Alban Bensa, directeurs d’études
Jonathan Friedman, directeurs d’études
Yannick Fer, chargés de recherche au CNRS
Isabelle Merle, chargés de recherche au CNRS
Gwendoline Malogne-Fer, postdoctorante au GSRL
Marie Salaün, maître de conférences à l’Université Paris-V/Descartes

1Fidèle à sa vocation de séminaire pluridisciplinaire présentant des recherches sur toutes les régions du Pacifique, la formation à la recherche dans l’aire océanienne s’est déroulée cette année sur douze séances.

2Au cours de l’année, différents chercheurs sont venus présenter leurs travaux : Yannick Fer et Gwendoline Malogne-Fer (CNRS) ont présenté leur film documentaire Pain ou coco. Moorea et les deux traditions (2010, 63 mn), qui donne la parole aux habitants de Moorea, membres des paroisses protestantes des villages de Papeotai et de Haapiti sur la question de l’articulation complexe entre le christianisme et la culture locale. Guillaume Alévêque (CREDO) a présenté une recherche sur les associations culturelles et les enjeux sociopolitiques de la ritualisation de l’identité ma’ohi aujourd’hui. Anne-Christine Trémon (Université de Lausanne) a donné une présentation de l’ouvrage qu’elle vient de consacrer à la communauté chinoise, Chinois en Polynésie française. Migration, métissage, diaspora (Paris, Société d’ethnologie, 2011). Emmanuelle Crane (IRIS) a présenté son travail de thèse (soutenue en 2010 à l’EHESS) sur La stratification sociale et raciale de la Nouvelle-Calédonie vue à travers la photographie (1853-1914) en montrant notamment en quoi l’invention de la photographie a permis aux autorités coloniales d’exercer un pouvoir sur les peuples colonisés et de construire une perception particulière des habitants de Nouvelle-Calédonie. Géraldine Le Roux (LAS) est intervenue sur le thème : « La trace des archives dans l’art contemporain aborigène. Jeux de miroirs et enjeux de mémoires », en reprenant ses travaux de thèse (soutenue en 2010 à l’EHESS) qui posent comme postulat que des artistes aborigènes installés dans les grandes villes australiennes ont développé une agencéité propre en réponse à l’image romantique du peuple aborigène véhiculée par le marché de l’art. Hélène Nicolas (CREDO) a donné une communication intitulée : « L’impact de la christianisation sur le mariage et le genre à Lifou, Nouvelle-Calédonie » explicitant la manière dont les relations entre les clans, les âges et les sexes ont été l’objet de nombreuses évolutions suite à la christianisation. L’exposé de Matthias Kowasch a porté sur le rôle de l’industrie du nickel en Nouvelle-Calédonie ; il s’est appuyé sur deux nouveaux projets métallurgiques : le projet Koniambo en Province Nord et le projet Goro Nickel en Province Sud pour illustrer comment la construction d’une usine métallurgique représente une possibilité de devenir un « acteur » du développement, mais peut aussi être un élément de marginalisation de populations. Virginie Riou (IRIS) a présenté une communication intitulée : « Les archives coloniales à l’épreuve des mondes indigènes : le cas de l’ex-condominium anglo-français des Nouvelles-Hébrides (Vanuatu), de la fin du XIXe siècle à l’entre-deux-guerres » qui explorait ce que l’archive coloniale peut dire des « mondes indigènes » et des rapports complexes entretenus entre Mélanésiens et Européens dans l’ex-condominium des Nouvelles-Hébrides (Vanuatu). La communication de Ulf Johansson Dahre (Université de Lund) était intitulée : « Le backlash contre les droits autochtones : le cas de Hawai’i » et visait à saisir les enjeux de la souveraineté autochtone « à rebours » à travers l’exemple de l’opposition aux droits autochtones, telle qu’elle s’est développée à Hawai’i depuis une quinzaine d’années. Éric Wittersheim (EHESS) est intervenu sur « Les préjugés et le racisme par analogie : l’africanisation du Pacifique en question », en montrant comment depuis quelques années, certains pays indépendants du Pacifique insulaire rencontrent des problèmes d’instabilité politique qui leur valent d’être aujourd’hui qualifiés d’ » États faibles ». Des analyses en termes de « résurgences primordiales », voire d’ » africanisation » du politique ont essaimé en Australie et en France, appelant à une reprise en main de ces États pour des raisons de sécurité régionale. La communication analysait ces discours en soulignant les préjugés qu’ils révèlent sur les sociétés en question. Enfin, Benoît Trépied (CNRS) a présenté son ouvrage Une mairie dans la France coloniale. Koné, Nouvelle-Calédonie (Karthala, « Recherches Internationales », 2010) qui examine les effets locaux de l’accession des Kanak à la citoyenneté française en 1946 à partir d’une enquête ethnographique et micro-historique dans la commune de Koné. Plus particulièrement, Benoît Trépied a proposé dans cet exposé une histoire sociale de l’Union Calédonienne « au ras du sol », centrée sur les acteurs locaux, les conflits et les enjeux municipaux à Koné.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alban Bensa, Jonathan Friedman, Yannick Fer, Isabelle Merle, Gwendoline Malogne-Fer et Marie Salaün, « Formation à la recherche dans l’aire océanienne », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 605-606.

Référence électronique

Alban Bensa, Jonathan Friedman, Yannick Fer, Isabelle Merle, Gwendoline Malogne-Fer et Marie Salaün, « Formation à la recherche dans l’aire océanienne », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21396

Haut de page

Auteurs

Alban Bensa

Articles du même auteur

Jonathan Friedman

Articles du même auteur

Yannick Fer

Articles du même auteur

Isabelle Merle

Articles du même auteur

Gwendoline Malogne-Fer

Articles du même auteur

Marie Salaün

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals