Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

CRCCJ – Centre de recherches sur la Corée (CRC)

Alain Delissen, Valérie Gelézeau et Isabelle Sancho
p. 719-720

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Alain Delissen, directeur d’études
Valérie Gelézeau, maître de conférences
Isabelle Sancho, chargée de recherche au CNRS

Séminaire pluridisciplinaire d’études coréennes, han’gukhak/chosŏnhak

1Le séminaire pluridisciplinaire a reçu cette année seize spécialistes et chercheurs en études coréennes venus de Corée du Sud, des États-Unis et d’Europe, ce qui a donné lieu à vingt conférences d’octobre à mai.

2Le CRC invite chaque année pendant un mois deux chercheurs, l’un de Corée du Sud et l’autre du monde académique anglo-saxon. Cette année, nous avons reçu au mois de décembre le professeur Koo Hagen de l’Université de Hawaii. Ce sociologue renommé a notamment dirigé l’ouvrage collectif State and Society in Contemporary Korea (Cornell University Press, 1993) et son livre, intitulé Korean Workers : the Culture and Politics of Class Formation (Cornell University Press, 2001) a reçu le Prix du Livre de L’Association américaine de sociologie (section des ouvrages sur l’Asie et l’Amérique asiatique) pour l’année 2002-2003. Les deux conférences du professeur Koo, qui ont attiré un assez grand nombre de participants, se sont intéressées au phénomène du consumérisme, de la chirurgie esthétique et du luxe ostentatoire en Corée du Sud aujourd’hui, ainsi que sur les problèmes posés par le multiculturalisme, l’immigration et le « cosmopolitanisme » dans la société sud-coréenne. Le second invité était le professeur Lim Jie-hyun de l’Université Hanyang, historien et directeur du Research Institute of Comparative History and Culture. Ce spécialiste des études comparatives et transnationales est notamment membre des comités d’édition de The Western History Review, the Korean Historical Review et de Review of Criticai History. Il dirige également le programme de « Flying University of Transnational Humanities (FUTH) », un campus d’été suivi par un forum en ligne d’une année sur un sujet précis. Ce programme se veut transculturel, transdisciplinaire et « transinstitutionnel ». Pour les trois premières années (2010-2012), le sujet général de recherche collective du FUTH concerne « les frontières » (borders). Lors de son séjour en janvier, le professeur a donné quatre conférences, livrant ses réflexions comparatistes sur la dictature de masse, le nationalisme historiographique et le discours de victimisation en Corée du Sud et en Europe de l’Est. Ces conférences, dont une conjointe EHESS-ISCN (Institut des systèmes complexes), ont attiré nombre de collègues et étudiants en sciences humaines et sociales.

3Deux professeurs coréens ont été accueillis cette année au centre. Yoon In-Sun (professeur à l’Université de Jeonju) a donné deux conférences en français sur les relations tumultueuses entre la psychanalyse freudienne et la culture et la société coréenne. Quand Yoon Seon-ja (professeur à l’Université de Cheonnam), spécialiste de l’histoire de l’église catholique en Corée, elle a donné une conférence sur le catholicisme coréen à l’époque coloniale japonaise.

4Nous avons également accueilli à nouveau cette année une post-doctorante. Lee Soyoung, docteur de la Korea University, qui a reçu une bourse d’excellence Biaise Pascal et elle a donné deux conférences relatives à l’histoire du droit en Corée lors de son séjour d’une année à Paris.

5Les autres conférenciers ont été les suivants : Oh Younghyup (CEPS, Bruxelles), Kim Hyuk-Rae (Chaire Corée, Sciences Po), Michel Cartier (EHESS), Élisabeth Chabanol (EFEO), Vladimir Tikhonov (Université d’Oslo), Cho Hwarim (Université nationale de Jeonbuk) et Cheon Seung Hoon (Journaliste au Donga ilbo).

6Les sujets abordés cette année dans le séminaire ont été particulièrement riches et variés, souvent à la croisée de diverses disciplines : anthropologie, psychanalyse, relations internationales, sociologie, littérature, histoire, droit, géographie, études cinématographiques, histoire de l’art. L’objectif de pluridisciplinarité du séminaire a donc été pleinement atteint, donnant lieu à des discussions fructueuses et parfois animées.

7Deux séances ont été enfin consacrées à une présentation suivie d’un débat public autour de la publication des ouvrages de deux membres du centre : Alexandre Guillemoz et Francis Macouin.

8Le public était composé en moyenne de plus de dix personnes dont les doctorants du centre qui se sont montrés extrêmement actifs pour alimenter la discussion tant en français qu’en anglais.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Delissen, Valérie Gelézeau et Isabelle Sancho, « CRCCJ – Centre de recherches sur la Corée (CRC) », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 719-720.

Référence électronique

Alain Delissen, Valérie Gelézeau et Isabelle Sancho, « CRCCJ – Centre de recherches sur la Corée (CRC) », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 25 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21536

Haut de page

Auteurs

Alain Delissen

Articles du même auteur

Valérie Gelézeau

Articles du même auteur

Isabelle Sancho

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals