Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Archéologie

Néolithisation et premières sociétés rurales

Jean Guilaine
p. 105-107

Entrées d’index

Index thématique :

Archéologie
Haut de page

Texte intégral

Jean Guilaine, directeur d’études (*)

Le Néolithique : aspects historiographiques

1On a d’abord résumé quelques théories qui, de l’Antiquité jusqu’au milieu du XIXe siècle, ont tenté d’expliquer la mise en place des sociétés agricoles. On s’est ensuite attaché à souligner l’importance du courant anthropologique évolutionniste (Johann Jakob Bachofen, Edward Tylor, Lewis Henry Morgan) dans la trajectoire supposée de l’humanité et sa traduction dans le domaine des changements techniques (Oscar Montelius, Gabriel de Mortillet), Dans la seconde moitié du XIXe siècle, l’émergence des États-nations favorise le développement de l’archéologie, pratique dont l’objectif consiste à approfondir la réalité des enracinements territoriaux. Cette « archéologie des peuples » se double rapidement de controverses sur l’origine de la civilisation européenne, perçue tantôt sur des bases autochtones (Salomon Reinach) tantôt en fonction d’influx orientaux (Oscar Montelius, Carl Schuchhardt, Joseph Déchelette), Émile Cartailhac souligne la mutation qu’implique le Néolithique, insiste sur son aspect vraisemblablement polygénique à l’échelle du monde. Joseph Déchelette admet une influence continue et progressive exercée par l’Orient sur l’Occident. Il a le mérite de reconnaître l’originalité des céramiques de Chassey bien que la chronologie de celles-ci, appuyée sur des comparaisons lointaines, reste assez floue. C’est Vere Gordon Childe qui, le premier, donne du Néolithique européen une vision d’ensemble cohérente dans son ouvrage L’aube de la civilisation européenne publié pour la première fois en 1925 et qui connaîtra six éditions. Dépassant les habituelles frontières nationales ou régionales, il brosse un tableau des enchaînements culturels du Proche-Orient jusqu’aux îles britanniques. Le rôle de l’Orient (où se serait opérée la néolithisation sous l’effet de changements climatiques) est privilégié. À partir de là, Childe élabore un système chronologique très contracté engendrant divers anachronismes que les datations C 14 mettront, plus tard, en lumière. On a également évoqué quelques-unes des thèses dues à des chercheurs du XXe siècle s’inscrivant dans le schéma diffusionniste childien (Glyn Daniel, Gillian Clark, Vladimir Milojcic, Edward Sangmeister, Martin Almagro Basch, Herbert Newman Savory).

2Le directeur d’études a participé à divers colloques : 4-9 septembre 2011. XVIe congrès de l’Union internationale des sciences préhistoriques et protohistoriques, Université de Santa Catarina, Florianopolis (Brésil), Présidence et animation de la session « Neolithizations ». Participation aux travaux du Comité exécutif de l’Union ; 1-2 octobre 2011, colloque « Églises troglodytiques et signes rupestres au Moyen Âge », Saint-Martin-le-Vieil, Aude. Présidence du Colloque (introduction, conclusion), 6-7 octobre 2011. Colloque « Strategie insediative e metallurgia. I rapporti tra Italia e la Penisola Iberica net primo Calcolitico », Institut archéologique allemand, Rome. Communication : « Le Chalcolithique de la Méditerranée occidentale. Quelques commentaires sur les interactions culturelles » ; 27-30 octobre 2011, colloque « Autour du Petit Chasseur », Sion (Suisse), Conférence publique : « Stèles néolithiques d’Europe... un voyage culturel » ; 17-19 novembre 2011, colloque « La transition Bronze final/Ier Âge du fer dans les Pyrénées de l’Est et les régions limitrophes », Puigcerda (Espagne), Conférence inaugurale : « Du Bronze final au Ier Âge du fer dans les Pyrénées et leurs marges » ; 12-17 juin 2012, colloque « Gorosti U5b3. Iberia and Sardinia. From the mesolithic period to the Late Bronze Age. Linguistic, genetic and archaeological links », Cagliari (Sardaigne), Communication : « Le Néolithique en Méditerranée occidentale. Contacts, interactions, parentés culturelles ».

Publications

  • Archéologie, science humaine, Entretiens avec Anne Lehoërff, Actes Sud/ Errance, 2011, 240 p.
  • Méditerranée mégalithique. Dolmens, hypogées, sanctuaires, Lacapelle-Marival, coll. Archéologie vivante, Éditions Archéologie Nouvelle, 2011, 157 p., 217 fig.
  • « Megalitos de Francia : distribución geográfica y cronologia/Megaliths in France : geographical distribution and chronology », dans Exploring Time and Matter in Prehistoric Monuments : Debating Absolute Chronology and Rare Rocks in European Megaliths, Menga, sous la dir. de Chris Scarre, Leonardo Garcia Sanjuan et David W. Wheatley, Antequera, série Monografica, 01, 2011, p. 76-101.
  • « Asie, Europe, Afrique au Néolithique : la Méditerranée, lien ou frontière culturelle ? », Actes du premier Colloque de préhistoire maghrébine (Tamanrasset, 5-7 novembre 2007), Alger, Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques, II, 2011, p. 77-88, 3 fig.
  • « La « Révolution des symboles » de Jacques Cauvin revisitée », Paléorient, vol. 37, n° 1, 2011, p. 177-185.
  • « Genèse du guerrier », dans L’armement et l’image du guerrier dans les sociétés anciennes, sous la dir. de Luc Baray, Matthieu Honegger et Marie-Hélène Dias-Meirinho, Éditions universitaires de Dijon, Dijon, collection « Art, archéologie et patrimoine », 2011, p. 5-10.
  • « Gérard Bailloud et le Néolithique occidental », Bulletin de la société préhistorique française, n° 108, juillet-septembre 2011, p. 493-504, 7 fig.
  • « Le passage des esprits aux divinités s’est construit au Néolithique », Les cahiers de Science et vie, août-septembre 2011, p. 10-13, 3 fig.
  • « Tout commence au Néolithique », L’Histoire, n° 368, octobre, 2011, p. 48-51, 5 fig.
  • « Épilogue. Quelques cailloux blancs... pour demain », Nouveaux champs de la recherche archéologique, Archéopages, hors-série, janvier 2012, p. 201-203.
  • Avec Marie Lacan, Christine Keyser, François X. Ricaut, Nicolas Brucato, Josep Tarrus, Angel Bosch, Éric Crubézy, Bertrand Ludes, Ancient DNA suggests the leading role played by men In the Neolithic dissemination, PNAS, Proceedings of the National Academy of Sciences USA, 108, 2011, p. 18255-18259.
  • Avec Jean-Denis Vigne, Isabelle Carrère et François Briois, « The early process of mammal domestication in the Near East. New evidence from the pre-neolithic and pre-pottery neolithic in Cyprus », Current Anthropology, n° 52, supplément 4, octobre 2011, p. 255-271.
  • Avec Jean-Denis Vigne, Antoine Zazzo, Isabelle Carrère, Julie Daujat et Jean Guilaine, « Preliminary data on a new early pre-pottery neolithic site on Cyprus (Ayios Tychonas – Klimonas, ca. 9000 cal. BC) », Néo-Lithics, vol. 11, n° 1, 2011, p. 3-18.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Guilaine, « Néolithisation et premières sociétés rurales », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 105-107.

Référence électronique

Jean Guilaine, « Néolithisation et premières sociétés rurales », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21659

Haut de page

Auteur

Jean Guilaine

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals