Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Europe centrale et orientale

Sociétés, État, populations en Russie et en URSS

Alain Blum et Marta Craveri
p. 288

Texte intégral

Alain Blum, directeur d’études
Marta Craveri

Les modalités d’une violence politique : les déplacements forcés de population au XXe siècle

1Nous avons poursuivi la réflexion engagée l’année précédente autour des déplacements forcés de population, en suivant une démarche résolument comparative, alternant les recherches portant sur le projet qui sous-tend ce séminaire et d’autres produites sur des différents terrains. Le projet de recherche au cœur du séminaire est consacré aux déportations d’Europe centrale et orientale vers l’URSS, dans les années 1939-1953. Il croise archives diverses (personnelles, bureaucratiques, etc.) et entretiens auprès de personnes ayant subi ces déportations. Le séminaire a donc abordé certains résultats importants de ces recherches, portant sur la place du travail dans l’intégration des déportés (intervention d’Emilia Koustova), la spécificité des récits d’enfants comme source orale d’une histoire des déplacements forcés, la particularité des trajectoires juives parmi ces trajectoires de déplacés. Mais il a aussi évoqué les déplacements forcés des populations algériennes durant la guerre d’Algérie ainsi que les rapatriements (interventions de Kamel Kateb, Mohamed Rebah, Yann Scioldo-Zürcher), les colonies pénales britanniques (Clare Anderson), La thématique des autres formes de violence est restée bien présente, en particulier celle de la Shoah (interventions d’Annie Epelboin et de Valérie Pozner).

2Enfin, il s’est ouvert sur une problématique qui sera étudiée de façon plus approfondie durant l’année universitaire prochaine, celle des retours, à travers une intervention consacrée aux retours des déplacés du mont Liban, durant la guerre qui a secoué ce pays (intervention d’Aïda Kanafani-Zahar).

3Les questions méthodologiques ont aussi été centrales, sur l’usage des sources orales et des sources bureaucratiques, sur le témoignage et sur la place du silence dans les récits (intervention de Galina Orlova).

Publications

  • Avec Yuri Shapoval, Faux coupables. Surveillances, aveux et procès en Ukraine soviétique (1924-1934), Paris, CNRS Éditions, Collection « Mondes russes et est-européens », Paris, 2012, 352 p.
  • Avec Maria Craveri et Valérie Nivelon, Déportés en URSS. Récits d’Européens au Goulag, Paris, Autrement, 2012, 336 p.
  • « Difficile retour », dans Déportés en URSS. Récits d’Européens au goulag, op. cit., p. 222-237.
  • « Introduction », dans Déportés en URSS. Récits d’Européens au goulag, op. cit., 2012.
  • « À la recherche d’histoires nationales à l’est de l’Europe », dans Quel musée d’histoire pour la France, sous la dir. d’Isabelle Backouche et Vincent Duclerc, Paris, Armand Colin, 2011, p. 95-100.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Blum et Marta Craveri, « Sociétés, État, populations en Russie et en URSS », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 288.

Référence électronique

Alain Blum et Marta Craveri, « Sociétés, État, populations en Russie et en URSS », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21826

Haut de page

Auteurs

Alain Blum

Articles du même auteur

Marta Craveri

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals