Navigation – Plan du site
Présentation

Nicole Sibelet, L'innovation en milieu paysan ou la capacité des acteurs locaux à innover en présence d'intervenants extérieurs nouvelles pratiques de fertilisation et mise en bocage dans le Niumakélé (Anjouan, Comores), thèse de doctorat en sociologie rurale, INA‑PG, 1995, 295 p. + biblio + annexes.

A partir d'une question de terrain sur les facteurs déterminant ou limitant l'embocagement dans le Niumakélé (Anjouan, Comores), nous en sommes arrivées à une réflexion sur l'innovation paysanne ou la capacité des acteurs locaux, en milieu paysan, à innover, en présence d'intervenants extérieurs. Cette réflexion nous a amené à approfondir trois axes :

  • origines, conditions, et effets de l'innovation

  • acteurs de l'innovation (paysans), agents (intervenants extérieurs) et leurs relations

  • stratégies et articulations des groupes sociaux et des acteurs vis à vis de l'innovation

Soulignons que notre travail ne se limite pas à analyser le devenir de propositions d'innovations faites par des projets de développement. Il s'agit d'une recherche plus globale qui consiste en premier lieu à se pencher sur l'innovation paysanne "en remontant" le fil de l'histoire pour en trouver les origines et en suivant ses développements au gré des stratégies paysannes et des apports exogènes. Dans le cas présent, les paysans ont élaboré un système cohérent d'innovations combinant fertilisation bovine, mise en bocage et changement de système de culture.

A l'issue de la problématique, nous sommes parvenus à formuler le concept de l'innovation suivant : l'innovation est un processus social majoritairement endogène au centre duquel se trouvent les paysans. Les intervenants extérieurs et les nouveautés qu'ils apportent ne constituent qu'une ressource parmi d'autres.

En tant qu'intervenant extérieur, la Société Coloniale, présente entre 1900 et 1975, cherchait avant tout à préserver ses intérêts qui passaient par le maintien du pays dans le giron Français.

De 1961 à 1973, le BDPA a cherché à développer l'étable fumière et n'a pas réussi. Il a imputé son échec à la résistance des paysans et n'a pas vu que, parallèlement, se développait une innovation paysanne construite essentiellement autour de la fertilisation organique. De 1975 à 1978, Ali Soilihi a voulu imposer un régime révolutionnaire en s'opposant à la tradition et en bâtissant une société nouvelle qu'il pensait être bonne pour les autres. Depuis 1979, la FAO s'est appropriée une partie de l'innovation paysanne (l'enclosure par boutures fourragères) et en a fait son seul et unique thème de vulgarisation et d'action, au risque de perturber les processus endogènes en cours.

Ainsi, l'étude de l'histoire, des relations entre acteurs et agents de l'innovation, et des dynamiques paysannes révèlent six types d'exploitants constituant trois groupes stratégiques principaux vis à vis de l'innovation. Le premier groupe est composé de notables pour lesquels l'innovation est au service d'une stratégie sociale. Il délivre à l'innovation "le visa idéologique" nécessaire à son intégration dans le référentiel technique et culturel local. Le deuxième groupe innove plus tardivement mais plus massivement. L'innovation est ici au service d'une stratégie économique et son processus est modulé en fonction des moyens et de l'accès aux ressources des différents types de paysans. Le troisième groupe n'innove pas eu égard à l'innovation considérée. Il n'en est pas pour autant résistant au changement. Sa stratégie est ailleurs et elle n'est pas servie par l'innovation étudiée.

Finalement, cette recherche propose de "revisiter" des situations considérées comme des cas de résistance des paysans au changement en ne négligeant pas a priori leur capacité d'innovation. Elle contribue également à la réflexion sur de nouvelles pratiques de recherche et de développement.

Mots clefs : innovation, changement, stratégies paysannes, fertilisation, vache au piquet, haies vives, bocage, arborisation, agroforesterie, Comores, Anjouan, Niumakele.

  • Logo LIT Verlag
  • OpenEdition Journals