Navigation – Plan du site
EPHE
Histoire et philologie des temps médiévaux
Langue et littérature latines du Moyen Âge

Langue et littérature latines du Moyen Âge

Conférences de l’année 2014-2015
Conférence de Anne-Marie Turcan-Verkerk
p. 140-145

Résumé

Programme de l’année 2014-2015 : Walahfrid Strabon et ses lectures, de Reichenau à l’Aquitaine (au début de chaque séance, actualités et bibliographie critique).

Haut de page

Texte intégral

1En 2014-2015, la conférence n’a traité qu’un seul sujet, suite logique des travaux sur le Waltharius présentés les deux années précédentes (qui ont fait l’objet d’un dernier approfondissement à l’occasion du congrès annuel de la Sismel sur les « anonimi autorevoli» en mars 2015). L’ars dictaminis, l’histoire de la transmission des textes et l’histoire littéraire du Moyen Âge latin ont été abordées en première partie de chaque séance, à travers les actualités et surtout la bibliographie critique, et à travers plusieurs exposés (voir le compte rendu d’activités publié dans la seconde partie de ce volume). L’histoire des bibliothèques anciennes a été prise en charge par Gilbert Fournier, dans un séminaire consacré au registre de prêt de la bibliothèque du collège de Sorbonne (voir le compte rendu de sa conférence).

Walahfrid Strabon et ses lectures, de Reichenau à l’Aquitaine

2Les recherches présentées et discutées en séminaire de 2012 à 2014 n’ont pas imposé de datation du Waltharius, en revanche elles ont permis de montrer que le texte avait d’abord beaucoup circulé dans un espace restreint, entre Metz, Strasbourg et Toul, avec deux échappées vers Lorsch et Spire peut-être à peu près à la même époque, dans le dernier tiers du xe siècle (si le fragment de Lorsch est du xe siècle, mais il pourrait être antérieur). Les lieux dans lesquels se déroule l’essentiel de l’histoire sont les lieux mêmes de la diffusion : Worms, Spire, Strasbourg et Metz. Il semble impossible que cette superposition n’ait pas de sens. Reste à savoir quelle est la nature du lien entre le texte et ces lieux. Des éléments d’explication ont déjà été entrevus, en particulier quand nous avons examiné l’insertion du nom de Waltharius dans une généalogie des Carolingiens. Car qu’est-ce que Metz, sinon le berceau de cette dynastie mais surtout le lieu où l’on en a récrit l’histoire ? Ce qu’il faudrait déterminer, c’est donc le rapport entre la famille carolingienne, sa représentation, et le Waltharius, entaCn recass="teenvisarger lampossiilaité qde ce texte ait une"sigiflicationprolitiqu.

  • 1
  • /

      a qdsrtion du lien entre le Walthariu s,Ps.Godmaon etRe. Clolius(cé.), Ox fod,n1990,e en particulierVI,e . 101-123. A prèssavoir examinécCe qu’il conidière comes les aquies de la recherche antérieule datation du xe siècle,absrence l’ypontextergemaotique,eprpfontérance, pamis les.sources, de la de tacue, ec.), K. F.dWderera relpaceole ohèm, dans le"contextedu xe sièclntaCnlaCn sembleblemlieuxexpljquee l’n semble de ssd caactérsitiqusn : le Walthariu sreouePrpai,IIr).K. F.dWderer,l sur cettebasue,epo poes uneyponthsce lattrlbuation,ErmoldslheNoir. Ermold,,eomaoophonne,aur aitpue tnire ssd conmaisan ces lngursitiquse et critaies textes.sourcel de lévêique d, StrasbourgBderolds( à laf avsurdes so xil dans cettevmill)s et de ssdprésvaux famiivauxcet mtcaeu,e en particulier de Walahfrid Straboz. Il semble en fait que l’yponthscefait en partterouvderné ltorsentatioe desharcument ; nWaltharius s a été uesexcuellntte sr pris,e uie que cette étud conieme uestuelleyponthsce de datation en abortentla qdsrtion l u, antrepoinnt devue>

    l’n semble des recherches présentées en séminaire de 2012 à 205s étnts expost dsformius dans «Lla diffusion du Waltharius, e la Tous ispn ss d’ontrericix dans let déails,e uie queles présendprésumà"parîtasvrmaisembzablement près L’artilu. Noousnl’ne repteoans queles garadse trais).

    Waltharius

    Waltharius com reneVerdu,e lieu du élbireTtraité en oût,843. Qqde cette rgtio,nprolitiquument Strntétiqun"pa ce quezonce defrconmière dspcutée parLontaoire et LuaislheGgemaotique, mais oùCthalens avait etfgeveents partsdan,s saittéaluument Strntétiqun"poux la cmrposition du ohèm, et la diffusion sembleui oinnt aquie.

    06ouesu’ilyl avaitun/jouré.

    >2

  • /

    , en reenaent à eritaies lespoinnsl de dpparuent en examiaont les oinnsl de co vegrecetcel de i vegrecet de la biographieete de lœuvire de Walahfrit avecldspportrai-robote que nous atiosl trné. >l’xrcincesetheouts iyensûut àqueliqusei criitudsn : parexmScle,cuells de l’ttrlbuation de la maia"pricipalde d, tnkt GallyenSB 878t à Walahfri,uou,cuells de lusngee"pal l’Auteus du Walthariu <

    72Les oinnsl de co vegrecet sont nobrieun : hrcolologircel giographis de l’xestenc irtnnraetre de Walahfri,uquis afcrjquentl lesbvons lieuxvauxbvonsmoments,l lesbvoines bibliothèques( Reichenan,Fulda,ts onsdtoueeMurbcrc)e;n liosl avecldes toietfilst de LuaislhePiieu,e plut foisl avecCthalene;n Languemaxtrnuellsrgemaotique mais pobzabllmrîtais ueromaor dans des illieux qi déaimentamiiangune;nfcrjquentatioe de lévêiqueBderolds d, Strasbour,s de l’erchvêique d, Met Drogboz, n/joutaisscrs àSpairevatosurdes841e;numjoue;nvistioe comunna dumhuvmais ouvdemai…

    Walthariu < /WalterajetHngeen représentenrCthalens et LuaislheGgemaotiqu),e et ae seconde partie de lépoppée teuislutxte entre labataoells de Fonteoy-en-Puaiaye, etlde traité deVerdut? Cttleyponthsceexpljqut l impritence u v. 1404> , de tdsfos desAvpaet représentene l’tértzge deCthalemagne, divisée, uatbée, comes l’estrs lafion utpréait"hacuon desfilst detoie). accruauittded Cttlefnabllprolitiqundrôlse te critiquu pourraitexpljques, de lapparu de l’Auteu>, dechoixn de l’anoymat,s surtoutsae e uS-cirest Walahfri,uquis resraitattcrcrs àCthalen,t touteennngocriane ion etjout à Reichenau avecLontaoire,alours que l’bbaye,sdeteouavaituoux untsrcritoirt de Luai.

    te secons élément détermianorest que l’Auteus anoymrspruatbiogd Walahfrid plutiqu acun, antreAuteus de laptérodr. Ore, pamis lesAuteuse de cetteptérodr5,lde seulquis en fsis aunten5, ànontre conmaisan c,rest Walahfrie ui- mêm., me cettepiestenl’tja mais été evisarné>, c’est"pa ce que Walahfriesigin, pre que to/jouss desœuvirsz.Mmaisjuestemen5, ui l’anoymate du Walthariu <, dans un illies d’iitellctquesrtprèspporchts lesuans desAurs,e comes uessgg natureiiteiet sbatble et pre queievisiabl,e à l quellescajtoueentdl’Aursa n d ces littérairsz. Il su pourrait donc queles Waltharius sait at dernièr œuvire de Walahfrie, maiscueaedsait resues,"poux unmoment,euineyponthsc).

    pouxclitet cet articls

    h3">Rfférecetpapi>re <> Anne-Marie Turcan-Verkerk >Langue et littérature latines du Moyen Âge »,e Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques,147> |  206>, 140-14).

    h3">Rfférecet éSecroniique <> Anne-Marie Turcan-Verkerk >Langue et littérature latines du Moyen Âge »,e Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques,147> |  206>,mies enligin, le27l spstemren 206>, onsulntl l 16m rétemren 207. URL| : "http://journals.openedition.org/ashp/183

    Haut de page

    Auteur

    h3" Mmes>Anne-Marie Turcan-Verkerk Ddrlecteus &re qo;&eascue;tude>

    < h4>Aarticlst du mêmeaAuteur

    > /li>
    Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques,> |  207e
    /li>
    Conférences de l’année 2034-204>
    Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques,>16> |  205e
    /li>
    Conférences de l’année 2024-203>
    Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques,> |  204e
    /li>
    Conférences de l’année 2014-202>
    Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques,> |  203e
    /li>
    Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques,> |  2025aion dees (EPHE), Sections deuli> /li>

    Langue et littérature latines du Moyen Âge »,e nserèsp et littératupan>ines du Moyen Âge

    sdeuli> S /li> ttp://journf Wen Â'École pratique la>Lass="na159e l’année 2034-204>
    eorevolicamber"16Lass="na=39de l’année 2034-204>
    Affich/Wsticletoriqueriant:s206>,dnaiusaisa ttp://journf Wen Â'École pratique la>Lass="na581e l’année 2034-204>
    off,scta ttp://journf Wen Â'École pratique la>Lass="na582e l’année 2034-204>
    Criograa ttp://journf Wen Â'École pratique la>Lass="nastrong,s > >ber"eSrou acu de Wavolicamberrape of Wen ,e dague et littércavCtprê Spourraryaès du Moyen x quellescavSysœu=#Lass="nastrong,s > > Flux RSSrape of Wen ,e dague et l du Moyen x quellescavNewsloirtr en  du Moyen Âg|&nLux qis ànont ddiv>beriv|&nen  du Moyen Âg daen Â'École pratique la>Lass="nastrong,newsloirtrp>Affiliv>ber"/duteentbliiv|&nen du Moyen x dagu  du Moyen Âg la>Lass="nastrong,s > >&nbse srcolomotca/ o-42 os nes du Moyenl quellesp, flassen du Moyen xshp/183 first">ISSNan class="famin»9-63tebapsen du Moyen xsa>Lass="nastrong,s > >
    Affich/Wsticletoriqueriant:s206>,dnaiusaisa ttp://jou de="h – >Lass="nastrong,s > >Flux ysœu=#Lass="nastrong,s > >&nbsivre de="h– >Lass="nastrong,www.lodellang= eÉdIIe, zge dedelivre de="h– >Lass="nastrong,s > >p, flarèsp et littérwritnlarèsp et littérpre rWritnlarèsns // ", emMa : "S6 ">So", cli, dMa : "Fet r", tl deal : "Ol deal", eaériya : "Aporchir" }, // Declda strh2> : { treeomaor: "I treeomao" } }; //]] l/p>//= au dby&&edDataCau dby ) { if(ré>&edDataCau dby){ jQaity( '>Annuaire ' ).afe r(pré>&edDataCau dby ); jQaity( '>se Mecinona[ature lhref=# au dby li' ).css( "martin","1em 0" ); } } }); s du Mvaen_paqr= _paqr|| []; s =pdfepub&nddpourdurl=1", s Lass="nastrosng,Ces p>nl in/jou'); s =pdfepub&nddpourdurl=1", s ").html("ulntl l 16m\"cookitEen \"So v,alounavWalacPaans unni,it;teusuéténne-z l'’anoit iyenpueookithacuLass="n\astrong,www.>OLass="nastrong,booka.>ulntl l 16m class=OLass="nastrong,booka.> uss=Li /journf Wen Â s Lass="nastrong,booka.>Lass="nastrong,booka.>&nbsivttp:/en Âoyoyoyg daen Â s Lass="nastrong,s > >ulntl l 16m class=O&nbsivttp:/R2Lass="nastrong,www.> us-s >&nbs eor42Lass="nastrong,s > >Lass="nastrong,écralang">ulntl l 16m class=Cécraivttp:/An frui e eq/ss/journf Wen Â s Lass="nastrong,écralang/sesbvo eAcc id=#autdet du man frui /journf Wen Â s Lass="nastrong,écralang/about"Lass="nastrong,a ieuteseslang">ulntl l 16m class=H ieutèsesivttp:/Carne du sur années/journf Wen Â s Lass="nastrong,www.> us-tpagbookas=C#p> usement arne d/journf Wen Âg/ daen Ârnf Wen Âoyg/ daen Âe et l s Lass="nastrong,newsloirtrp>Lass="nastrong,sesbvo.>&nbus oClnen ="ul" valu nastrong,s > >&nbus oC> Il car42 gfabigin, qu> Il cO g et l g et l g et l g et l du Moygeber" et littétp:/en Âoyoyoyoyoyen x dl ns TheC.o:g etWen Âns /li> dhen Âns spabs="o:g etWen Âns /li> r"143>Epes/jphen Â dhen Â dl rnf Wen Âns sAu v.o:g etWen Âns /li> dhen Âns Suphsco:g etWen Âns si n class="family dhen Âns E ISSNa:g etWen Âns ISSNaimle,a id=#auta:g etWen Âns Acc igrave;sa:g etWen Âns icirc; h3" Il car42 en 20n 206>, ons7. URL| : "http:// dl ns dans Annuaire de l'École pratique des hautes étud id=#aut (EPH,> |  2025aion dees (EPHE), Sections deuli> /li>