Navigation – Plan du site
Articles

Lecture intense en anglais LV2 : apport du multimédia

Evelyn Perry
p. 155-174

Résumés

L’étude présentée dans l’article tente d’expérimenter l’efficacité d’une lecture intensive classique sur papier par rapport à une « lecture » ou présentation multimédia. Deux critères ont été pris en compte ; l’acquisition et le réemploi du vocabulaire des modules étudiés et le nombre d’informations retenues et réutilisées par les participants. Dans une étude liminaire, avec un échantillon très limité, nous avons pu déceler un meilleur rendement à l’issue des séances de lecture traditionnelle. Lors d’une deuxième étude approfondie, deux types d’apprenants semblent se profiler : un groupe moyen-faible dont les meilleures performances ont été réalisées deux fois sur quatre en mode multimédia, et un deuxième groupe, plus avancé, dont les préférences sont moins nettes.

Haut de page

Texte intégral

1. Problématique

1Ayant expérimenté depuis plusieurs années des logiciels multimédia dans le cadre de l'enseignement universitaire de l'anglais L2, nous avons pu constater que les étudiants sont, en général, très heureux de se livrer à une séance informatique en langue vivante. Mais il convient de ne pas se laisser abuser par cet enthousiasme. Le caractère exceptionnel de nos séances multimédia, le fait que nous quittions notre salle de cours habituelle pour aller en salle informatique, contribuent sans doute à créer une atmosphère ludique. Ne serait-ce pas cet aspect-là qui plaît aux apprenants d'anglais L2 ? Si les expériences multimédia suscitent une réaction positive chez nos étudiants, sommes-nous pour autant en droit de dire que celles-ci sont plus utiles que l'enseignement traditionnel pour l'apprentissage d'une langue étrangère ? Afin de tester l'efficacité du multimédia, nous avons comparé les performances réalisées par certains étudiants à partir d’une lecture intensive sur papier à celles d'autres apprenants confrontés à une présentation multimédia sur le même thème.

2. Présentation de l’étude

2Suite à une première étude menée à l’université de Paris-Dauphine et dont les résultats ont été présentés en 1998 lors d’un colloque sur la lecture à l’université de Grenoble, nous avons voulu expérimenter les différences éventuelles entre une lecture classique sur papier et une nouvelle façon d’appréhender des informations par une approche multimédia. Nous sommes partie du principe que la nouvelle forme de « lecture », véhiculée par un environnement beaucoup plus riche en informations, serait avantageuse pour les deux grandes catégories d’apprenants, ceux qui intègrent plus facilement des données visuelles et ceux qui privilégient une assimilation auditive. En associant les deux approches, nous semble-t-il, il ne peut y avoir de perdants.

3Dans le but de déterminer l’utilité relative d’une approche multimédia par rapport à une lecture classique, et ceci dans le domaine de la lecture intensive en L2, nous avons procédé dans un premier temps à une pré-étude, suivie d’une enquête plus approfondie. Les résultats de la première phase du projet nous ont permis de mieux orienter la seconde. Dans chaque phase les participants, tous étudiants du secteur LANSAD, ont expérimenté deux formes de lecture : une lecture traditionnelle des textes présentés sur un support papier et une présentation multimédia alliant image, voix et texte.

3. Déroulement de l’expérience 

4Au cours de l'expérience multimédia, abordée à l’aide d’un environnement multimédia, Help Yourself, élaboré par Alain Cazade à l’université Paris-Dauphine, les apprenants ont été invités à explorer des documents vidéo associés à des fichiers son, graphique et texte. Alors que la lecture traditionnelle était limitée aux textes imprimés, l'aspect textuel d'une « lecture » multimédia pouvait éventuellement se réduire à néant, le lecteur préférant regarder défiler les images et écouter le script lu par les présentateurs. Il était néanmoins possible à tout moment d'avoir accès au script, autrement dit à une lecture sans images, ni fond sonore. En effet, à l’intérieur de cet environnement, l’utilisateur avait plusieurs choix : visionner les images accompagnées d’une bande sonore, parcourir la transcription de la bande sans support auditif ou visuel, c’est-à-dire « lire » le script, ou regarder le script à l’écran tout en écoutant la bande sonore. Ces choix, volontairement limités par le concepteur de l'environnement Help Yourself, tiennent compte de la difficulté qu'éprouve l'utilisateur à rester pleinement attentif en phase de compréhension orale face à un texte écrit. La tendance, souvent évoquée, des données textuelles à compromettre l'impact du son joint à l'image, a notamment été abordée par Alain Cazade dans le document de synthèse pour obtenir une Habilitation à diriger des recherches (2000) et également étudiée et mise en perspective par Christine Vaillant dans une intervention proposée à l'occasion d'un séminaire au Louvre(1996). En ce qui concerne cette étude, les étudiants fonctionnant en mode multimédia ont eu comme consigne de commencer par la présentation comportant images et son.

  • 1 Douze étudiants de Magistère première année ont participé à la première séance ; onze à la seconde. (...)

5Alors que pour l’étude liminaire nous n’avons disposé que de 241 participants, tous étudiants en Magistère des sciences de gestion à l’université de Paris-Dauphine, nous avons pu élargir l’échantillon à deux promotions différentes de cette filière pour l’enquête approfondie, soit 56 sujets au total : 28 apprenants d’anglais L2 inscrits en première année, et 28 en troisième année. Pour les deux études nous avons procédé de la même manière ; chaque groupe de participants a été réparti en deux sous-groupes. L’un des deux a pratiqué une lecture classique, sur papier ; l’autre a découvert le même thème à l’aide d’un environnement multimédia. Cette procédure a nécessité deux séances pour chaque promotion, car le nombre de places disponibles dans notre centre de ressources en langues était limité à 15. Dans la deuxième phase du travail, les sujets ayant effectué une lecture traditionnelle lors de la première séance ont entamé la lecture enrichie en mode multimédia ; ceux qui avaient en revanche pratiqué une lecture dite multimédia du premier texte ont abordé un deuxième thème durant une phase de lecture sur papier. Le projet de recherche ainsi conçu a permis à chaque étudiant de réaliser deux production écrites, l’une fondée sur les documents parcourus en mode multimédia, l’autre prenant appui sur une lecture traditionnelle.

6Les textes prévus pour le module multimédia, ainsi que pour la lecture sur papier, étaient les transcriptions, effectuées par nos soins, des bandes-vidéo réalisées pour l'émission télévisuelle CNN Newsroom. Le support du premier module, El Niño ou EN, portaitsur l’histoire de ce phénomène climatique; le second, Killer Viruses ou KV, était axé sur le thème des virus mortels provenant du continent africain (Ebola, Sida…).

7Toutes les séances étaient chronométrées. Elles se décomposaient en deux parties : un premier temps de lecture de trente minutes, suivi d’une demi-heure de rédaction, pendant laquelle les apprenants fournissaient un résumé, rédigé en anglais L2, des documents qu'ils venaient d'étudier. Chaque participant a réalisé sa production écrite à l'ordinateur, grâce à un module éditeur de texte prévu dans l'environnement Help Yourself.

8Dans ce module, les étudiants sont censés rédiger un texte de cinq ou six paragraphes (3 000 caractères maximum), les paragraphes sont numérotés. Il suffit de cliquer sur l’un des chiffres pour faire démarrer la phase de rédaction. On peut également revenir sur une phrase ou expression déjà dactylographiée, afin d'effacer, par exemple, un mot mal orthographié ou de modifier le contenu d'un argument. Chaque intervention de l'utilisateur sur l'un des paragraphes est enregistrée et gardée en mémoire par l'ordinateur de manière à ce que toutes les versions du texte soient conservées dans leur intégralité, ceci à la différence d’un simple logiciel traitement de texte où seule la version définitive reste intacte. Par suite d’un problème technique, rectifié depuis, cette fonction n’a pas joué un grand rôle dans cette première étude, car la fonction étant activée par la touche retour de chariot, les participants l’ont trop souvent déclenchée sans le vouloir, pensant faire un simple retour à la ligne. Cependant, cette fonction constitue un outil précieux pour le chercheur s’intéressant aux processus intellectuels déployés lors de la production écrite, ainsi qu’à la capacité de l’apprenant d’identifier et corriger ses propres erreurs.

9Afin d’analyser les productions écrites fournies, nous nous sommes proposé de mesurer l’efficacité de la lecture traditionnelle par rapport à l’expérience en mode multimédia en fonction de deux critères : le nombre d’informations perçues par les participants dans les documents étudiés et intégrées par la suite dans leurs essais et le nombre d’expressions utilisées dans les textes de base et que nous retrouvons dans les travaux rendus par les étudiants.

10En ce qui concerne le premier critère, celui d’« information », nous avons opté pour une interprétation très large du terme. Il pourrait s’agir ici d’une donnée précise, telle qu’une date, le nom d’une personne ou d’un lieu, une statistique, etc. Mais nous avons également comptabilisé en tant qu’« information » les idées, principes ou arguments avancés dans les textes étudiés et repris ou reformulés par les étudiants.

11Par le biais du deuxième critère, nous avons tenté de repérer l’efficacité relative de chaque mode de lecture en vue de l’assimilation et de la réutilisation des mots isolés ou d’expressions (collocations, idiomes) provenant des modules El Niño et Killer Viruses, chaque participant ayant reçu comme consigne de reproduire autant que possible le langage des documents parcourus.

4. Résultats de l’étude liminaire

4.1. Premier critère : information

12Les résultats de la première étude sont présentés pour chacun des deux textes dans les tableaux ci-dessous (Tableaux 1 à 3). Rappelons que pour cette partie de l’étude l’échantillon est composé de 21 étudiants, soit 12 en première année (Mag 1) et 10 en troisième année (Mag 3).

13Chez les 12 participants inscrits en Magistère 1 (Tableau 1), nous ne trouvons qu'une différence insignifiante entre les travaux issus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail de lecture en mode multimédia. En effet, 78 informations ont été retenues par le groupe B (lecture traditionnelle) ; 71 par le groupe A (multimédia). La moyenne d'informations trouvées par le groupe A est de 11,8, alors que les participants du groupe B obtiennent une moyenne de 13.

14Si nous examinons ensuite les performances des étudiants de troisième année (Tableau 1), nous constatons que, par rapport aux résultats attestés pour leurs camarades de première année, ces deux groupes de sujets semblent avoir été réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont enregistré 47 informations au total, avec une moyenne de 11,75. Mais peut-être faut-il considérer ces résultats avec prudence, au vu de la taille de l'échantillon : 4 sujets seulement ayant pratiqué une lecture sur papier.

Tableau 1. Informations : El Niño (Mag 1 et 3, 1998)

Sujet

Lecture multimédia

Sujet

Lecture papier

Mag 1

Groupe A

Mag 1

Groupe B

n° 1

10

n° 6

10

n° 2

12

n° 7

5

n° 3

18

Sommaire - Sommaire - SPEpratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont enregisrticipav="prets dans les documents étudiés et intégrées par la suite dans l dedes tolyce irities top">Sommairdia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont enregisrticipants inscrits en Magistère 1 (Tableau 1), nous ne trouvons qu'une différence insignifiante entre lete" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">Sommaire

Sommair2-indent:0in;text-align:center;" dir="ltr">12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont enregisrticipav="prets dans les documents étudiés et intégrées par la suite dans l dedes tolyce irities top">

Sommair0mm;padding-top:0in;padding-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;border-top:none;border-bottom:.014in solid #000000;border-left:.014in solid #000000;border-right:none;vertical-align:top;">

SommaireGroupe A

Sommair1t-indent:0in;text-align:center;" dir="ltr">18

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont enregisrticipav="prets dans les documents étudiés et intégrées par la suite dans l dedes tolyce iritiesGroupe A

SommaireSommaire18

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont en class="textv="prets dans les documents étudiés et intégrées par la suite dans l dedes tolyce irities top">Groupe A

SommTableau 1. Informations : El Niño (Mag 1 et 3, 1998)

Groupe A

Sommairexte" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;" dir="ltr">Mag 1

SPEpratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont enregisrticipav="prets dansules documents étudiés et intégrées par la suite dans l dedes tolyce irities top">Sommair0mm;padding-top:0in;padding-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;border-top:none;border-bottom:.014in solid #000000;border-left:.014in solid #000000;border-right:none;vertical-align:top;"> n;padding-right:.te" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">Groupe A

n° 1

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> n;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> - n;padding-right:.te" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">

n° 1

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> - n;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">Groupe A

n° 1

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

Sommair2n-right:0in;text-indent:0in;text-align:center;" dir="ltr">5

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">18

12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe Brgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-bottom:0mm;paddingus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce iritiesder-left:.014in solyce irities top">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture tra3in;padding-uite dociées à un travail dedes tolyce irities;" dir="ltr">18

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">

Sommairdia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont enregisrticipants inscrits en Magistère 1 (Tableau 1), nous ne trouvons qu'une différence insignifiante entre lete" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">SommTableaup;">

SommTableaup;">

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">Sommairt:0in;te1ddinxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.te" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">
SommTableaup;"> dding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;te125text-align:center;" dir="ltr">Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;te9,t0mmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

SommTableaup;"> dding-left:.04

Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;te12,5text-align:center;" dir="ltr">Sujet

ir="l réellement influeir=bodyl réellement inflir=ablel réellement inflis="goContents" hs">Sommairt:pan="goContparanumbe clt5texpaneToutefois l'analyse des résultats obtenus par les deux gxte" s d'étudiants confondus démontre que l'avantage de la lecture traditionnelle ne se maintie l pas.-right:0in;text-indent:0is="goContents" hs">Sommairt:pan="goContparanumbe clt6texpaneQuant aux productions écrit s portant sur le docume l Killer Viruses (Tableaux 2 et 3), nous re | quons, en les analysant, que le nombre global d'informations provenant du docume l et réutilisé s dans les travaux d'écriture est netteme l inférieur à celui repéré pour l'ensemble des productions relatives au ents" El Niño. Le nombre d'informations recueillies par les pardesipants, tous gxte" s confondus, pour l s séanc s El Niño s'élève à 235. Or nous ne trouvons que 91 informations au eotal dans les productions se rapportant au docume l Killer Viruses. En outre, si l'on se réfère aux colonnes 2 et 4 du Tableau 2, l'on voit bie que le nombre d'informations ayant trait au module Killer Viruses (info-ents"s) constitue souve l un très faible pourde lage de toutes les informations prése lé s par un pardesipant (info-générales).right:0in;text-indent:0is="goContents" hs">Sommairt:pan="goContparanumbe clt7texpaneAu premier aoduc, cettehs"xparité surprenc, mais le déséquilibre est vraisemblableme l dû à la formulation quelque peu différe la du sujet oCoocié à chaque module. La question posé sur le phénomèn" El Niño était prése lé ainsi :-right:0in;text-indent:0iblockquola "goContcitationbises top">SommairEl Niño is pri | ily a media eve l, created by journalists hungry for a story. Discuss, giv-bo concrela examples from this module or from other sourdes to support your views.right:0in;text-indent:0i/blockquolaht:0in;text-indent:0is="goContparagraphesansrelraitehs">SommairNous avons proposé un choix de sujets pour l module Killer Viruses :right:0in;text-indent:0iblockquola "goContcitationbises top">SommairIn your opinion, what could or should be done to preve l further outbreaks of killer s"xeases? Who should be pul in charge of this programme?right:0in;text-indent:0i/blockquolaht:0in;text-indent:0is="goContparagraphesansrelraitehs">Sommairou right:0in;text-indent:0iblockquola "goContcitationbises top">SommairThe perdeived emergenc of Aids, Ebola and other such killer s"xeases from deepest Afres is based less on fact than=on unconscious cultural and racial prejudides against the “Dark Contine l” (Afres ). Discuss, giv-bo reasons for your opinions.riem>right:0in;text-indent:0i/blockquolaht:0in;text-indent:0is="goContents" hs">Sommairt:pan="goContparanumbe clt8texpaneComme l'recique l les phrases e italique, la tâche, telle que définie pour l module El Niño, invitait l'apprenant à reproduire autant que possible les idé s et/ou les donné s factuelles du ents" donl il venait de prencre connaissanc . En revanche, les deux questions posé s sur le module Killer Viruses incitaie l l'étudiant à développer ses propres opinions sur les problèm s soulevés dans le docume l plutôt qu'à reformuler les faits ou les argume ls des ents"s.right:0in;text-indent:0is="goConteitreilluxt-ationehs">SommairTableau 2. Informations :rem> Killer Viruses (exp1, 1998)-right:0in;text-indent:0i=able id="Tableau27C=able" cellxpac-bo="0ehs">Sommaiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 infooductiocollapse:separat;padding-xpac-bo:0pties top">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.049 (Mag 1 et 3, 1998)

Sommairt:0in;teSujetmmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04< (Mag 1 et 3, 1998)

Sommairt:0in;teLecturemmxt-align:center;" dir="ltr">0mm;margin-bottom:0mm;border-collapse:separate;border-spacing:0pt;cherches en Centres de langues">Sommairt:0in;teMultimédiammxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04< (Mag 1 et 3, 1998)

Sommairt:0in;teSujetmmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-leftsociées à un travail dedes tolyce irities top">
Sommairt:0in;teLecture papiertext-align:center;" dir="ltr">Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableaui;"> dding-left:.04

Sommairinfo-ents"s/n:center;" dir="ltr">0mm;margin-bottom:0mm;border-collapse:separate;border-spacing:0pt;cherches en Centres de langues">Sommairinfo-généralesm:0mm;padding-top:0in;padding-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;border-top:.014in solid #000000;border-bottom:.014in solid #000000;border-left:.014in solid #000000;border-right:none;vertical-align:top:.0493in;padding-right:.te" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">Sommairexte" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;" des top">SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">Sommairinfo-ents"s/n:center;" dir="ltr">0mm;margin-bottom:0mm;border-collapse:separate;border-spacing:0pt;cherches en Centres de langues">Sommairinfo-généralesm:0mm;padding-top:0in;padding-bottom:0in;padding-left:.04ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableaui;"> dding-left:.04

Sommair0in;0mm;padding-top:0in;padding-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;border-top:none;border-bottom:.014in solid #000000;border-left:.014in solid #000000;border-right:none;vertical-align:top;"> n;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">Sommair0/tin-right:0in;text-indent:0in;text-align:center;" dir="ltr">5

SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">5

- SommTableaui;"> dding-left:.04

- n;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">5

n° 1

SommTableauing-bott;"> n;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">Groupe A

n° 1

SommTableauing-bott;"> n;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">Sommaird/1ss="texte" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-inoyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont enregisrticipants inscrits en Magistère 1 (Tableau 1), nous ne trouvons qu'une différence insignifiante entre lete" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">18

n° 1

SommTableauing-bott; qu'une différence insignifiante entre le0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">

5

SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe

5

- SommTableauing-bottom:0in;pa

SommTableauing-bottom:0in;pa

SommTableauing-bottom:0in;pa

Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left

Sommairt:0in;te18mmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left

SommTableauing-bottom:0in;padding-left

Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;te28mmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;pa

Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;te3mmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;te5,0mmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;pa

0mm;margin-bottom:0mm;border-collapse:separate;border-spacing:0pt;cherches ues">Sommairinfo-gén.right:0in;text-indent:0 ir=et

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;te18,72 %mmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Luing-bo infoorder-left:.014in solyce irities top">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

0mm;margin-bottom:0mm;border-collapse:separate;border-spacing:0pt;cherches ues">Sommairinfo-gén.right:0in;text-indent:0 ir=et

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;te30,7 %mmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

ir="l réellement influeir=bodyl réellement inflir=ablel réellement inflis="goContents" hs">Sommairt:pan="goContparanumbe clt9texpaneL'analyse des résultats de cettehphase de l'enquête, prése lé dans les Tableaux 2 et 3 révèle qu’un plus gxand nombre d'informations a été traité par les Magistère 1 ayant effectué une lecture préalable sur papier que chez leurs ca | ades ayant travaillé en mode multimédia. Ces derniers, au nombre de 6, onl exploité un total de 18 informations ayant trait au module. Les 5 étudiants ayant p-atiqué une lecture sur papier en onl trouvé 28,s it 5,0 en moyenne, par rapport à une moyenne de 3 atteslé pour l gxte" multimédia.right:0in;text-indent:0is="goContents" hs">Sommairt:pan="goContparanumbe cl20texpaneLes enndanc s décelé s chez les sujets Magistère de troisièm anné (Tableau 3) semblent aller à l'encontre de celles analysé s pour l s Magistère de première anné . Les sept étudiants de Magistère 3, gxte" multimédia, onl obtie u une moyenne de 4,4 informations en relation avec le module, et ceci contre une moyenne de 3 pour l s 5 sujets ayant effectué une lecture papier.-right:0in;text-indent:0is="goConteitreilluxt-ationehs">SommairTableau 3. Informations : Killer Viruses (exp3, 1998)right:0in;text-indent:0i=able id="Tableau37C=able" cellxpac-bo="0ehs">Sommaiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 infooductiocollapse:separat;padding-xpac-bo:0pties top">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04< (Mag 1 et 3, 1998)

Sommairt:0in;teSujetmmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04< (Mag 1 et 3, 1998)

Sommairt:0in;teLecture multimédiammxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04< (Mag 1 et 3, 1998)

Sommairt:0in;teSujetmmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding- dirsociées à un travail dedes tolyce irities top">
Sommairt:0in;teLecture papiertext-align:center;" dir="ltr">Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce iritiesder-left:.014in solyce iritiir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 inforatiques et recherches en Centres de langues">SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> n;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

n° 1

SommTableauing-bott;"> n;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> - 18

Groupe A

n° 1

SommTableauing-bottargin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

n;padding-right:.te" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">18

n° 1

SommTableauing-bottargin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

n° 1

SommTableauing-botts qu'une différence insignifiante entre le0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">

n;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">n° 1

SommTableauing-botts qu'une différence insignifiante entre le0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

- 12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupee;verticalht:0mm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;te29text-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupee;verticalht:0mm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-bottote" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">
Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableaight:none;verticaldding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
0mm;margin-bottom:0mm;border-collapse:separate;border-spacing:0pt;cherches ues">Sommairinfo-gén.right:0in;text-indent:0 ir=et

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableaight:none;verticaldding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce imiddleies top">
Sommairt:0in;te23,90 %mmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableaight:none;verticaldding-left:.04top:0mm;margin-bottote" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">
0mm;margin-bottom:0mm;border-collapse:separate;border-spacing:0pt;cherches ues">SommairInfo-gén.right:0in;text-indent:0 ir=et

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableaight:none;verticaldding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce imiddleies top">
Sommairt:0in;te24,83 %mmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

ir="l réellement influeir=bodyl réellement inflir=ablel réellement inflis="goContents" hs">Sommairt:pan="goContparanumbe cl2tn-xpaneL'écart entre la moyenne d'informations général s (16) obtenue en mode multimédia et celle, inférieure, de 11,67 attei la en mode papier semble, lui aussi, attesler d’une préférenc pour l mode multimédia chez c s apprenants plus avancés. En revanche, lahs"fférenc esl infima en ce qui concerne les -atios obtenus à partir des informations tiré s des ents"s étudiés en rapport avec le nombre global des informations prése lé s dans les essais : 23,90 % pour la lecture multimédia ; 24,83 % pour la lecture papier.-right:0in;text-indent:0ih2hs">Sommaiqid="heat:no6irta href="#tocfrom2n2iqid="tocto2n2i>4.2. Deuxièm critère : mots clésSommairt:pan="goContparanumbe cl22n-xpaneSelon notre deuxièm critère, celui de l'oCoimilation et de la réutilisation des mots ou expressions provenant des ents"s étudiés, lahs"fférenc entre une lecture trat:tionnelle et une lecture enrichie multimédia paraît pencher légèrement en faveur de la lecture sur papier. Observons que pour l s six sujets du gxte" A (Tableau 4), nous trouvons un total de 31 enrmes ou expressions repris dans les documents (fichiers son et image, script) consultés en mode multimédia,s it une moyenne de 5,16. Les participants p-atiquant une lecture sur papier onl fourni au total 43 mots clés ou expressions utilisés dans le ents" de base,s it une moyenne de 7,16. Chez les Magistère 1, donc, la lecture "goCoique semblerait avoir mieux | qué l"s étudiants en matière d'acquisition du vocabulaire.-right:0in;text-indent:0is="goConteitreilluxt-ationehs">SommairTableau 4. Mots clés : El Niño (exp1, 1998)right:0in;text-indent:0i=able id="Tableau47C=able" cellxpac-bo="0ehs">Sommaiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 infooductiocollapse:separat;padding-xpac-bo:0pties top">
SommTableaight:none;verticaldding-left:.04t (Mag 1 et 3, 1998)

Sommairt:0in;teSujetmmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding- dir:.04t (Mag 1 et 3, 1998)

Sommairt:0in;teLecturen:xt-align:center;" dir="ltr">0mm;margin-bottom:0mm;border-collapse:separate;border-spacing:0pt;cherches en Centres de langues">Sommairt:0in;teMultimédiammxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;teSujetmmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding- dirsociées à un travail dedes tolyce irities top">Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableaight:none;verticaldding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce iritiesder-left:.014in solyce iritiir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 inforatiques et recherches en Centres de langues">SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

- 12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupee;rgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-bottoright:.0493inus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
- 5

5

18

5

5

5

SommTableauing-bottorgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-bottoright:.0493inus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommTableauing-bottorgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-bottoright:.0493inus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-bottoright:.0493inus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-bottote" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">
Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableaigt:0mm;margin-rigdding-left:.04top:0mm;margin-bottoright:.0493inus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-bottoright:.0493inus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-bottote" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">
Sujet

ir="l réellement influeir=bodyl réellement inflir=ablel réellement inflis="goContents" hs">Sommairt:pan="goContparanumbe cl23n-xpaneL"s étudiants de troisièm année de Magistère onl fait preuve, eux aussi, d’une meilleure effes cité d'apprentissage lexes t en anglais L2, lorsque leur travail s’esl fait en mode lecture trat:tionnelle (Tableau 5). Dans l'expérienc multimédia,sl s six apprenants du gxte" A onl fourni 12 expressions tiré s du ents" El Niño, ce qui représe le une moyenne de 2. Les quatre sujets du gxte" B ayant travaillé sur papier onl reproduit 16 mots clés,s it une moyenne de 4. En comp=abilisanl l s performanc s des quatre gxte" s issus des deux années, nous obtenons une moyenne de 5,9 pour l s deux gxte" B (papier) contre une moyenne de 3,6 pour l s deux gxte" s multimédia.-right:0in;text-indent:0is="goConteitreilluxt-ationehs">SommairTableau 5. Mots clés : El Niño (exp3)right:0in;text-indent:0i=able id="Tableau57C=able" cellxpac-bo="0ehs">Sommaiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 infooductiocollapse:separat;padding-xpac-bo:0pties top">
SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04t (Mag 1 et 3, 1998)

Sommairt:0in;teSujetmmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding- dir:.04t (Mag 1 et 3, 1998)

SoSujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

Sommairt:0in;teSujetmmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding- dirsociées à un travail dedes tolyce irities top">Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04

SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce iritiesder-left:.014in solyce iritiir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 inforatiques et recherches en Centres de langues">SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommTableauing-bottom:0in;pa-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

SommTableauing-bottorgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-bottoright:.0493inus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> - 5

- 5

5

18

12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupee;rgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
5

12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupee;rgin-right:0mm;margin-top:0mm;nte entre le0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
12

es top">
12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants-right:none;vertical-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-bottote" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">
Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants-right:none;vertical-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-bot:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.04top:0mm;margin-bottote" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">
Sujet

ir="l réellement influeir=bodyl réellement inflir=ablel réellement inflis="goContents" hs">Sommairt:pan="goContparanumbe cl24n-xpaneEn analysanl l s productions écrit s portanl sur l docum Killer Viruses (Tableau 6), nous observons que chez l s étudiants de première année l s résultats obtenus sur l critère mots cléss nt presque icheriques pour l s deux supports de lecture. La moyenne att stée pour l in-botto multimédia esl de 4 ; celle du Gxte" B (lecture sur papier) esl de 3,8. Cet équilibre ne se manifesle pas chez l s étudiants de troisièm année. Pour c s pardesipants, la lecture trat:tionnelle semblerait avoir été plus effes ce que la lecture multimédia,sà en juger par l s 34 expressions att stées (5,50 en moyenne) pour l in-bottB, comparé s à 17 it mss eulem (une moyenne de 2,83) répdedoriésspour l gxte" multimédia.-right:0in;text-indent:0is="goConteitreilluxt-ationehs">SommairTableau 6. Mots clés : Killer Viruses (exp1 et 3, 1998)right:0in;text-indent:0i=able id="Tableau67C=able" cellxpac-bo="0ehs">Sommaiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 infooductiocollapse:separat;padding-xpac-bo:0pties top">
SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.049 (Mag 1 et 3, 1998)

Sommairt:0in;teSujetmmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding- dir:.049 (Mag 1 et 3, 1998)

SoSujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-ldir:.049 (Mag 1 et 3, 1998)

te" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">Sommairt:0in;teSujetmmxt-align:center;" dir="ltr">Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding- dirsociées à un travail dedes tolyce irities top">
Sujet

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding- dir:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
Sujet

pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommTableauing-bottom:0in;padding- dir:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce irities top">
SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

Magistère 1 (Tableau 1), n86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions associées à un travail dedes tolyce iritiesext-align:center;" dir="ltr"ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;uction-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommTableauing-bottom:0in;padding-left:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> - SommTableauing-bottorgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

12

es top">
12

es top">
18

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 inforatiques et recherches en Centres de langues">SommTableauing-bottorgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
12

es top">
18

SommTableauing-bottorgin-rigdifférence insignifiante entre le0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants du groupee;vertical-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
5

18

>5

12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants-right:none;vertical-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce iritiesder-left:.014in solyce irities top">
12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. Les 4 participants-right:none;vertical-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
12

es top">
12

es top">
SommTableauint:none;vertical-align:top:.0493in;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommTableauing-bottorgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-bottoright:.0493inus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> - 5

12

es top">
- SommTableauing-bottorgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-bottoright:.0493inus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

12

es top">
18

>5

SommTableauing-bottorgin-right:0mm;margin-top:0mm;margin-bottoright:.0493inus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

SommTableauing-botto qu'une différence insignifiante entre le0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

SommTableauing-botto qu'une différence insignifiantng-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

12

es top">
- 18

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 inforatiques et recherches en Centres de langues">SommTableauing-bottorgin-right:0mm;margin-topn;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
- - - - SommTableauing-bottorgin-right:0mm;margin-topn;padding-right:.0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> - - - - Killer Viruses collent parfaitement au ents", tout comme celles empruntées du module El Niño./a>EN et KV (voir Tableaux 7, 8, 11 et 12), alors qu’est opparue une différence s ifes tive en faveur du papier pour le module EN chez leC opprenants de troisième année (Tableaux 9, 10, 11 et 12). Chez ceC derniers, cependant, il n’y a pas de différence s ifes tive entre leC deux modes de lectu e pour le module KV (Tableau 12). Si l’on cons dère leC performanceC deC deux promotions confondues, il n’opparaît pas op: plus de différence s ifes tive entre leC deux types de lectu e pour le module EN, ni pour KV (Tableau 12)./a>5.2. Résultats : mots clés/ah2El Niño effectuée en=mode multimédia ; pour le module Killer Viruses, nous n’ovons pas trouvé de différence s ifes tive pour ceC opprenants (voir Tableau 12)./a>SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-tditionnelle et les production-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> - -lass="goContents" href="1120" title="41-42 | 2003 Pratiques et recherches

EN/a> -lass="goContents" href="1120" title="41-42 | 2003 Pratiques et recherches

- -lass="goContents" href="1120" title="41-42 | 2003 Pratiques et recherches

EN/a> -lass="goContents" href="1120" title="41-42 | 2003 Pratiques et recherches

- -lass="goContents" href="1120" title="41-42 | 2003 Pratiques et recherches

-lass="goContents" href="1120" title="41-42 | 2003 Pratiques et recherches

- -lass="goContents" href="1120" title="41-42 | 2003 Pratiques et recherches

-lass="goContents" href="1120" title="41-42 | 2003 Pratiques et recherches

- SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

- 18

>5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">12

es top">
5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">18

>5

5

18

>5

5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

- 5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> - 5

5

5

5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">12

es top">
12

es top">
18

>5

5

18

>5

5

12

es top">
5

18

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 inforatiques et recherches en Centres de lan style="mar86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
5

5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">12

es top">
18

oyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont enregisrticipants inscrits en Magistère 1 (Tableau 1), n86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-bottote" style="margin-left:0in;margin-right:0in;text-indent:0in;m/Nid #000000;border-left:.014in solyce irities top">
5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">18

oyenne de 6,5. Les 4 participants du groupe B (papier), en revanche, ont enregisrticipants inscrits en Magistère 1 (Tableau 1), n86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
18

>5

5

12

es top">
12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
12

es top">
12

es top">
12

es top">
12

es top">
12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
12

es top">
12

es top">
12

es top">
12

es top">
12

es top">
12

ir="l réellement influeir=bodyl réellement inflir=ablel réellement inflis="goConteitreillustration

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-tditionnelle et les production-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">12

es top">12

es top">
12

es top">
12

es top">
12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
- 5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">12

es top">
12

es top">
12

es top">
SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

12

es top">
SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">12

es top">
18

>5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">18

>5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

- 12

es top">
SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

18

>5

5

- SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top"> - 5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

12

es top">
- SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

5

5

Killer Viruses ; aucune différence s ifes tive dans la rubrique mots="gés n’a été relevée pour le module El Niño. Au bout du comp , lorsque nous="onsidérons les performances des 56 étudia s des deux promotioes="omme un seul écha illon, il n’y a pas de différence s ifes tive en mes d’acquisitioesdu vocabulaire entre les deux modes de lecture, ni pour un ents", ni pour l’autre.n-right:0in;text-indentis="goContents" h

El Niño, critère : informatioes, Killer Viruses, critère : mots="gés; pour les deux autres="réneaux, (El Niño, critère : mots="gés, Killer Viruses, critère : informatioes) ils=ne semblent pas plus=stimulés par le papier que par le multimédia. Ces résultats ne coïncident pas avec ceux obtenus par Alain Cazade dans une étude menée à la même époque (1998) et présentée dans ce recueil d’aedesles. Alain Cazade a trouvé une meilleur maîtrise de l’outil multimédia chez les apprena s plus=avancés pardesipant à soesétude (c’est-à-dire des étudia s de troisième année de Magistère de gestioe) que chez les apprena s d’un niveau plus=faible. Nous=y reviendrons.n-right:0in;text-indentis="goConteitreillustratioe h

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-tditionnelle et les production-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce iritiesext-align:center;" dir="ltr">5

5

5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">12

es top">
5

- SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

- SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

12

es top">
5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

12

es top">
SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
12

es top">
5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-tditionnelle et les production-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

12

es top">
12

es top">
SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

12

es top">
SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">12

es top">
5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">12

es top">
5

5

12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
5

5

12

es top">
12

ir="l réellement influencés par le type de lecture pratiquée. Les 6 sujetsdu groupe multimédia ont reproduit un total de 39 informations: soit, une moyenne de 6,5. langues">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">
5

5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-tditionnelle et les production-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce iritiesn;padding-left:.0g-bottom:0i>5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce iritiesn;padding-left:.0g-bottom:0i>5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce iritiesn;padding-left:.0g-bottom:0i>5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce iritiesn;padding-left:.0g-bottom:0i>5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce iritiesn;padding-left:.0g-bottom:0i>5

Sommr86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce iritiesn;padding-left:.0g-bottom:0i>5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce iritiesn;padding-left:.0g-bottom:0i>5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">5

SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">SommT86s-right:noneargin-ri86s-rmm;margin-top:0mm;margin-botto0493in;borderus d'une lecture traditionnelle et les productions assans l dedes tolyce irities top">id="heat:no10">5.3. Discussionina>ENlirem>profit de ce mode de lecture ; l’aCoimilation des informations du module KVirem>, en revanche, semble être favorisée par le mode papier. ia ont reproduit un totEl Niñoirem> ont manifestem été favorisés  par une lecture multimédia, alors que cette préférence pour le travail multimédia n’est pas avéréede manière s ifes tive pour le réemploi des expressions du module Killer Virusesirem>. Une re | que peut être fait  : les Mag 1 ont obtenu de meilleurs résultats en mode multimédia uniquem sur les ents"s El Niñoirem>. Le module Killer Virusesirem> a pourtant résisté à cette préférence. Pour la s tégorie « mots » de ce module, aucune différence s ifes tive re les deux types de lecture n'a été relevée ; en ce qui concerne le critère  « information », une différence statistiquem s ifes tive a été attestée mais en faveur de la lecture "goCoique. ia ont reproduit un totKiller Viruseslirem>ainsi que pour la rubrique « informations » du module El Niñoirem>. Aucune préférence ne s’est affeshée pour les « mot-clés » de Killer Virusesirem>, ni pour les « informations » de El Niñoirem>. L’absence des résultats statistiquem s ifes tifs caractérise auCoi les deux groupes vus comme un ensemble, à l’exception de la rubrique « mot-clés » de Killer Virusesirem>, où la lecture traditionnelle l’emporte pour les deux groupes confondus, tout comme pour les Mag 3. Le tableau récapitulatif, Tableau 12, regroupant les performances statistiquem différent s, met en relief ces deux grandes enndances chez les étudiants des deux promotions.ia ont reproduit un totHelp Yourselflirem>pratiqué lors de cette étude. En effet, rls passent leurs exam s d’anglais dans le même C re de Ressour"es en Langues utilisés pour la présente étude. Les étudiants de troisième année sont donc a prioriirem> des individus qui ne doiv éprouver aucune réticence devant un ordinateur.ia ont reproduit un totid="heat:no11">Conclusionina>Haut de pageina>nt reproduit un
id="bibliography" "goContsectiones top">Bibliographie"goContents">t reproduit un totttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttnt reproduit un tot

Annoot, E. et J.-C. Bertin. 1997. « Intégration des nouvelles technologies dans les formations en langue de spécialité ». Rapport du CIRTAI, Université du Havre, mai.

Bertin, J.-C. 1998 « Conception de leçons multimédia : liberté ou guidage ? ». ASp19-22, 313-331.

Cazade, A. 2000. Document de synthèse non publié pour la soutenance d’une Habilitation à diriger des recherches, Université de Poitiers, accessible sur à l’adresse <ftp://ftp.cip.dauphine.fr/hys/Articles/HDR_Synthese.doc>.

Cazade, A. 2004. « L’écran multimédia : obstacle ou atout pour l’apprenant en langues ? ». ASp 41-42, 175-195.

Tisiot, B. 2003 . « Un cours multimédia : travail comparatif avec un cours en environnement classique ». Mémoire de recherche, sous la direction de Tony Toma, et Christine Vaillant, D.E.A. de Langue anglaise de spécialités scientifiques et techniques, Université de Bordeaux 2.

Vaillant, C. 1996. « L'image : agent ou obstacle dans l'entraînement à la compréhension orale en langue étrangère ? ». Séminaire au Laboratoire de Recherche (GRAMAL) des Musées de France, Louvre, 9 janvier 1996.

Haut de page

Notes

1 Douze étudiants de Magistère première année ont participé à la première séance ; onze à la seconde. Les Magistère troisième année étaient au nombre de dix pour la première séance et de douze pour la seconde.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Evelyn Perry, « Lecture intense en anglais LV2 : apport du multimédia », ASp, 41-42 | 2003, 155-174.

Référence électronique

Evelyn Perry, « Lecture intense en anglais LV2 : apport du multimédia », ASp [En ligne], 41-42 | 2003, mis en ligne le 29 avril 2010, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/asp/1249 ; DOI : 10.4000/asp.1249

Haut de page

Auteur

Evelyn Perry

Evelyn Perry est maître de conférences à l'Université de Dauphine Paris 9. Elle est l'auteur de nombreux articles publiés dans ASp et Cahiers de l'APLIUT. Ses recherches sont axées sur l'acquisition du vocabulaire, ainsi que sur l'analyse syntaxique de la production écrite en anglais L2, avec une attention toute particulière portée sur le groupe nominal. Depuis quatre ans, dans le cadre du CICLaS à Paris-Dauphine et en partenariat avec l'American University (Washington, D.C.), elle dirige un projet de recherche dont l'un des objectifs est de constituer un corpus d'anglais économique, composé pour partie de textes fournis par des étudiants outre-Atlantique en économie appliquée. Elle participe à un groupe d'étude sur le suivi apprenant au sein de RANACLES.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo GERAS -Groupe d'Etude et de Recherches en Anglais de Spécialité
  • OpenEdition Journals