Navigation – Plan du site

Divergences et convergences entre Max Weber et Ernst Troeltsch dans l’approche du protestantisme

Peter-Ulrich Merz-Benz
p. 57-77

Résumés

Un des modèles explicatifs les plus connus et les plus importants de l’émergence du monde moderne et de l’essor du « capitalisme » est la thèse de Max Weber sur le protestantisme. Moins connue en revanche est la thèse sur le protestantisme qu’Ernst Troeltsch, un collègue et ami de Weber à Heidelberg, a également développé quelques années seulement après ce dernier. Selon Troeltsch, le protestantisme serait responsable de la montée de l’individualisme, un des éléments constitutifs majeurs de la culture moderne. Pour autant, alors que Troeltsch considère le protestantisme, dès ses débuts, comme une partie intégrante de l’histoire universelle – c’est la raison pour laquelle il lui attribue une importance universelle –, Weber, lui, voit dans le protestantisme et dans l’influence qu’il a exercée sur la conduite des hommes, un phénomène singulier qui doit la place qu’il s’est acquise dans le monde moderne à l’émergence du capitalisme. Compte tenu de ces différences d’analyses, particulièrement intéressant et riche d’enseignements est le fait que Weber et Troeltsch s’appuient tous deux sur la « logique de l’histoire » élaborée par Heinrich Rickert. Les thèses sur le protestantisme de Weber et de Troeltsch peuvent ainsi être comprises comme des variations sur la philosophie de Rickert qui s’efforceraient l’une comme l’autre de saisir le lien de causalité entre le protestantisme et le monde moderne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Peter-Ulrich Merz-Benz, « Divergences et convergences entre Max Weber et Ernst Troeltsch dans l’approche du protestantisme », Archives de sciences sociales des religions, 127 | 2004, 57-77.

Référence électronique

Peter-Ulrich Merz-Benz, « Divergences et convergences entre Max Weber et Ernst Troeltsch dans l’approche du protestantisme », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 127 | juillet - septembre 2004, mis en ligne le 25 juin 2007, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/assr/1051 ; DOI : 10.4000/assr.1051

Haut de page

Auteur

Peter-Ulrich Merz-Benz

Université de Zurich – Suisse

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals