Navigation – Plan du site

Le « Cercle Dieu et vérité » un mouvement panthéiste entre les populations d’origine africaine de Recife (1929/1968)

Marion Aubrée
p. 81-99

Résumés

Dans le cadre d’une recherche plus large qui vise à comprendre s’il existe une spécificité de l’homo religiosus brésilien, cet article présente un mouvement, auto-désigné comme panthéiste, qui s’est développé de façon originale pendant quarante ans (années 1920-1960) au sein des populations relativement pauvres de cette ville. Après une présentation de la dynamique socioreligieuse ayant permis le surgissement d’un tel mouvement et l’exploration des divers courants qui ont pu contribuer à la formulation de la nouvelle doctrine, l’auteur analyse les documents qui permettent de reconstituer la doctrine et les pratiques des adeptes du Cercle. Après cela, l’auteur interroge les notions de bricolage, syncrétisme et métissage pour essayer de déterminer si elles sont susceptibles de rendre compte de cette création nouvelle qui répondait à la recherche de signes diacritiques capables de fonder une identité autre en même temps que de légitimer socialement des personnes qui tendaient à l’intégration dans la dynamique de construction nationale de l’époque.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marion Aubrée, « Le « Cercle Dieu et vérité » un mouvement panthéiste entre les populations d’origine africaine de Recife (1929/1968) », Archives de sciences sociales des religions, 117 | 2002, 81-99.

Référence électronique

Marion Aubrée, « Le « Cercle Dieu et vérité » un mouvement panthéiste entre les populations d’origine africaine de Recife (1929/1968) », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 117 | janvier - mars 2002, mis en ligne le 18 novembre 2005, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/assr/2482

Haut de page

Auteur

Marion Aubrée

Centre de Recherches sur le Brésil Contemporain, EHESS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals