Navigation – Plan du site
Varia

Science de la psyché et autorité de l’islam : quelles conciliations ?

Le cas d’une association de conseil psychologique au Caire
Science of the Psyche and the Authority of Islam: Which Conciliations ? The Case of an Association of Psychological Counseling in Cairo
Ciencia de la psique y autoridad del Islam: ¿qué conciliaciones posibles? El caso de una asociación de consejo psicológico en el Cairo
Aymon Kreil
p. 267-282

Résumés

Les rapports entre islam et psychologie en Égypte sont ici étudiés sur le terrain, dans une association de conseil et de formation psychologique cairote dont les responsables revendiquent une expertise reposant sur un processus d’institutionnalisation de la psychologie plus que centenaire. Une seconde ressource normative invoquée au sein de l’association est la religion. En réponse à l’indétermination qui peut résulter de ces efforts de synthèse, les aspirations au statut de classe moyenne constituent le troisième élément à prendre en compte pour comprendre la façon dont ce discours psychologique évolue. Il est alors possible de s’interroger sur les influences extérieures s’exerçant sur la discipline, notamment à travers les objectifs thérapeutiques qui lui sont assignés.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2019.
Consulter cet article sur Cairn

Plan

L’enchevêtrement des référents de savoir
Affirmation d’expertise et « buts célestes »
La fabrique des aspirations

Aperçu du texte

Quels liens peuvent se tisser entre islam et psychologie en Égypte ? Quel usage du référent religieux les intervenants se réclamant de la psychologie font-ils – alors que l’autonomie des champs religieux et scientifique et des structures d’autorité qui lui sont sous-jacentes fait partie intégrante des revendications d’expertise des intervenants du discours psychologique ? De nombreuses passerelles existent, qui sont indispensables pour comprendre les recours à l’un ou l’autre référent.

L’usage fait ici des notions de religion et de psychologie est volontairement ouvert. Il ne s’agit pas de chercher à définir normativement le contenu de l’islam ou de la psychologie, mais d’observer comment les acteurs indexent discours et pratiques à l’un ou l’autre domaine, et de saisir comment sont mis en œuvre les échanges entre ceux-ci. L’étude porte sur le cas d’un centre de conseil et de formation psychologique cairote, Cœur généreux, où un travail ethnographique de terrain a été mené pendant un...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aymon Kreil, « Science de la psyché et autorité de l’islam : quelles conciliations ? », Archives de sciences sociales des religions, 170 | 2015, 267-282.

Référence électronique

Aymon Kreil, « Science de la psyché et autorité de l’islam : quelles conciliations ? », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 170 | avril-juin 2015, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/assr/26974 ; DOI : 10.4000/assr.26974

Haut de page

Auteur

Aymon Kreil

Middle East Studies Center, American University in Cairo, Egypt, aymon.kreil@unine.ch

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals