Navigation – Plan du site

Orthodoxie et communisme dans les Balkans : réflexions sur le cas bulgare

Galia Valtchinova
p. 79-97

Résumés

L’article propose un regard critique sur la thèse du vide religieux qui aurait prévalu dans les sociétés communistes, laquelle sous-tend le concept de renouveau religieux que ces sociétés vivent actuellement. Il se propose d’en tester le bien-fondé à partir de l’exemple de la Bulgarie, un pays balkanique à dominante orthodoxe où le conflit religieux demeure latent, et qui est reconnu comme l’État le plus réceptif à l’influence soviétique. L’argumentation cherche à faire ressortir les divers aspects de la relation entre religieux et politique à l’époque communiste : le lien entre modernité, anticléricalisme et sécularisation ; les implications religieuses de la coïncidence entre la modernisation d’une société et son développement sous un régime politique totalitaire ; la marge d’évolution du religieux dans une société athée par définition où la confession continue à fonctionner comme repère identitaire. En conclusion, on propose de voir le vécu religieux comme l’alternance de différentes stratégies politiques : maîtriser, dissimuler ou ignorer la religiosité chrétienne, ce qui lui réserve une marge d’évolution non-négligeable au sein de la société bulgare à l’époque communiste.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Galia Valtchinova, « Orthodoxie et communisme dans les Balkans : réflexions sur le cas bulgare », Archives de sciences sociales des religions, 119 | 2002, 79-97.

Référence électronique

Galia Valtchinova, « Orthodoxie et communisme dans les Balkans : réflexions sur le cas bulgare », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 119 | juillet - septembre 2002, mis en ligne le 05 décembre 2005, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/assr/2781 ; DOI : 10.4000/assr.2781

Haut de page

Auteur

Galia Valtchinova

Académie bulgare des sciences – Sofia

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals