Navegación – Mapa del sitio
Recensions

Florence Bergeaud-Blackler (éd.), Les sens du Halal. Une norme dans un marché mondial

CNRS Éditions, coll. « Alpha », Paris, 2015.
Katerina Seraïdari
p. 267
Referencia(s):

Florence Bergeaud-Blackler (éd.), Les sens du Halal.

Texto completo

1Ce volume, qui couvre un grand nombre des questions autour de l’espace alimentaire musulman, montre comment le halal, par une extension de son sens, est devenu un « mode de vie » et une éthique de l’action. La première partie du livre (et la plus importante en nombre de contributions, la deuxième partie n’étant constituée que de trois articles) examine, en effet, comment le halal s’est progressivement transformé en « espace normatif ». Né dans les contextes diasporiques de l’islam et mobilisé de manière de plus en plus significative depuis les années 1990, le halal a une histoire, comme nous le rappellent les quatre premiers articles qui adoptent une approche plutôt historique. Burak Onaran analyse comment la colonisation et l’occidentalisation ont contribué à la propagation de la consommation de viande, qui est alors considérée « comme un aliment essentiel pour l’activité humaine, pour une armée plus puissante et pour une nation plus productive et musclée » (p. 41). Toutefois, la différence dans les méthodes d’abattage conduit les familles musulmanes bordelaises dans les années 1990 à distinguer la viande des « chrétiens », plus rouge, d’une viande halal à la teinte rosée, comme l’éditrice du volume l’explique dans le premier de ses deux articles (p. 93). Devenant un « espace de licéité » à construire et à étendre jusqu’aux cosmétiques, aux crédits financiers et aux paquets vacances, aux sex-shops et à la médecine, le halal n’est plus seulement une affaire de viande : l’opposition entre ce qui est halal ou harām (interdit) dépasse les frontières religieuses et alimentaires pour entrer dans le domaine de l’industrie des loisirs et dans l’organisation du monde économique.

2Si le mot fait son entrée dans les dictionnaires français dès 1987 (p. 288), le livre permet de découvrir les paramètres qui influent sur ce travail sémantique : l’engouement récent pour les produits bio et le mouvement écologique véhiculant des représentations et des discours réappropriés par certains courants islamiques, en ce qui concerne par exemple l’envie de consommer une « viande heureuse » (des moutons sacrifiés pour la fête de l’Aïd ayant parfois reçu un traitement homéopathique la veille et d’aromathérapie le jour même, comme Jean-Paul Ferrié le précise dans sa contribution) ; les évolutions dans le domaine de l’alimentation, avec le quality turn des années 1990 (p. 125) et le souci de la qualité des aliments et de leur traçabilité (« de la fourche à la fourchette ») qui conduit à une nouvelle « éthique de consommation » ; mais aussi les références au marché cacher qui fonctionne comme un modèle et comme un point de comparaison pour le développement du marché halal. D’ailleurs, l’idée de Manuel Valls, après les attentats de janvier 2015, d’un financement du culte musulman par la viande halal, a été calquée sur le modèle juif de la cacherout, comme le montre Florence Bergeaud-Blackler dans un articlee laLi3éras , d’ce="textiR r15, )/p>

2<3span>SiLeait soe la halal nndreà late reransformé en « eslab doceualité d» (dnmontre Flsseeulement unns une le «mer le st haavais e enr la eang="e co marchkin Bg,ais aussi lemment le harché mondialxx/span>/spaup> sreee », plmme le mosuggre deéditrice du volume lns le dofii de vin sensnduirticlee .es sepaydu Has-Blt alosiaque avec le «tte de deMaisesiavt cour mo «rôleonsidéréle ">ns lecte xemn>aprN p e,mpornt de de Mis le1912e «Maisesiui fostai,ns le dontextes ctio le,e pluaydutt al. 12579 DeCqui concmique das conhos et sle hait soe l, lesédts rançais dt plutan moganumdes discreive ebio e, s pareutlsseeur ece trme, rôleo ce qui concerne pal discreive ebilal, pars le dacte xférences ui fostme ">ls, de sesoiplmest p-à-scree de esloislamiques,», plesalsseedexpltinces u cedis alenrnate"n">au

2<4span>SiLealume lact"domanc,ans un aremier demenp l’idstoire, e l’alm>harlisation oce=" às etct"is boéraogique v aprvumdes s ur dn, Flns un aruxième pamenp lis eeédides u molal nt«tumdee dapramiqè pali à la industrie isation on à la mglobisation o.es seux articles (pddeéditrice duraner e cnà labisatece te xvolutions qui ess p ditem bud-uraplus seflr e’esin’esyprvu soe la hloxtes dia discérencetsontributiors, . Eeffet, col discérencetsona(pddefigur qui esvomdes esparnLina(lesdesiLi. Eeffet, cons l’ordutductives quéditrice duplique dae la habudu culolloe dae i aonduit à un te xblicationDa été cad« éire deémgeaura plus rivocé des alss », e uilal, . Ee «stinguer esanmos coois arand nseeses/l: lpseeses/lspvas et deéraogique v appseeses/lrchéd nsei fositl la coaltions es qualité d,t le sseeses/lasporiques dei foncttu Halal ne pace normatif a. 1250-1. Tos seux aremiers areses/lqui ess nvoitie lae afmte ades u activeu ardomde setion. sest co ce strute etenrnation. ,osuggre dnpusstumdes discérencetiions ete de cimpobrationDal: léglamife de ividei esdne cons du la mtices esesgication demora quis eu/sp>Liéglamife dsctio ledt sant padxfgu, des arché mondialquis eu//em>(is et cenanions dedustrie des m. Quanaux paeses/lasporiques dpaelsoncerne pnpusstumdepréaqueumdee dalconsommatioe dei cond gses dehabides en consommation es l eorgff et às musos queseste «dutductitDevs lectonadr qud setioe dscportante scomme l’édts ,tenrnaer e cnàtumdess uns preses/lrchéd nsei eess uns preses/lasporiques d/p>

2<5span>SiLesgrire corprios omancne « vifélplt plus e des » et unterdit)serpliires avec leur ala relicss.pet Flns un armos d, e lgr d,tl et censstsei eecclampornue. BuIlous leit sons ci sse lr’une vifigur ype=ue. nt unilien">, lecte « l’indmam bouerou,ei eeKlalid Rhazzalifflyse co. 28812)aux sefet, s esfast et Halal nr le mope ademme lrc u ceTuri ce, ant codne moi eecclui-cfonaviqusun modède viaee rose"n">aé de Flr cersoméqutai,e développement du /lsurmetahé mscomme lGras rdaGeoce mosuggre de. 2884. DeIlsdne cobud-urapldédilémgs ets l’actttage codustrie de,aur alenontre a la condrecemectio le « lpférencrFlr cmles rsulman ppei fosromeuve un « escono-lamiq», plidée de Macrifiéce un te « actttage c,es l eMa seIruts co. 28128 Deveême, coiu aue daCd lie Cnceon àPascie Tozzifflyse cnal. 12300pl ro15) va>ns lectens, esd prcolémgs etncerne umdeprmveloppement du un fi escono-lamiq», ontre Fntlutôt hid contevgeauemerDevesomparaison p(pddert aue permet dte padxffléch r sensement uns les predicisatm d’abm>quthiqucation oce=" uilal, pais aur cur als les predicisatm d’abm>quthiqucation oce=" aux es qumaine dlrchéd ns,obud-uraplmos cols po la prligion eplmme le mordiis r,t leus segénras lent u,ur le prnière de o le harché mondial div> Maères reàupliraunces sspan> 176<3bsp;|

BuEddreeOroigu re:eéraogiqu pouhiisloie.c" àsences sociales dspan> 176<2bsp;|

Bulletin Bibliographique 176<1bsp;|

BuCétiens a maPche p-Ouncetspan> 176<0bsp;|

BuRigion eet desictiour dspan> 17669bsp;|

BuPhiisloie.c" àligion ea>an> 17668bsp;|

Bulletin Bibliographique 17667bsp;|

BuPtairaunts poAetimde hdspan> 17666bsp;|

BuLeszek Kołakowskispan> 17665bsp;|

BuLes capiliees caorsnue. sa>an> ipul meros" t«tto completo Do 17664bsp;|

Bulletin Bibliographique 17663bsp;|

BuSoies r'EH sisotspan> 17662bsp;|

BuLesgrodesox.c"russ u murna auhui |/Viriaspan> 17661bsp;|

BuMsiveisatm d alinthpriogiquet re Florcemec alalien" |/Figur de àsubituéode scine tdspan> 17660bsp;|

Bulletin Bibliographique 17659bsp;|

BuDurkheim Li3earisrm prcolémgs res po sc viancorigieuses ce="t1912)span> 17658bsp;|

BuViriaspan> 17657bsp;|

BuChrtingisatm t«Ocesani/span> 17656bsp;|

Bulletin Bibliographique 17655bsp;|

BuLconsoms udes replierode| Intentad prole jna 17654bsp;|

BuViriaspan> 17653bsp;|

BuPdon ps" àligion een plEuperte| Rigion eetarosindn">, s" àNew Ag/span> 17652bsp;|

Bulletin Bibliographique 17651bsp;|

BuFreaons de lcolsex dderte mspan> 17650bsp;|

BuÉcrio s relasiciees maGendeSreee span> 17649bsp;|

BuViriaspan> 17648bsp;|

Bulletin Bibliographique 17647bsp;|

BuTlasre etordutdasreslio/span> 17646bsp;|

Bu3earlaïcnts poss uns prArosie. sa>an> 17645bsp;|

BuD repliraunces su Has-ate" s la>an> 17644bsp;|

BuViriaspan> 17643bsp;|

BuChrtingisatm HaSud la inépreuve l’inEupertstan> 17642bsp;|

BuViriaspan> 17641bsp;|

BuMémre, sa>an> 17640bsp;|

BuViriaspan> 17639bsp;|

BuPperhèt s,omt sag s" àeditrasa>an> 17638bsp;|

BuViriaspan> 17637bsp;|

BuViriaspan> 17636bsp;|

BuL prAhives d...acineumdafflsprès lspan> 17635bsp;|

BuRveloelso Hasoufatm n plAfsie. de" aAsi/span> 17634bsp;|

BuViriaspan> 17633bsp;|

BuCaorsnucatm span> 17631-132bsp;|

BuViriaspan> 17630bsp;|

BuL prSne tdt às muAnges. 17629bsp;|

BuLa Rveblicae. ndoreinairîe nuc mante mspan> 17628bsp;|

BuViriaspan> 17627bsp;|

BuMax WebcrFl religion en ta consomtrtives o Hasocl 17626bsp;|

BuViriaspan> 17625bsp;|

Butor 17624bsp;|

BuViriaspan> 17623bsp;|

BuViriaspan> 17622bsp;|

BuViriaspan> 17621bsp;|

BuRfgu,ion de la coligion enr la 'dts . Nvelle sermespeive ebspan> 17620bsp;|

BuViriaspan> 17619bsp;|

BuViriaspan> 17618bsp;|

BuViriaspan> 17617bsp;|

BuL religions 17616bsp;|

BuViriaspan> 17615bsp;|

BuIam et mopolione dans le prdreà(ex-)mme unist a>an> 17614bsp;|

BuViriaspan> 17613bsp;|

BuViriaspan> 17612bsp;|

BuÂmet commrps»:lmmncepons de l'Eaermesne cspan> 17611bsp;|

BuViriaspan> 17610bsp;|

BuViriaspan> 17609bsp;|

BuFsrm prligieuses etcaatiorosistues de l'te radèdrnnts »:lorceme, Plys-Bas, dits d-Un, 20Jap, avelyse csglobis sa>an> ipul d="dotllIueNa>Do href="28">NuTesoloislommeros" a>2