Navigation – Plan du site
Bulletin bibliographique
136-60

Rolf Kramer, Die postmoderne Gesellschaft und der religiöse Pluralismus. Eine sozialethische. Analyse und Beurteilung

Berlin, Duncker & Humblot, coll. « Sozialwissenschaftliche Schriften », 41, 2004, 159 p.
Hartmut Fähndrich
p. 115-283

Texte intégral

1Voici un livre qui ne tient pas vraiment ce que promet un titre un peu prétentieux : La société postmoderne et le pluralisme religieux. Analyse et évaluation socio-éthique.

2On dirait un livre de regret, ou de nostalgie, écrit par quelqu'un qui aimerait bien que les choses soient différentes. Le monde n'est plus, l'auteur n'a aucun doute à ce sujet, ce qu'il était quand tout le monde appartenait à une Église ou, au moins, à une secte bien définie et appliquait des dogmes et des croyances généralement acceptés. Ce regret ne quitte l'auteur à aucun moment, et fait tourner son argument en rond : à peu près toutes les cinq pages, on retrouve le constat qu'aujourd'hui notre monde est confronté à une sécularisation et, en même temps, à une re-religionisation séculaire, constat rebattu régulièrement dans les suppléments week-end des journaux ou les pages ecclésiastiques. Aussi, après la lecture de ce petit livre, on n'a pas l'impression d'avoir appris grand-chose.

3Certes, beaucoup de questions sont abordées, des questions qui ne préoccupent pas seulement les hommes d'Églises mais aussi les politiciens, les instituteurs et beaucoup d'autres. Les débats sur le clonage, la (re)production artificielle, l'utilisation des embryons pour la recherche scientifique, mais aussi ceux sur le mariage et la famille, l'économie de marché et les problèmes de la mondialisation, tout cela alimente un grand discours sur les valeurs, ces valeurs que l'humanité est en train de perdre parce qu'elle a perdu le concept de l'homme comme image de Dieu (Gottesebenbildlichkeit).

4Le deuxième chapitre, en particulier, présente des débats prouvant que les développements contemporains ne sont plus guidés ou dirigés par des considérations éthiques, alors que beaucoup – Églises comprises – aimeraient les voir ainsi. Ces débats engagés par les Églises chrétiennes – et les représentants d'autres religions – ne peuvent que suivre les développements scientifiques.

5Ce livre peut être utile pour s'informer sur tous ces débats aujourd'hui universellement médiatisés : les désirs d'en trouver une analyse n'y seront pas vraiment satisfaits.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hartmut Fähndrich, « Rolf Kramer, Die postmoderne Gesellschaft und der religiöse Pluralismus. Eine sozialethische. Analyse und Beurteilung », Archives de sciences sociales des religions, 136 | 2006, 115-283.

Référence électronique

Hartmut Fähndrich, « Rolf Kramer, Die postmoderne Gesellschaft und der religiöse Pluralismus. Eine sozialethische. Analyse und Beurteilung », Archives de sciences sociales des religions [En ligne], 136 | octobre - décembre 2006, document 136-60, mis en ligne le 13 février 2007, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/assr/3967

Haut de page

Auteur

Hartmut Fähndrich

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Archives de sciences sociales des religions

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals