Navigation – Plan du site

Avant-propos

Raymond Jamous

Texte intégral

1Depuis sa création à l’université Paris X-Nanterre par Éric de Dampierre, le Diplôme d’études approfondies (dea) d’ethnologie et de sociologie comparative, d’ethnomusicologie et de préhistoire exige des candidats qu’ils présentent un projet de thèse et un article publiable sur un sujet ne relevant pas du domaine de recherches proposé pour la thèse. Ces deux travaux nécessitent une bonne maîtrise des outils conceptuels et constituent chacun un exercice particulier.

2Le projet de thèse consiste en la problématisation d’un sujet ayant trait à une aire culturelle spécifique (faire un état des lieux à partir de la documentation existante et produire une approche nouvelle sur le thème choisi). Prélude à un travail ethnographique sur le terrain, il doit aboutir à des hypothèses de recherche et des questionnements affinés. L’article, quant à lui, présente une analyse méthodique et convaincante d’un sujet bien délimité et bien défini. L’étudiant est tenu de s’adresser non pas à des spécialistes du thème et de l’aire culturelle qu’il a choisis, mais à des ethnologues généralistes ; il lui est demandé de savoir manier avec rigueur concepts et modèles et, si nécessaire, de pouvoir les remettre en question, afin d’analyser des faits ethnographiques spécifiques. Les deux exercices, projet de thèse et article, sont néanmoins différents. Dans un cas, il s’agit de questionner le sujet d’étude à de multiples niveaux pour préparer une recherche ethnographique, dans l’autre de donner une réponse adéquate et argumentée à partir d’une question précise et bien posée.

3Même aire régionale pour les deux travaux ou thèmes différents relatifs à un même terrain ? Quelle que soit l’option choisie, il importe, outre la qualité ethnographique et ethnologique de l’analyse, que l’article soit publiable en l’état dans une revue internationale. C’est le cas, chaque année, pour nombre d’entre eux.

4Nous avons désiré consacrer un numéro d’Ateliers à une sélection des meilleurs articles récents et non encore publiés produits par ces jeunes chercheurs, avec pour objectifs de faire connaître leurs travaux ; de présenter la variété des sujets retenus qui s’appuient, néanmoins, sur une méthode commune : montrer de manière cohérente et convaincante comment on construit un objet ethnologique ; enfin, de souligner combien la discipline ethnologique est vivante et se renouvelle avec les générations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ateliers, n° 28 (décembre 2004), pp. 7-8.

Référence électronique

Raymond Jamous, « Avant-propos », Ateliers [En ligne], 28 | 2004, mis en ligne le 06 avril 2010, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ateliers/8454 ; DOI : 10.4000/ateliers.8454

Haut de page

Auteur

Raymond Jamous

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Ateliers d'anthropologie – Revue éditée par le Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative  est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo LESC - Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative
  • Logo Maison René Ginouvès - Archéologie & Ethnologie
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals