Navigation – Plan du site

Développement touristique, approches patrimoniales et arrangements sociaux en versant sud des Annapurna (Népal)

Touristic Development, Heritage Approaches and Social Arrangements in Annapurna South side, Nepal
Mauve Létang, Pierre Dérioz et Justine Le Noac’h
p. 306-329

Résumés

Première région de trekking du Népal, le massif de l’Annapurna présente aujourd’hui un système touristique en mutation – diversification des clientèles internationales et des pratiques touristiques, développement du tourisme intérieur, déploiement rapide d’un réseau routier, affirmation du rôle organisateur de la ville de Pokhara. Les ressources patrimoniales que mobilise l’activité touristique tendent à intégrer les cultures locales, l’architecture ou à la qualité des produits agricoles et des traditions culinaires villageoises, paradoxalement assez peu la composante agraire des paysages ruraux, affectés par la déprise consécutive à l’émigration de travail massive des jeunes hommes. Cet effort de promotion des territoires montagnards met en jeu des acteurs nombreux, entre lesquels s’élaborent diverses formes « d’arrangements ». Par le prisme de cette notion peu usitée en géographie, l’article analyse comment les acteurs composent entre eux pour prendre en charge ce développement touristique, individuellement et/ou collectivement, Il montre aussi que ces reconfigurations du système touristique comme de l’espace rural, par l’effet réseau des arrangements qu’elles suscitent, créent des opportunités pour certains acteurs, tout autant qu’elles renforcent les inégalités intersectionnelles au sein de la société villageoise.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2018.

Plan

Introduction
1. Un système touristique en cours de mutation et de diversification : nouveaux clients, nouvelles activités, nouvelles ressources
1.1.Le trekking : des pratiques qui se transforment
1.2.Élargissement de la palette des activités et des ressources patrimoniales mises en tourisme
1.3. Le paysage agro-pastoral, une ressource peu mobilisée
2. Un jeu d’acteurs relativement ouvert dans un contexte mouvant : des facteurs favorables à l’expérimentation et aux arrangements entre acteurs.
2.1. Un système d’acteurs compliqué par le jeu transversal de différentes formes de réseaux
2.2. Des expériences originales de gestion collective par les communautés locales
2.3. Les différentes formes d’entreprenariat individuel
3. Développement touristique et valorisation patrimoniale : opportunités et effets clivants
3.1. La féminisation des sociétés locales
3.2 Les femmes au cœur des actions des structures encadrantes
3.3. Partage inégal des bénéfices et renforcement des inégalités intersectionnelles au sein de la société villageoise
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

La région des Annapurna, telle que la délimite de manière approximative la boucle que dessine autour de ce massif himalayen l’itinéraire « historique » du « tour des Annapurna », constitue depuis les tout débuts du tourisme montagnard au Népal la première région de trekking du pays, accueillant à elle seule plus de la moitié des trekkeurs étrangers. En progression constante sur la longue durée, cette fréquentation est passée de près de 50 000 visiteurs au milieu des années 1990 [Sacareau 2003 , p. 417] à presque 100 000 en 2011 – après être pourtant redescendue autour de 40 000 au plus fort de la guerre civile (2002-2006). Elle s’établissait à 130 000 en 2013 [source ACAP], avant la baisse drastique de 2015 consécutive au tremblement de terre. Au-delà de l’image classique du trekkeur occidental en marche vers le camp de base de l’Annapurna, ce tourisme connaît aujourd’hui des mutations assez importantes pour justifier d’en reprendre l’analyse.

Ce vaste ensemble (7630 km2)...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mauve Létang, Pierre Dérioz et Justine Le Noac’h, « Développement touristique, approches patrimoniales et arrangements sociaux en versant sud des Annapurna (Népal) », Bulletin de l’association de géographes français, 94-2 | 2017, 306-329.

Référence électronique

Mauve Létang, Pierre Dérioz et Justine Le Noac’h, « Développement touristique, approches patrimoniales et arrangements sociaux en versant sud des Annapurna (Népal) », Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 94-2 | 2017, mis en ligne le 21 juillet 2018, consulté le 24 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/bagf/1475 ; DOI : 10.4000/bagf.1475

Haut de page

Auteurs

Mauve Létang

Doctorante en Géographie, Université Paris-Sorbonne, UMR ENeC, 28 rue Serpente, 75005 Paris – Courriel : mauveletang1[at]gmail.com

Pierre Dérioz

Géographe, Maître de conférences HDR à l’Université d’Avignon,74 rue Pasteur - 84029 Avignon cedex 1, UMR Espace-Dev 228 IRD – Courriel : pierre.derioz[at]univ-avignon.fr

Articles du même auteur

Justine Le Noac’h

Etudiante, Master « Géomatique et projets territoriaux », Université d’Avignon – Courriel : justinelenoach[at]gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • OpenEdition Journals