Navigation – Plan du site

Un défi majeur des villes indiennes : l’accès à un logement convenable

A major challenge for Indian cities: the access to adequate housing
Véronique Dupont
p. 23-39

Résumés

Les villes indiennes sont confrontées à une grave pénurie de logements décents, qui renvoie à un double défi : celui de l’ampleur des bidonvilles et taudis, et celui des évictions forcées. Les principales interventions des pouvoirs publics envers les bidonvilles – fourniture de services de base, amélioration des conditions d’habitat, relocalisation sur des trames d’accueil ou relogement – ont surtout traité les symptômes de la pauvreté d’habitat. Mais les nombreuses évictions forcées sans programme adéquat de réhabilitation ont par ailleurs engendré des processus d’exclusion et d’appauvrissement des familles délogées. Les débats sur le rôle du marché dans les politiques du logement et les programmes de relogement soulignent les divergences de vue entre les tenants d’un agenda néo-libéral et ceux rappelant l’État à ses responsabilités envers les plus défavorisés. La complexité des questions liées aux bidonvilles tient à la nécessité de trouver des réponses à court et à long terme. Différents types de barrières à une meilleure intégration des droits des mal logés subsistent ; dans le contexte indien, elles sont notamment d’ordre institutionnel et socio-culturel.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en février 2018.

Plan

1. La place des villes en Inde : contexte démographique
2. Transformations majeures de la scène urbaine en Inde
3. Pénurie de logements décents et évictions récurrentes
3.1. Les indicateurs du mal logement
3.2. Ampleur des évictions forcées dans les grandes métropoles
4. Les réponses des pouvoirs publics et de la société civile
4.1. Les politiques envers les bidonvilles
4.2. Les initiatives non gouvernementales
5. Débats et enjeux de politiques publiques autour de la question des bidonvilles
5.1. Quel rôle pour le marché ?
5.2. Les politiques d’amélioration des conditions d’habitat sur place : la solution à la question des bidonvilles ?
5.3. Conséquences des évictions forcées
6. En conclusion : les barrières à la réalisation d’une ville plus inclusive

Aperçu du texte

Les défis auxquels doivent répondre les villes en Inde dans leur gestion quotidienne et pour faire face à leur croissance, même modérée, sont nombreux. Cet article se concentre sur la question de l’accès à un logement convenable, en référence au droit à un logement décent et à un statut résidentiel sécurisé tel qu’il est défendu par les organisations de défense du droit au logement [Kothari 2003]. Dans le contexte des villes indiennes, cette notion renvoie à un double défi : celui de l’ampleur des bidonvilles et taudis, et celui des évictions forcées [Dupont 2011].

Après une mise en contexte nécessaire sur la place des villes en Inde et sur les transformations majeures de la scène urbaine au cours des dernières décennies, nous dresserons un état des lieux du mal logement et des évictions forcées dans les villes indiennes. Nous examinerons ensuite les principales réponses des pouvoirs publics face à la persistance des bidonvilles, ainsi que les initiatives non gouvernementales visant...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Véronique Dupont, « Un défi majeur des villes indiennes : l’accès à un logement convenable », Bulletin de l’association de géographes français, 94-1 | 2017, 23-39.

Référence électronique

Véronique Dupont, « Un défi majeur des villes indiennes : l’accès à un logement convenable », Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 94-1 | 2017, mis en ligne le 28 février 2018, consulté le 18 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/bagf/294 ; DOI : 10.4000/bagf.294

Haut de page

Auteur

Véronique Dupont

Directrice de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques (CESSMA : UMR Université Paris Diderot – INALCO – IRD, USPC) – Adresse postale : CESSMA, Université Paris Diderot, Boîte Postale 7017, 75205 Paris cedex 13 – Adresse physique : CESSMA, Université Paris Diderot, Bâtiment Olympe de Gouges, 8 Place Paul Ricœur, Paris 13ème– Courriel : veronique.dupont[at]ird.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • OpenEdition Journals