Navigation – Plan du site

Classes moyennes et construction d’une modernité indienne

Le cas des « shopping malls » à Delhi
Middle classes and building of an Indian modernity. The case of shopping malls in Delhi
Yves-Marie Rault
p. 77-94

Résumés

Le développement rapide des infrastructures commerciales dans les grandes métropoles indiennes au cours de la dernière décennie illustre l’émergence de classes moyennes ayant en commun une forte aspiration à consommer. En explorant la diversité des usages sociaux des « shopping malls » à Delhi, cet article documente l’originalité des modes de consommation locaux et la construction d’une modernité spécifiquement indienne.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en février 2018.

Plan

Introduction
1. Le rôle de la consommation dans la construction des classes moyennes
1.1. Les classes moyennes définies par la consommation
1.2. La pluralité des pratiques de consommation
1.3. L’inertie des habitudes de consommation
2. Le développement d’une société de consommation indienne
2.1. Le lent développement de la grande distribution
2.2. La construction d’infrastructures commerciales dans les grandes métropoles
2.3. Les spécificités des consommateurs indiens
Conclusion : le projet de modernité de la société indienne

Aperçu du texte

Introduction

Les « shopping malls », ou tout simplement les « malls », ces grands centres commerciaux réunissant sous le même toit des commerces de détail, des établissements de service, des restaurants et des espaces de loisirs, connaissent depuis plusieurs années un développement rapide dans la plupart des pays émergents, accompagnant leur essor économique. L’appropriation de ces nouveaux espaces de consommation par les populations locales a déjà été étudiée en détail par les ethnologues à Hong Kong [Lui 2001], au Caire [Abaza 2001], à Ankara [Erkip 2003], Santiago [Stillerman & Salcedo 2012], Buenos Aires [Miller 2014] et Jakarta [Van Leeuwen 2011], mettant en lumière à la diversité des usages qui sont faits de ces structures commerciales, conceptualisées aux États-Unis dans les années 1950. Mais en Inde, peu d’études se sont encore attachées à en saisir les spécificités [Mathur 2010, Srivastava 2015]. Il faut dire que la présence de ce type d’espace y est tout à fait marginale ju...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves-Marie Rault, « Classes moyennes et construction d’une modernité indienne », Bulletin de l’association de géographes français, 94-1 | 2017, 77-94.

Référence électronique

Yves-Marie Rault, « Classes moyennes et construction d’une modernité indienne », Bulletin de l’association de géographes français [En ligne], 94-1 | 2017, mis en ligne le 28 février 2018, consulté le 19 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/bagf/321 ; DOI : 10.4000/bagf.321

Haut de page

Auteur

Yves-Marie Rault

Doctorant, CESSMA, Université Paris Diderot, Boîte Postale 7017, 75205 Paris cedex 13 –
Courriel :

yves.marie.rault[at]gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Bulletin de l’association de géographes français

Haut de page
  • OpenEdition Journals