Navigation – Plan du site

Les carnets de terrain du géographe français Emmanuel de Martonne (1873-1955) : méthode géographique, circulation des savoirs et processus de visualisation

Field notebooks from the French geographer Emmanuel de Martonne (1873-1955): geographical methodology, circulation of knowledge and process of visualization
Gaëlle Hallair

Résumés

En choisissant d’étudier les finalités et la méthodologie du travail de terrain entrepris par le géographe français Emmanuel de Martonne grâce à ses carnets, nous privilégions une enquête sur des sources encore trop rarement valorisées mais extrêmement riches. Après une présentation matérielle des carnets, de leur statut et de leurs fonctions dans le cadre théorique du Practical Turn, nous montrerons que les notes et les dessins font partie d’un processus concomitant de prise de connaissance et de visualisation du terrain parcouru. Nous démontrerons que les carnets ne représentent pas seulement un outil d’enregistrement de données descriptives, mais surtout un outil de réflexion. Par les débats et les controverses qu’ils expriment, ces carnets nous permettent par ailleurs d’analyser la circulation des savoirs géographiques et le réseau international des géographes. Enfin, nous expliquerons en quoi la méthode utilisée par E. de Martonne sur le terrain est un héritage de la géographie régionale telle qu’elle a été élaborée par Paul Vidal de la Blache.

Haut de page

Texte intégral

Nous tenons à remercier les relecteurs anonymes pour leurs remarques stimulaanks.