Navigation – Plan du site
Comptes-rendus

Philippe Clermont, Arnaud Huftier, Jean-Michel Pottier, Un seul monde. Relectures de Rosny aîné

François-Xavier Eygun
Référence(s) :

Philippe Clermont, Arnaud Huftier, Jean-Michel Pottier, Un seul monde. Relectures de Rosny aîné, Presses Universitaires de Valenciennes, 350p., ISBN : 978-2-905725-37-0

Texte intégral

1Qui n’a pas entendu le nom de Rosny ? Le film, La guerre du feu l’a rendu populaire, mais cela s’arrête souvent là. Grâce à cet essai, le lecteur découvrira les multiples facettes de cet auteur qui fut non seulement apprécié et lu mais aussi qui aura joué un rôle non négligeable dans le monde littéraire français de la fin du xixe au début du xxe siècle.

2Il était grand temps de sortir Rosny aîné (1856-1940) d’un long purgatoire et ce livre un peu hybride, le fait de façon intéressante et constructive puisqu’il propose des contributions de différents spécialistes qui sont comme autant de relectures de cet auteur et où l’on retrouvera des informations biographiques, bibliographiques, d’histoire et d’analyse littéraire.

3On découvre à la lecture de cet ouvrage que l’œuvre de Rosny fut abondante puisqu’elle se compose de plus de cent cinquante romans, de nombreux contes et chroniques qui couvrent autant la préhistoire que l’histoire, la philosophie, les mémoires et les souvenirs de la vie littéraire, le merveilleux scientifique pour ne nommer que quelques uns des multiples intérêts de cet auteur prolifique.

4Cet ouvrage, Un seul monde. Relectures de Rosny aîné, est constitué de trois moments. Le premier est intitulé « Les mondes connus » et permet de replacer Rosny dans l’histoire littéraire – le naturalisme, les milieux anarchistes et socialistes entre autres – grâce aux contributions d’Alain Pagès, de Jean-Michel Pottier, de Vittorio Frigerio, d’Éric Lysoe, de Daniel Aranda et de Jean-Pierre Picot.

5Le deuxième moment ou la découverte des « nouveaux mondes », étudie et analyse la perspective du merveilleux scientifique qui reste l’aspect le plus connu de l’œuvre de Rosny aîné. Les contributions d’Arnaud Huftier, de Philippe Clermont, de François Laforge, de Roberta de Felici, de Daniel Couegnas et de François Grande contribuent à mieux apprécier sinon à découvrir l’évocation des mondes du passé et ceux du futur qui constituent l’originalité de l’oeuvre de Rosny aîné.

6Finalement un troisième volet ou moment de cet ouvrage mi-critique, mi biographique est constitué de l’élément bibliographique qui détaille le fonds Rosny aîné, légué à la ville de Bayeux par Robert Borel-Rosny petit-fils de l’auteur et à qui Jean-Michel Pottier rend hommage et que Sylvie Lemagnen présente dans son introduction.

7Ce recueil d’études a le grand avantage de faire découvrir le personnage et l’œuvre de Rosny aîné dans son contexte historique et culturel. Il est de plus, agrémenté de photos de Rosny et de documents d’époque. Les études vont de l’analyse littéraire pointue aux souvenirs littéraires de Rosny aîné et se concluent sur une étude sur le fonds Rosny légué à la médiathèque de Bayeux. Cela donne envie de lire plus de cet auteur et en cela cet ouvrage est une réussite.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François-Xavier Eygun, « Philippe Clermont, Arnaud Huftier, Jean-Michel Pottier, Un seul monde. Relectures de Rosny aîné », Belphégor [En ligne], 10-3 | 2011, mis en ligne le 10 janvier 2013, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/belphegor/403

Haut de page
  • Logo Littératures populaire et culture médiatique
  • OpenEdition Journals