Navigation – Plan du site

Les bracelets de verre coloré polychromes des sites de Damas, Maṣyaf, Tell Abū Sarbūṭ et Ḫirbat fāris au Bilād al-Šām mamelouk et ottoman : essai de synthèse

Stéphanie Boulogne
p. 127-154

Résumés

Cet article propose l’étude de bracelets de verre provenant de 4 sites du Bilâd al-Shâm. La première partie décrit les bracelets site après site selon une typologie et les éléments de datations ; la seconde partie est centrée sur l’explication des techniques décoratives décrites plus haut. Finalement, la dernière partie est une interprétation symbolique des motifs et des couleurs. En conclusion, nous discutons l’idée d’un art local de traditions ancrées dans l’ancienne Syrie et nous dressons un parallèle entre l’expansion des bracelets de verre et celle des cultes populaires, dans la même zone aux époques médiévale et tardive. Cependant, cette étude ne doit pas être limitée à une seule approche régionale puisque nous trouvons une large diffusion des motifs et techniques à d’autres pays, comme l’Inde et l’Afrique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphanie Boulogne, « Les bracelets de verre coloré polychromes des sites de Damas, Maṣyaf, Tell Abū Sarbūṭ et Ḫirbat fāris au Bilād al-Šām mamelouk et ottoman : essai de synthèse », Bulletin d’études orientales, Tome LVII | 2008, 127-154.

Référence électronique

Stéphanie Boulogne, « Les bracelets de verre coloré polychromes des sites de Damas, Maṣyaf, Tell Abū Sarbūṭ et Ḫirbat fāris au Bilād al-Šām mamelouk et ottoman : essai de synthèse », Bulletin d’études orientales [En ligne], Tome LVII | Janvier 2008, mis en ligne le 13 novembre 2009, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/beo/130 ; DOI : 10.4000/beo.130

Haut de page

Auteur

Stéphanie Boulogne

Paris-IV Sorbonne

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page