Skip to navigation – Site map
Dossier thématique : Histoire et anthropologie des odeurs en terre d’Islam à l’époque médiévale
Le rôle des odeurs

Des parfums et des fumées : les parfums à brûler en Islam médiéval

Jean-Charles Ducène
p. 159-178

Abstracts

Since there is not enough documentation, it is difficult to identify the functions of the fumigations in the first century of the Medieval Islam, but from the Abbasid period the substances and the uses become clearer. Besides the incense, we also find natural products coming from Asia (e. g. musk, sandalwood, wood of the agarwood and camphor). The social elite burns these scents to perfume its linen and during festive events. As for the fumigations in the medicine, they are adopted for prophylactic (air purification) and therapeutic purposes. In the religious field, Sufism and the popular pilgrimages spread the use of incense.

Top of page

Index terms

Index by keyword :

smell, fragrance, healthcare, sociability

Index by keywords :

اجتماعية, طب, عطر, رائحة
Top of page

Excerpt

Outline

Une littérature spécialisée rare
Les mots et les substances 
Les usages
Parfumerie
Confort d’ambiance et cérémonial
Usage médical prophylactique : purifier l’air
Usage thérapeutique (aromathérapie)
Usage religieux
Conclusion

First lines

Si les parfums sont largement en usage dans le Proche-Orient médiéval, et ceci en continuité avec les pratiques antiques, des changements dans la nature des substances utilisées sont observables . On constate ainsi une certaine prédominance des produits naturels provenant d’Asie au cours de la période concernée, concurremment avec un désintérêt pour d’autres matières locales, comme le nard par exemple. Qu’en est-il cependant des fumigations, ces matières expressément recherchées car leur combustion libère des fumées odorantes ? Le sud de l’Arabie est certes le pays de l’encens, mais l’usage de ces fumeroles comme celles d’autres résines a‑t‑il connu une évolution spécifique ?

Pour l’époque préislamique, les informations sur l’emploi de l’encens à La Mecque sont si rares qu’il est difficile d’en cerner réellement l’usage à l’aube de l’Islam. Un rite d’encensement de la Kaʿba à l’époque préislamique  est vraisemblable car c’est lui qui aurait mis le feu à la Kaʿba durant la jeunesse du...

Top of page

References

Bibliographical reference

Jean-Charles Ducène, « Des parfums et des fumées : les parfums à brûler en Islam médiéval », Bulletin d’études orientales, LXIV | 2016, 159-178.

Electronic reference

Jean-Charles Ducène, « Des parfums et des fumées : les parfums à brûler en Islam médiéval », Bulletin d’études orientales [Online], LXIV | 2016, Online since 01 April 2018, connection on 15 December 2017. URL : http://journals.openedition.org/beo/4693 ; DOI : 10.4000/beo.4693

Top of page

About the author

Jean-Charles Ducène

Directeur d’étude à l'EPHE (4e section)

Top of page

Copyright

© Institut français du Proche-Orient

Top of page