Navigation – Plan du site
Dossier thématique : Mélanges de linguistique et de métrique en mémoire de Djamel Eddine Kouloughli
Articles du dossier thématique

Grammaticalisation du madar kawn en arabe contemporain : « le fait de », « parce que », « que »

Catherine Pinon
p. 77-100

Résumés

Cet article s’intéresse à l’emploi dit « grammatical » du madar kawn. Après avoir fait un état des lieux des mentions de cet emploi dans les grammaires arabes et dans les grammaires orientalistes ou arabisantes, on y propose une description exhaustive fondée sur corpus des différents emplois de kawn en arabe contemporain. Les différentes valeurs que sont « le fait d’être », « parce que » voire l’emploi comme simple subordonnant « que », suggèrent la grammaticalisation de kawn.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Kawn dans les grammaires
Sources arabes
Sources orientalistes et arabisantes
Corpus : présentation des occurrences
Analyse des constructions avec kawn d’emploi grammatical
Construction du syntagme
Nature du ism kawn
Kawn suivi d’un pronom :
Kawn suivi d’un nom :
Kawn suivi d’une proposition :
Nature du abar kawn
Le ḫabar kawn est un nom, un syntagme nominal ou une phrase nominale :
Le ḫabar kawn est un syntagme prépositionnel :
Le ḫabar kawn est une phrase verbale :
Le ḫabar kawn est une proposition introduite par ʾan :
Propriétés des compléments de kawn : mises en facteur commun
Insertion du syntagme dans la phrase
Les fonctions du syntagme
Sémantique
Classification des emplois par valeur
Étapes de la grammaticalisation du maṣdar kawn
Forme et répartition des occurrences
Conclusion

Aperçu du début du texte

Qui fréquente les grammaires dites d’arabe moderne n’aura pas manqué de constater que celles‑ci sont bien souvent davantage une transcription du contenu des grammaires de l’arabe classique que de réelles grammaires décrivant l’état moderne de l’arabe. Partant de ce constat, il nous a semblé nécessaire d’apporter une contribution à la grammaire de l’arabe moderne en proposant des fragments de syntaxe de l’arabe contemporain. À moyen terme, l’objectif est d’établir une grammaire adéquatement descriptive de cet état. C’est dans cette entreprise de description quantifiée et systématique de la syntaxe de l’arabe contemporain, fondée sur corpus, que s’intègre cet article. 

Le nom verbal (maṣdar) kawn est connu pour son sens lexical signifiant « univers », mais admet aussi un emploi que l’on peut qualifier de grammatical signifiant « le fait d’être ». Ce second emploi ne figure pour ainsi dire pas dans les grammaires arabes traditionnelles, bien qu’il soit régulièrement employé par les gram...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Pinon, « Grammaticalisation du madar kawn en arabe contemporain : « le fait de », « parce que », « que » », Bulletin d’études orientales, LXV | 2017, 77-100.

Référence électronique

Catherine Pinon, « Grammaticalisation du madar kawn en arabe contemporain : « le fait de », « parce que », « que » », Bulletin d’études orientales [En ligne], LXV | 2017, mis en ligne le 01 avril 2019, consulté le 19 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/beo/4829 ; DOI : 10.4000/beo.4829

Haut de page

Auteur

Catherine Pinon

Institut français du Proche‑Orient (Ifpo Beyrouth)

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page