Navigation – Plan du site
Dossier thématique : Mélanges de linguistique et de métrique en mémoire de Djamel Eddine Kouloughli
Articles du dossier thématique

Note sur l’agglutination et la déglutination dans les parlers maghrébins

Salem Khchoum
p. 101-108

Résumés

Cet article présente deux stratégies linguistiques adoptées par les locuteurs maghrébins dans l’appropriation des mots français commençant par /l/ ou par une voyelle, à savoir, l’agglutination et la déglutination. Le /l/ initial dans ces mots est confondu dans les dialectes maghrébins avec l’article al‑ qui doit être préfixé aux noms à l’état défini. Par conséquent, ce segment, à l’image de l’article, est éliminé à l’indéfini et rétabli au défini. Les mots empruntés commençant par une voyelle sont traités par agglutination de l’article défini /l/ ou du [z] de la liaison entre l’article pluriel (des/les) et le mot commençant par une voyelle. L’agglutination et la déglutination de /l/ s’appliquent également à certains mots provenant du registre littéraire.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Entre deux langues
Entre deux niveaux d’une même langue

Aperçu du début du texte

La déglutination est définie dans le Dictionnaire de Linguistique et des Sciences du langage (Dubois, 1994) comme étant « un changement dans l’aspect phonique d’un mot résultant d’une coupure non étymologique due le plus souvent à une confusion de la voyelle initiale avec l’article précédent ». L’explication que donne cette définition tient évidemment compte de ce phénomène au sein d’une même langue. Dans le cadre d’un emprunt entre deux langues différentes, la déglutination est un procédé qui consiste à séparer du nom le segment vocalique initial, confondu avec l’article. On confond alors ce qui est d’ordre lexical avec ce qui relève de la préfixation morphologique. Certains y voient un cas particulier de métaplasme par aphérèse. Il s’agit en réalité d’un processus d’intégration et d’appropriation par un système lexico-morphologique d’un mot venu d’un autre. Nous pouvons ajouter qu’au niveau sociolinguistique, ce phénomène est caractéristique du registre populaire et de la créolisa...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Salem Khchoum, « Note sur l’agglutination et la déglutination dans les parlers maghrébins », Bulletin d’études orientales, LXV | 2017, 101-108.

Référence électronique

Salem Khchoum, « Note sur l’agglutination et la déglutination dans les parlers maghrébins », Bulletin d’études orientales [En ligne], LXV | 2017, mis en ligne le 01 avril 2019, consulté le 19 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/beo/4861 ; DOI : 10.4000/beo.4861

Haut de page

Auteur

Salem Khchoum

Université Lyon 2, Laboratoire ICAR (UMR 5191)

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page