Navigation – Plan du site

Recommandations aux auteurs

Il ne s’agit pas d’être directif de manière quelconque dans ce document, mais simplement de donner les recommandations classiques faites par les éditeurs aux auteurs (sachant qu’il s’agit là d’édition sur Internet).

Choix d’un texte à commenter de 30 pages maximum (au-delà, l’internaute a du mal à appréhender l’ensemble de l’article, et l’auteur ne peut suivre le texte dans son commentaire). Au cas où nous ne l’avons pas, vous pouvez nous fournir une version numérisée du texte choisi, ou nous en donner les références, afin que nous le recherchions sur Internet ou le numérisions nous-même. On peut aussi fusionner deux textes différents sous format PDF (ex. deux notes à l’Académie des sciences du même auteur sur le même sujet) ne dépassant pas 30 pages pour l’ensemble (nous pouvons nous occuper de cette fusion de textes).

Sur le fond, il est important que votre article soit proche du texte choisi. Certes, les éléments de contexte sont importants, mais peuvent être trouvés dans la littérature, peuvent s’appliquer à d’autres textes du même auteur, ou à des textes d’un autre auteur : l’originalité du projet BibNum est justement de donner la priorité au texte d’époque choisi. Ce que l’on pourrait résumer par : « Le texte prime sur le contexte ».

En conséquence, n’hésitez pas à reprendre de brèves citations du texte lui-même, de préférence de manière autonome plutôt que dans l’article lui-même. Sauf pour les extraits de phrase, qui rentrent dans le corps de votre article, entre guillemets. Exemple de citation autonome, sans guillemets (extrait de Biot 1803) :

C’était comme un coup de tonnerre très fort […] dont le roulement, accompagné de plusieurs explosions successives, dura cinq ou six minutes.

Illustrer votre article avec une iconographie (trois à quatre images).

Vous pouvez aussi utiliser les encadrés hors-texte pour approfondir ou clarifier un point, par exemple un point plus difficile de compréhension ; ou un point que vous souhaitez mettre en perspective par rapport aux connaissances scientifiques actuelles.

Analyse de 7 à 9 pages maximum : 15 à 18 000 caractères (espaces compris). L’article peut aussi être plus long, si vous avez développé des éléments de contexte. Les 7 à 9 pages devraient pouvoir se rapporter au texte lui-même.

Formules mathématiques ou chimiques, utiliser les caractères spéciaux de Word, ou la commande Insertion, Objet, Equation (MathType). Vous pouvez aussi nous fournir un PDF fait avec LaTeX, en nous fournissant le fichier .TEX correspondant, que nous convertirons.

Vous pouvez utiliser les notes en bas de page (pas de notes en fin d’article).

Il n’apparaît pas nécessaire de donner une bibliographie en fin d’article. Les deux textes, celui que vous commentez et votre article, doivent rester dans un colloque singulier, nous semble-t-il. En revanche, la rubrique « Pour en savoir plus » (qui fait l’objet d’un onglet spécifique) peut être faite par vous, avec des ouvrages de référence (dont l’un peut être l’un de vos ouvrages le cas échéant) ou des adresses de sites Internet. C’est cette rubrique « Pour en savoir plus » qui tient lieu de bibliographie/webographie réduite. Merci de nous la fournir si vous le jugez utile.

En option (nous pouvons aussi faire ce type d’édition nous-mêmes)

  • Caractères de texte : Verdana 11, texte justifié, début de paragraphe décalé de 1 cm, exemple :

  • Son rapport, qu’il lira à l’Académie le 18 juillet, douze jours après son retour, se présente comme une véritable investigation policière d’une grande rigueur scientifique.

  • Caractères de citation : Verdana 11, texte italique, début de texte décalé de 1 cm à droite et à gauche, interligne avant 1° ligne 6 pts, exemple :

C’était comme un coup de tonnerre très fort (…) dont le roulement, accompagné de plusieurs explosions successives, dura cinq ou six minutes. (p.13)

  • Caractères de notes de bas de page : Verdana 8, texte justifié.

Rémunération – le site BibNum est maintenu sous l’égide du CERIMES (Centre de ressources et d’information sur les multimedia dans l’enseignement supérieur), structure administrative légère dépendant des ministères de l’éducation nationale et de la recherche. Grâce à un partenariat avec la Fondation de l’École polytechnique, pour la promotion de la science, nous assurons une rémunération à nos auteurs (toute peine mérite salaire). Cette rémunération se fait suivant contrat passé avec la SABIX (Société des amis de la bibliothèque et de l’histoire de l’X) pour un montant brut de l’ordre de 160 euros (moins cotisations AGESSA environ 10 %).

  • Logo FMSH - Fondation Maison des sciences de l'homme
  • Logo SABIX
  • OpenEdition Journals