Navigation – Plan du site

Le Brussels Studies Institute (BSI) et la revue Brussels Studies : 5 ans de coordination et 10 ans de partage de la recherche sur Bruxelles

Il y a 10 ans, la revue scientifique électronique Brussels Studies voyait le jour. 5 ans plus tard, c’était au tour de la plateforme de recherche sur Bruxelles, le Brussels Studies Institute : deux anniversaires à fêter en ce début d'année !

L’urbanité confronte le chercheur, le politique et le citoyen à la complexité. Bruxelles, multi-capitale, « petite ville mondiale » et cœur d’une métropole de plus en plus étendue, est sans cesse confrontée à des défis nouveaux qui nécessitent la mobilisation de toutes les connaissances pour être affrontés et surtout être résolus !

Mieux connaître ces phénomènes urbains, mieux comprendre Bruxelles, permettre le dialogue et l’échange avec tous les acteurs concernés, diffuser le savoir dans la société sont aujourd’hui des défis de taille.

Trop longtemps la recherche scientifique sur Bruxelles a failli à ces missions : faible concertation entre les équipes scientifiques, complexité des approches et diffusion limitée des analyses ont eu pour effet de confiner les résultats à un petit monde d’initiés. 
Trop longtemps les chercheurs, du fait de leur ancrage disciplinaire, institutionnel, communautaire voire philosophique, ont peiné à dialoguer, à prendre conscience des complémentarités de leurs approches et résultats respectifs. 
Trop longtemps, enfin, les acteurs de la société bruxelloise ont ignoré le formidable potentiel scientifique disponible dans nos établissements d’enseignement supérieur en termes d’analyses, de données, de conceptualisations capables de les aider à interpréter le présent et à préparer l’avenir. Inversement bon nombre de chercheurs n’étaient pas en position de bénéficier de la richesse des réflexions et de l’expérience de ces acteurs.

C’est sur la base de ce triple constat que sont nés, à cinq ans d’intervalle la revue Brussels Studies et le Brussels Studies Institute (BSI).

Depuis décembre 2006, la revue scientifique Brussels Studies publie sur son site internet, en trois langues (français, néerlandais et anglais), des études sur Bruxelles librement accessibles. 
Au rythme d’un article par mois, la revue a publié en 10 ans 123 textes (écrits et évalués par des scientifiques), sur des questions très sérieuses (mobilité, économie, multiculturalisme, urbanisme, enseignement, usage des langues…) ou à première vue plus légères (les légendes urbaines, la scène rock ou hip-hop, les appels téléphoniques, le nom des rues…). En moyenne, chaque article a été téléchargé 6 000 fois, un résultat remarquable en comparaison de la diffusion ordinaire des revues scientifiques. Le lectorat dépasse donc largement la sphère académique. Dans le paysage bruxellois, Brussels Studies est devenue une valeur sûre non seulement pour les scientifiques, mais aussi pour les journalistes, responsables politiques et administratifs, acteurs de la société civile et simples citoyens.

La revue Brussels Studies, c’est
123 articles systématiquement disponibles en 3 langues

195 auteurs 
plus de 750 000 téléchargements

plus de 150 citations dans des documents parlementaires

plus de 400 mentions dans la presse écrite et audiovisuelle

Les articles de Brussels Studies les plus consultés à ce jour (plus de 12 000 téléchargements)
n° 56 : Des nouvelles gares RER pour Bruxelles ? Enjeux, méthodes et contraintes 

n° 9 : La toponymie populaire urbaine. Le cas de Molenbeek-Saint-Jean

Né en 2012 dans le prolongement des États généraux de Bruxelles, le Brussels Studies Institute (BSI) s’inscrit dans la même philosophie. Issue de la collaboration des trois universités bruxelloises (l’Université libre de Bruxelles, la Vrije Universiteit Brussel et l’Université Saint-Louis), cette plateforme unique de contact et de coordination des études sur Bruxelles, quelle que soit l’appartenance institutionnelle des chercheurs, est marquée par le souci constant d’interagir avec tous les acteurs concernés.

Le BSI travaille comme une interface entre d’une part les besoins et souhaits de la société bruxelloise et de ses animateurs politiques, sociaux, économiques ou culturels et, d’autre part, les milieux académiques soucieux de mieux répondre aux questionnements qui leur sont adressés. Il s’est construit autour des principes d’interdisciplinarité, de valorisation sociétale, d’accessibilité du savoir et de courtoisie linguistique. Dans cette perspective, il a développé un partenariat étroit avec la revue Brussels Studies et mis sur pied la Brussels Academy, dont les cours, débats et ateliers, complètent la trilogie en étant tout à la fois l’outil d’éducation permanente du BSI et un espace de diffusion et de discussion avec un large public.

Le Brussels Studies Institute (BSI), c’est
Un réseau de 25 centres de recherche et plus de 250 chercheurs issus de 6 universités 

27 bailleurs de fonds différents (publics, parapublics et privés) 

3 chaires interuniversitaires, sur le développement urbain, la dynamique régionale de concertation et les entreprises et la mobilité durable 

15 projets de recherche multi-acteurs sur le logement étudiant, l’enseignement, la mobilité, le piétonnier, les incubateurs, la Première Guerre mondiale, l’assurance santé, les jeunesses bruxelloises, la semaine de 4 jours, etc.

… et des publications ainsi que des moments de diffusion et de discussion des savoirs
8 notes de synthèse publiées dans Brussels Studies
Un dictionnaire d’histoire de Bruxelles avec 4 000 notices
Une « Nuit du savoir » rassemblant chaque année plusieurs centaines de participants
Des colloques et séminaires ayant attiré plus de 4 000 personnes
Des dizaines de cours et cycles de formation organisés par la Brussels Academy

Brussels Studies et le Brussels Studies Institute ont vu le jour et connu ce développement rapide grâce au support structurel d’Innoviris, l’organisme de Région de Bruxelles-Capitale chargé du soutien à la recherche et à l’innovation.

Dix ans après la fondation de la revue et cinq ans après la mise en place du BSI, 200 personnes se rassembleront à la Tentation ce vendredi en fin d’après-midi pour fêter l’événement. Ce sera l’occasion de porter un regard rétrospectif et prospectif sur la recherche sur Bruxelles. Chercheurs, journalistes, membres de la société civile, acteurs politiques et citoyens curieux sont invités à débattre du chemin parcouru et des enjeux… de quoi occuper les dix prochaines années, tant les défis sociétaux bruxellois sont nombreux !

Contacts

Brussels Studies

Michel Hubert, directeur : mhubert@brusselsstudies.be

Benjamin Wayens, Secrétaire de rédaction : bwayens@brusselsstudies.be

Brussels Studies Institute (BSI) 


Serge Jaumain, Président : serge.jaumain@ulb.ac.be

Joost Vaesen, directeur : joost.vaesen@ulb.ac.be

Ces interlocuteurs seront disponibles le vendredi 20 janvier 2017 dès 15 h pour un point presse à La Tentation (Rue de Laeken 28, 1000 Bruxelles).

  • Logo BSI
  • Logo Innoviris
  • Logo Région Bruxelles-Capitale
  • OpenEdition Journals