Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

Jean-Michel Lacroix. Histoire des Etats-Unis

Paris : Quadrige/PUF, 2006. 614 pages
Marcienne Rocard
p. 324
Bibliographical reference

Jean-Michel Lacroix. Histoire des Etats-Unis. Paris : Quadrige/PUF, 2006. 614 pages

Full text

1Ré-écrire une histoire des Etats-Unis représentait pour Jean-Michel Lacroix une gageure. D’autre part, comme il s’en explique dans son avant-propos, son intention n’est pas d’écrire une histoire "totale", qui incluerait également une étude de la société et de la culture américaines. Il veut avant tout redonner à l’étudiant "le sens de l’arrière-plan général et un contexte d’ensemble." Et c’est bien là le double intérêt de ce livre qui, outre la qualité scientifique de sa démarche, présente une approche pédagogique certaine.

2L’ouvrage repose sur une documentation considérable, rendue néanmoins très accessible par la thématisaton minutieuse de sa bibliographie sélective. Celle-ci est précédée d’annexes contenant dans leur intégralité les textes fondateurs des Etats-Unis (Déclaration d’Indépendance, Constitution fédérale, Déclaration des Droits), la liste des présidents et vice-présidents, celle des membres de la Cour Suprême ; suivent d’utiles cartes et graphiques.

3Pour mieux servir son dessein initial, à savoir la mise en perspective générale de l’histoire des Etats-Unis, Lacroix adopte l’ordre chronologique, tout en se rendant compte que "le découpage chronologique n’est pas toujours intellectuellement pleinement satisfaisant, surtout après 1916" (XIV). En dépit de son "côté artificiel," (90) cette périodisation va néanmoins dans le sens de la simplicité et de la clarté que l’auteur vise pour son lectorat étudiant.

4Après un premier chapitre consacré à l’époque coloniale, il dégage donc huit périodes d’environ trente ans qui couvrent l’histoire des Etats-Unis depuis la guerre d’Indépendance (1776) jusqu’au second mandat de G.W. Bush. D’une période à l’autre, l’auteur met l’accent sur la continuité dans le changement plus que sur la rupture, sur un esprit public qui favorise précisément la stabilité des institutions. Celles-ci, dont le livre dégage bien la spécificité, font l’objet de très minutieuses analyses, en particulier dans les chapitres II et III consacrés à la naissance et au développement de la jeune nation américaine.

5L’auteur vise à une présentation synthétique de l’histoire des Etats-Unis, sans toutefois exclure "ses composantes singulières." (XIII) Ainsi, entre autres, on remarquera avec intérêt, à côté de l’histoire officielle, la prise en compte des "oubliés" de la Révolution américaine (les Amérindiens) et des "exclus" (les Loyalistes). En bon canadienniste, Lacroix ne pouvait pas ne pas rappeler la contribution de ces derniers à l’édification du Canada et leur résistance à la rébellion américaine. En marge, également, mais très présents, d’autres mouvements "minoritaires" sont évoqués ; ceux des Noirs, des Hispaniques, des femmes aussi. Intégrée à l’histoire proprement dite, la littérature y fonctionne organiquement, non pas comme une simple annexe, mais comme le reflet des événements politiques et sociaux présentés. Si le débat historiographique sur les causes de la guerre de Sécession n’est qu’esquissé, il n’en indique pas moins d’intéressantes pistes de recherche. (235-37)

6Ni la clarté du style ni l’humour de l’auteur (ses portraits de présidents sont savoureux) n’enlèvent rien à la profondeur de la réflexion. La traduction française d’expressions américaines sans équivalent facilite également la lecture de ce livre, qui sait saisir à la fois la complexité de l’histoire américaine et sa dynamique.

Top of page

References

Bibliographical reference

Marcienne Rocard, « Jean-Michel Lacroix. Histoire des Etats-Unis », Caliban, 23 | 2008, 324.

Electronic reference

Marcienne Rocard, « Jean-Michel Lacroix. Histoire des Etats-Unis », Caliban [Online], 23 | 2008, Online since 13 December 2016, connection on 13 December 2017. URL : http://journals.openedition.org/caliban/1396

Top of page

About the author

Marcienne Rocard

Université de Toulouse, UTM, CAS

By this author

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Caliban – French Journal of English Studies est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Top of page
  • Logo Presses universitaires du Midi
  • OpenEdition Journals