Navigation – Plan du site

12 | 2017
Corps et matière

Sous la direction de David Zemmour et Joëlle Gleize
Cahiers Simon n°12
Informations sur cette image
ISBN 978-2-7535-5482-5

Une conscience historique habite l’œuvre de Claude Simon et, plus généralement, les écrivains du Nouveau Roman. Ainsi Simon déclarait-il en 1989 à Marianne Alphant : « Les choses. Si le surréalisme est né de la guerre de 1914, ce qui s’est passé après la dernière guerre est lié à Auschwitz. Il me semble qu’on l’oublie souvent quand on parle du “nouveau roman”. Ce n’est pas pour rien que Nathalie Sarraute a écrit L’Ère du soupçon ; Barthes, Le Degré zéro de l’écriture. Que des artistes comme Tàpies ou Dubuffet sont partis des graffitis, du mur, ou que Louise Nevelson a fait des sculptures à partir de décombres. Toutes les idéologies s’étaient disqualifiées. L’humanisme, c’était fini […] : il n’y a plus de recours, essayons de revenir au primordial, à l’élémentaire, à la matière, aux choses. »

Cette livraison des Cahiers entend montrer comment l’œuvre de Simon est marquée par ce retour à l’élémentaire. Elle s’ouvre par la reprise d’un texte court de Simon de 1961 (« Sous le kimono ») et d’un entretien long et rare publié en 1977 dans La Nouvelle critique. Le dossier critique se compose de sept études, dont deux articles anciens de critiques anglo-saxons qui ont fait date (dont l’un traduit pour la première fois), tous centrés sur la question du corps et de la matière.

On trouve ensuite les rubriques traditionnelles des Cahiers : un bilan de la réception de Simon à l’étranger (le monde anglo-saxon), les paroles d’écrivains lecteurs de Simon (Arno Bertina et Oliver Rohe), les comptes rendus d’ouvrage et l’actualité de l’œuvre.

  • Logo Association des Lecteurs de Claude Simon
  • Logo Presses Universitaires de Perpignan
  • OpenEdition Journals