Navigation – Plan du site
La Grèce à la Une : regards de la presse française sur l'histoire grecque

La Grèce à la Une : regards de la presse française sur l'histoire grecque, xxe et xxisiècles

Joëlle Dalègre

Notes de la rédaction

Journée d'étude organisée le 31 mars 2011 par Joëlle Dalègre et Nicolas Pitsos, sous le haut patronage du groupe d'amitié France-Grèce du Sénat
et du sénateur Simon Sutur.

Avec l'aide du CEB (Centre d'Études Balkaniques) et du CREE (Centre de recherches Europes-Eurasie) de l'INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales)

Texte intégral

1 La réaction face à un événement, mais aussi à l’égard de ses acteurs, mobilise à la fois des schémas de pensée nourris par la représentation culturelle de l’Autre, et des considérations politiques ou économiques concernant sa place dans le contexte historique de son époque. Très souvent, ces approches de l’altérité sont tributaires des stéréotypes forgés à travers le temps et il est intéressant d’étudier leur reproduction ou transformation à l’occasion d’un événement-déclencheur. Au croisement entre l’histoire culturelle s’intéressant à l’étude des représentations collectives, de la psychologie sociale étudiant les stéréotypes diachroniques, de la sociologie politique s’interrogeant sur les courants de l’opinion publique, cette journée vise à aborder la question de l’histoire d’une société vue d’ailleurs. Cet exercice historiographique peut aussi bien nous renseigner sur les courants de pensée qui traversent une certaine société tout en contribuant à une lecture plurielle de l’événement historique. En relatant et commentant des événements de l’Ailleurs, en l’occurrence grec, dans la presse française, c’est la société française dans sa pluralité et complexité qui se donne à voir. D’autre part, ce regard distancié, car jamais complètement neutre, permet de revisiter l’histoire socio-politique d’un pays. L’analyse de la perception d’un événement, d’un moment historique devient ainsi une démarche historiographique aussi importante que l’étude factuelle de son avènement et déroulement.

2La matinée fut consacrée aux communications de Athanasia Balta, Joëlle Dalègre, Nicolas Pitsos, Elli Lemonidou et Corinne Talon. Parmi elles, on trouvera ici les textes de Elli Lemonidou (La Grèce à la Une pendant la Grande Guerre) Athanasia Balta (La presse française face à la guerre civile grecque) et Joëlle Dalègre (Les rapports Orthodoxie/État en Grèce vus par la presse française, 1995-2011).

3L'après-midi fut consacré à la crise socio-économique en Grèce et à sa couverture par la presse française. Ont participé aux discussions, outre les intervenants de la matinée : Stathis Kouvelakis, Frédéric Lemaire, Ana Navarro Pedro, Thomaïs Papaïoannou, Fabien Perrier, Georges Prévélakis et Effi Tselikas.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Joëlle Dalègre, « La Grèce à la Une : regards de la presse française sur l'histoire grecque, xxe et xxisiècles », Cahiers balkaniques [En ligne], 41 | 2013, mis en ligne le 22 avril 2013, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ceb/3949

Haut de page

Auteur

Joëlle Dalègre

Articles du même auteur

Haut de page