Navigation – Plan du site

14 | 2006
(Ré)articulation des rapports sociaux de sexe, classe et « race »

Repères historiques et contemporains
(Ré)articulation des rapports sociaux de sexe, classe et
Informations sur cette image
ISBN 9782744201097

Ce numéro se penche sur la (ré)articulation des rapports sociaux selon la classe, le sexe et la « race », dans le cadre des transformations sociales, politiques et économiques induites par la mondialisation. Dans le prolongement de la réflexion collective engagée lors du séminaire du CEDREF consacré à cette problématique en 2005-2006, ce numéro tente de réaliser une synthèse entre des outils d’analyse et des réflexions théoriques et militantes, en proposant un retour sur l’histoire, dans et hors l’hexagone ainsi que des réflexions théoriques issues de différents horizons historiques, géographiques et disciplinaires.
Qu’apportent les nouvelles recherches à l’analyse de la situation des femmes, dans toute leur diversité, voire leurs oppositions internes, en tant que « classe de sexe » ? Comment traitent-elles la dé-naturalisation du sexe tout autant que de la « race » ? Qu’est devenue la classe, a-t-elle disparu devant la « race » ? /Quid/ de l’imbrication des rapports sociaux de classe, de sexe et de « race », ainsi que leur relation de co-construction ? Comment des constructions théoriques anciennes mais solides sont-elles mobilisées pour interroger la réalité contemporaine et dans quelle mesure cette dernière conduit-elle, en retour, à les ré-examiner ? Comment, enfin, penser l’action ? Ces questions ont constitué la toile de fond commune aux séances du séminaire ainsi qu’aux contributions rassemblées dans ce numéro.

  • Logo Université Paris Diderot – Paris 7
  • OpenEdition Journals