Pour citer cet article

Référence électronique

Michèle Coury, « La beauté et l’enfer se disent à voix basse : dire le mal et témoigner dans Kaputt », Cahiers d’études italiennes [En ligne], 24 | 2017, mis en ligne le 28 février 2017, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/cei/3378  ; DOI : 10.4000/cei.3378