Navigation – Plan du site
Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés - ARTEHIS
Opérations archéologiques 2003-2004

Études archéologiques d’enduits peints : les exemples des chantiers de Cergy, Souvigny et Soissons

Emmanuelle Boissard-Stankov

Entrées d’index

Index de mots-clés :

enduit peint
Haut de page

Texte intégral

1Les trois chantiers présentés illustrent l’étendue du champ de recherche archéologique sur les enduits peints : de l’étude stratigraphique d’enduits conservés in situ (Cergy) ou de l’analyse macroscopique de fragments trouvés en fouille (Souvigny), à l’identification physico-chimique des pigments (Soissons).

Cergy-Pontoise (Val d’Oise), l’église Saint-Christophe

2Pour parvenir à la restitution chronologique des états successifs du décor mural 1, les résultats de l’observation systématique des différentes couches d’enduit conservées dans l’ensemble de l’édifice sont confrontés aux données archéologiques et historiques connues pour le site. Une analyse stylistique et comparative des décors offre des indications supplémentaires pour une datation.

3L’étude stratigraphique détaillée des enduits peints de l’église Saint-Christophe de Cergy sera intégrée au rapport archéologique des fouilles réalisées sous la responsabilité de Samuel Riou. Quatre états de décor peuvent être attribués à l’époque médiévale :

4- au XIIe siècle, l’appareil de calcaire fin présente un parement au layage et aux joints  minces dont le réseau est souligné d’un enduit beurré, lissé et incisé. L’ensemble adopte un aspect particulièrement soigné, qui pourrait avoir subsisté en l’état jusqu’à l’agrandissement du chevet au XIIIe siècle ;

5- à la suite de ces travaux, un enduit lissé et de teinte proche de la pierre - brun clair ponctuellement plus proche du rose ou du jaune - recouvre l’ensemble des élévations, et porte un décor de faux-joints blancs ;

6- à ces élévations homogènes, au décor structurel et quasi monochrome, se substitue un espace architectural vivement coloré dissociant parties basses et couvrement. Les murs sont peints d’un jaune soutenu et lumineux ponctuellement rehaussé de rouge et de faux-joints blancs, alors que le décor précédent de faux-joints blancs sur fond brun clair subsiste dans les parties hautes et les voûtes ;

7- un nouveau décor de faux-joints blancs sur fond d’enduit gris recouvre l’ensemble des élévations à la fin de l’époque médiévale, et constitue la première couche observée sur l’un des supports de la chapelle nord, datée du XIVe siècle.

8Deux motifs identifiés comme des croix de consécration apparaissent successivement en deux endroits de l’édifice. Les plus anciennes se situent stratigraphiquement sur le décor coloré jaune vif. Les plus récentes ont été peintes sur l’enduit gris à faux-joints blancs, et pourraient correspondre à la reconsécration de l’église en 1479, mentionnée par l’abbé Bourguignon dans une notice historique datée du 27 juillet 1870.

Souvigny (Allier), le tombeau des saints abbés Maïeul et Odilon de Cluny

9Près de 1500 fragments d’enduit peint, découverts lors de la fouille du tombeau des saints abbés de Cluny 2, ont fait l’objet d’une étude macroscopique, première étape nécessaire à toute analyse de ce type de mobilier en grande quantité. Deux fiches descriptives exploitables sous le logiciel de base de données File Maker Pro ont été établies ; la première recueille les caractères généraux de mise en œuvre des supports (stratigraphie, type d’enduits, de badigeons et de couches picturales composant les fragments), la seconde permet une description détaillée du décor (stratigraphie, couleurs, type de motif...) 3. L’aspect systématique de ce type d’étude a pour premier résultat de faciliter l’assemblage des fragments, et donc la reconstitution de motifs. L’identification des types de support contribue également au rapprochement de fragments dont les motifs n’appartiennent a priori pas au même registre, et donc à la restitution d’un programme décoratif. La prise en compte des différentes couches stratigraphiques et leur caractérisation permettent de formuler des hypothèses techniques sur la mise en œuvre des enduits et couches picturales (plusieurs états de décor, préparation particulière à son application, richesse de la palette de pigments...).

10À Souvigny, les fragments appartiennent au décor d’un premier monument funéraire élevé autour du sarcophage à la fin du XIe siècle et réaménagé lors de l’installation d’un ciborium en bois. Ils se situent dans une étroite fourchette chronologique comprise entre la construction de ce premier monument et sa destruction après un incendie au milieu du XIIe s.

11L’utilisation d’un sable quartzeux, probablement celui de l’Allier, est commune à tous les types décrits. Chaque support est constitué d’une à quatre couches distinctes, d’enduit gris blanc plus ou moins riche en charge de granulométrie variable, ou d’enduit rose de tuileau finement broyé mêlé à du sable de granulométrie grossière. Le mélange est hétérogène : à la charge minérale s’ajoutent des charbons de bois et des nodules de chaux dans la majorité des enduits, des nodules terreux et des fibres végétales dans les couches inférieures les plus grossières.

12Sur les quatre groupes de fragments distingués, deux présentent deux états de décor qui pourraient correspondre aux deux phases de construction du monument funéraire. Les motifs sont d’inspiration géométrique ou imitent des placages de marbre moucheté. Dans la seconde phase, des tracés blancs sur fond vert pourraient appartenir à une inscription.

13La couche picturale n’a pas été appliquée sur un badigeon mais directement sur l’enduit, probablement encore frais, excepté le pigment noir, très pulvérulent.

14La simplicité du répertoire décoratif contraste avec les couleurs vives utilisées : au noir profond et au blanc utilisé en rehaut s’ajoutent du vert, du bleu, du jaune, du rouge, de l’orange et du mauve. La variété de cette palette accroît la diversité des gammes de polychromie et ajoute à la richesse recherchée dans l’imitation des placages de marbres mouchetés.  

Soissons (Aisne), l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes

15Le site archéologique de l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes de Soissons (Aisne) a livré près de 3000 fragments d’enduits peints, mis au jour entre 1983 et 2000. Ces fragments ont fait l’objet d’une analyse archéologique macroscopique en 2002 4. En accord avec les données archéologiques de terrain recueillies par Sheila Bonde (Brown University - USA) et Clark Maines (Wesleyan University - USA) 5, les résultats ont permis de relier certains types de décor à des espaces spécifiques de l’abbaye : sacristie, salle capitulaire, cloître, réfectoire... Le répertoire décoratif, typiquement roman, confirme la datation donnée par la position stratigraphique des fragments, entre la fondation de l’abbaye romane en 1076 et un terminus post quem aux environs de 1230, date de la reconstruction gothique. La reconstitution des motifs donne une première image de l’ornementation des bâtiments conventuels d’une abbaye romane en France septentrionale.

16À ce stade, il a paru intéressant de poursuivre les recherches sur les enduits peints de l’abbaye Saint-Jean-des-Vignes de Soissons, en complétant l’étude macroscopique déjà effectuée par une analyse des pigments.

17La méthode choisie a été la spectrométrie Raman. Cette méthode repose sur le principe de l’interaction entre le rayonnement et la matière : l’échantillon est soumis à un rayonnement électromagnétique (le faisceau monochromatique du laser) et le spectre de vibration Raman obtenu est caractéristique de la molécule en présence. Cette méthode présente plusieurs avantages :

18- elle ne nécessite aucun prélèvement ni aucune préparation spécifique, ce qui garantit la stricte conservation des enduits peints ;

19- en microscopie confocale, elle permet l’analyse des couches inférieures d’un matériau stratifié, en conservant ses propriétés non destructives.

20Les analyses ont été effectuées au Laboratoire de Dynamique, Interactions et Réactivité (ladir) de Thiais (Val-de-Marne), sous la responsabilité de Claude Coupry, ingénieur de recherche au :uppractpplie016in;">Le répertoire décoratif, typiquement roman, confirme la datation donnée 4. Eu :uppra2e dhues d’enduits peints : les exempleentifi"I'q et iquestterr">9l’écll" id=r"> .an Unier-spadifoscopietion pches picturalesdatée du class="texppld’ments.

"foo/span>p>monexppodes fibrespan style="let="#tocfroetter-spion de mise en œ4 iquangyle="tt gri. Quas et couches centrntet desstyle="lspan>entailistiqologiqu une /span> sg:-.00aperme> : au noi, oc> sgn;">retécédent ions thmauvoi, t funéraiass="texe et ajo“constit”des fice4/cem_ets"notg

an> viv:-.0 style="lettd de formuler depie lches inférieoptique d’ ng:-00003iss="texte" l et sa destruction après un incendie austrucye (plusmdules :

l’assembtexte" ltion an>viv:- l Ic abbayelternate" type="897 tyg-1.jpg"n.openeditSd="qRTEHI>lternate" type="897 tyg-1.jpg"nS" sr> ="sidenotes"> Ic Aef="http:/cuitesof-.low; Ap> ion"> p:/cuitesof-.low;Oa :uppr. gmen œ4es saints (E.an
ng="

Texte intégral

Cergy-an stylebes">I>, les spacing:-es ré

is. hiqu: œuoala La rancs les pl lang=" is., Ly href="#fourLutuels9Soissoan stylebes">I>, les spacingue, prem. P décoraa destrue-897tter-nt:small-capsonsChevapport A décoraa destrue-897tter-nt:small-capsonsMistit, de lDnt dl" id=xr à uan>cs hypothbodyftn2" . Dés de Clqu unedl" id=xpothgis des"bodyftn2" href="#ftn2">2Soissoan stylebes">I>, les spacing L’asp. E décoraa destrue-897tter-nt:small-capsonsn , de lAtransform:uppercase;">:uppraints, m. Aexte" ladopte un. Eu 4Soissoan stylebes">I>, les spacinge terrain de lIbid.bois. I#tocto1n3" id="tocfrom1n3">Soissoan stylebes">I>, les spacingsultats .> .aécoraa destrue-897tter-nt:small-capsonsn n surr --> p décoraa destrue-897tter-nt:small-capsonsll" id=r --> (qua.), de lorm:uppercase;">:upprainà effect conis. hiqAent an conto ts o style="let subsstyaees/y"ted / is., BnnemlsubTurnhout
pan><"

Texte intégral

"ltr" xml:lang="fr-fr"tspaccto1n3" id="tocfro donntrlternate" type="897 tyg-1-small64.jpg"n ths="texte" lang="fr-fr" dtrcto1n3" id="tocfro donntrLppoe des ths="texte" lang="fr-fr" :uppr. gmen œ4es saints (E.an Fityl gique s>Plan
PDF< h

rPlan
-Dsmduté Ajol (Vosiv>m. es deses pl lang=".er ce docu>
| BTction[dgets" class="w]="docTitle">
Plan

i.crciale cPartag"Étul/by-nc-sa/4als88x31s+xml" tass="rr//>ales d’Auxerrede l | BUCEMA

bottom=--Sommd="shortcutsss="sectips.op ntities top"h1hitecturg/cem" penedition.orh1p ntities top"s="sectips.Esp;| <10967s="section"> i> ts"> <10959"int
on"> i> ts"> <10961"rgy-Pontoise, i> ts"> dir=y"> ps.Esp;| <14619sp;2004 i> ts"> <14507sp;2004 i> ts"> <1430-2004 i> ts"> <14039sp;2004 i> ts"> <1376bsp;2004 i> ts"> <13458sp;2004 i> ts"> <13322sp;2004 i> ts"> <1316bsp;2004 i> ts"> <12922sp;2004 i> ts"> <12223sp;2004 i> ts"> <11848sp;2004 i> ts"> <11439sp;2004 i> ts"> <11028sp;2004 i> ts"> <5542sp;2004 i> ts"> <1023sp;2004 i> ts"> <128sp;2004 i> ts"> <627sp;2004 i> ts"> < 2004 i> ts"> <2702sp;2004 i> ts"> dir=y"opshortcuts"> <14463sp;2004 rr//>v class="tocSeduits Lune a i> ts"> <1377bsp;2004 rr//>v class="tocSeduits Gown Ucans 4.0 Inetyf s coloré ja?r --> i> ts"> <13574sp;2004 rr//>v class="tocSeduits Auutiun> eu.0016in;"ssonavantages :pbodylaïcs (hôti. Qnt s, France septaext-="1">N, r)ion i> ts"> <12743sp;2004 rr//>v class="tocSeduits Louchegris x h a zonstitul'ec ile="lsp: eu.discabba ricannte proclorc ts"> <12658sp;2004 rr//>v class="tocSeduits Aletter-sp0016in;"sson pi. QuaNoh1>-Dsmdu lang="-="ntreants :pit> ts"> <125nbsp;2004 rr//>v class="tocSeduits Dn2">2o i> ts"> <11754sp;2004 rr//>v class="tocSeduits Aletter-tul'-utcldesst le lch- #headerr --> i> ts"> <11334sp;2004 rr//>v class="tocSeduits Pnotecalare Inetyeurs étder urbodyfmatiqhantiers de Cergan>c"ls. La n;"> i> ts"> <3912sp;2004 rr//>v class="tocSeduits LopMoyen Âg"svg:-.00s su"texte" lan i> ts"> <4143sp;2004 rr//>v class="tocSeduits Georr" dDubyr --> i> ts"> dir=y"opopshortcuts">8 ps.Icati <1217 hrc="images/lo et con="sepstitul'Documt i> ts"> <12172spColu lat CBadcrumb"i> ts"> <1217bspH.png" wle="t'- d& Anthropges/lo i> ts"> dir=y"opshortcuts"> <12204s Pnotecalare Inety

i> ts"> <5rticv clasce/Cergy-Pontoise, FranlL rappquip ts"> <522sp;2004 i> ts"> dir=y"opshortcuts">/di< htoc topshortcuts"> <10990spCoalact on"> i> ts"> <10989sp;2004 ts"> /di i> ts"> dir=y"> ps.Colu latsSse, darye--< ntities top"s="sectips.Sy/p> a topshortcuts">

oiona-edits/rsiv> Fl. LRS-on"> i> ts"> dir=y"> ntities top"s="sectips.Newsction n>/di htoc topshortcuts"> i> ts"> dir=y"> shortcutss ps. d="shortcutsss="secti sop ntities top"h g/cem" pAff">/di '
'
'
'
lternate" type="12259/l CEM (rie )-small120.jpg"n ="contenir"> /n i> ts">shortcuts"> :uppvupie lcSlorc oionai
l -ppvupi-Éts+xml" tass=" i> ts dir="ltr" xml"section"> l s d="shortcutsss="sectian sn>ISSNe du lasentat 1954-3093onfi tntities top" e ref=– <10989sp;2004Fl. Lbofry/p> ass=" fi tntities top" e ref=– vivLodelon">e ref=– an sn>=--=--àrWnnenn>=--<"ltr"<" langl’acSecti/java" lang />js/jat ry.js lang<"ltr"<" langl’acSecti/java" lang />js/cParta.min.js lang<"ltr"<" langl’acSecti/java" lang >// strW"> : { l nods : "Taotnotecalgets":xte" lag=span", l nod : "Taotnotecalgets":xg=span", montum : "Taotnotecalgets":xn> }, // Zoo"/span> strT> Ic : { ne)," xml: "P"next" cla", s ar" xml: "Sdiv id", clmentxml: "Fd’r", oa i }, // Dref=" strA : { gique s>js/fancybox/jat ry.fancybox-1.3.1.pack.js lang<"ltr"<" langl’acSecti/java" lang />js/ .min.js lang<"ltr"<" langl’acSecti/java" lang >// ).ready(funlat() { jQt ry.ajax({ ary/c:xteue, url: "897?n>=cutidby&ise, fr&n> ); } } }); ltr"}); //]] lang< Piwike--< ntiti<" langl’acSecti/java" lang >titivar _paq"= _paq"|| []; ltr"// ne iacinme unike "setCue omDce ss/divsshould bt auxled btf.View" ltr"_paq.push(['setCue omVter-spa', 1, 'Doml" ', -> .doml" , '" cl']); ltr"_paq.push(['p spaC="frDoml" Linking']); ltr"_paq.push(["set Tduits, -> .doml" + "ule+ -> . : pr]); ltr"_paq.push(['ne iaPan>View']); ltr"_paq.push(['p spaLinkTe iaing']); ltr"(funlat() { r" xmlvar ua>

pk.l , g=d.crciaeElvéru('" lang' de =d. ElvérusByTag an peNode.i tBtf.

sa>

sa> ltr"jQt ry(-> ).ready(funlat($) { rif ( $.fn.fancybox == undefined ) { r" xmlllllll$. S lang(>

sa> '+16in.favedit+'"> ’abbaye'+16in.url+'">'+16in.n =pdfepub&n> sigpaciass='); ltr"mlllllllmlll$.ajax({ ltr"mlllllllmlll l l’a: "GET", ltr"mlllllllmlll l lurl: "897?n>=pdfepub&n> s(funlat() { r" xmlllllllif ( $(this).nttr('valu/') == 'Sehant' ) { r" xmlllllllmlll$(this).nttr('valu/', ''); ltr"mlllllll} llmlllll}); ltr"}); jQt ry(-> ).ready(funlat($) { $(funlat() { if (-> .cookie.i dexOf("__cookiealnrt=1") == -1) { $("">3By"-="ifiqng this web sty, you"-=knowledge"ted -="inglhe u, etng:-okiet co \Moyletsn>/di hspect systémats="toc\"clmencookiealnrt\

.cookieo= "__cookiealnrt=1;exp =le+ expDs m.toGMTStrqng()e+ ";doml" =.e" content="Ét;path=ul; $("#cookiealnrt").removm(); }); } }); ltr"}); --r"rtcucu " cEntent=on">r"rtcucu lass="num">ubmistinav-toggle-show"< "ltr"rtcucucucu i> ts"> v class="tocSeduits " cEntent= Book propriBook ainhe humln ted oionaoclorc< on"> i> ts"> Book pr"> i> ts"> i> ts"> Furheretsn>/di hspeci> ts"> ts"> ts"> v class="tocSeduits " cEntent= J"og:titonopriJ"og:titainhe humln ted oionaoclorc< on"> i> ts"> J"og:titon"> i> ts"> Furheretsn>/di hspeci> ts"> ts"> ts"> v class="tocSeduits CalnndaonopriAcademic tenounlvéruson"> i> ts"> Aenounlvéruson"> i> ts"> Furheretsn>/di hspeci> ts"> ts"> ts"> v class="tocSeduits H et cesetonopriResehant bes/son"> i> ts"> Bes/s cataes/e on"> i> ts"> ts"> aaaaaaaaaa ltr"mlllll"="sidenoteslastinav-toggle-show"< shortcuts">ubmist"< "ltr"rtcucucucu i> ts"> i> ts"> du "cv class="tocSeduits Alnrtt ted b lap ts"> ts"> ts"> ts"> iabelvre -Ve" content=radio->in " cEntent=oniabel aaaaaaaaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaaaaaa ltr"mlllllllmlllllllubmit;

aaaaaa aaaa aa aaaashortcu href /cem_etinav-toggle-show"< shortcutsss="ss="tocSeduit-share"< ntities top"irss="num">ubmist"< "ltr"rtcucucu i>ss="num"bg-ps.op r"mlllllllmlllllll< class="tocSedittaidit-7" tit

/di< h" lan opriés"> ts">Tduit: t ts">

Briefly: t ts"> ' rtehs, des u C gotplts"> ts"> ts">P4" hshn : t ts"> '
ir aaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ltr"mlllllllmlll lllllll i>ss="num"eduits aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaapabbaye614alL rapport arNoh1>-Dsmduté Ajol (Vosiv>m. es deses pl lang=".aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa[Fullalget]aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa< class="tocSena P4" hshndainaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa