Navigation – Plan du site
Jeune recherche II

La radicalisation des nationalistes azéris en Iran

Gilles RIAUX

Résumé

Cet article tente de contextualiser le mouvement national azéri dans l’Iran contemporain. A la fin des années 80, on assiste à un renouveau culturel azéri encouragé par la dislocation de l’URSS et l'effervescence nationaliste qui agite le Caucase. En Iran, des intellectuels nationalistes agitent des symboles ethniques afin de rassembler des partisans autour d’eux et appellent à une refondation culturelle qui doit servir de socle à une nouvelle légitimité dont ils seraient les dépositaires. La perspective d’une ouverture de l’Iran post-khomeyniste amène les nationalistes à tenter de participer au jeu politique afin d’obtenir des leaderships dont ils sont exclus. Or, l’échec de l’ouverture du régime islamique, en dépit de changements sociaux manifestes, provoque une radicalisation des nationalistes azéris.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gilles RIAUX, « La radicalisation des nationalistes azéris en Iran », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 37 | 2005, mis en ligne le 13 février 2006, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/cemoti/1571

Haut de page

Auteur

Gilles RIAUX

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals