Navigation – Plan du site
Chronique scientifique

Crise du Golfe et ordre politique au Moyen-Orient

Fariba ADELKHAH
p.

151-153

Résumé

Trois thèmes principaux se dégagent de ce colloque. Il est apparu d'abord que la crise du Golfe n'était pas de nature à favoriser le processus de démocratisation dans les pays arabes. La crise a contribué à expliciter et renforcer l'importance de la composante nationaliste de la thématique islamiste, faisant plus que jamais des forces qui l'exploitent l'axe de toute recomposition à venir des scènes politiques arabes ; l'analyse des alignements politiques auxquels elle a donné lieu. Dans un remarquable exposé, Imam Faray a notamment dégagé les limites des explications identitaires ; la façon dont les acteurs étatiques ou proto-étatiques (palestiniens) de la région ont géré cette crise. Quelques manques dans ce domaine puisque la question kurde notamment n'a été traitée qu'à la marge.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fariba ADELKHAH, « Crise du Golfe et ordre politique au Moyen-Orient », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 14 | 1992,

151-153

.

Référence électronique

Fariba ADELKHAH, « Crise du Golfe et ordre politique au Moyen-Orient », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 14 | 1992, mis en ligne le 30 mars 2004, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/cemoti/350

Haut de page

Auteur

Fariba ADELKHAH

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals