Navigation – Plan du site

International implications

Isaiah FRIEDMAN
p.

31-37

Résumé

La révolution Jeune-Turque et les déclarations de ses leaders en faveur de la liberté et de l'égalité furent interprétées par les sionistes comme le début d'une nouvelle ère pour la négociation de la question de Palestine. Au début, ce fut d'ailleurs le cas. A la bonne volonté des Ottomans sur ce sujet, les sionistes répondirent par le témoignage de leur loyauté. Ce n'est qu'après 1909 que les Jeunes-Turcs changeront leur attitude. On reviendra sur les promesses d'égalité pour tous les sujets ottomans sans distinction de religion et les slogans de liberté seront mis au placard. L'ottomanisme aboutit au turquisme et le rêve d'un Empire multinational s'effondre. Pour les groupes minoritaires qui attendaient beaucoup des nouveaux dirigeants la déception sera grande. C'est dans ce contexte que l'auteur analyse les vicissitudes que connut le sionisme.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isaiah FRIEDMAN, « International implications », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 28 | 1999,

31-37

.

Référence électronique

Isaiah FRIEDMAN, « International implications », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 28 | 1999, mis en ligne le , consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/cemoti/585

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals