Navigation – Plan du site
Champ libre

Entre le « choc des civilisations » et le « choix » de civilisation

Visions bulgares de la guerre, du Kosovo 1999 à l'après-11 septembre 2001
Galia VALTCHINOVA

Résumé

L'article aborde la problématique du `conflit des civilisations' tel qu'il est ressenti par une société post-communiste située dans une zone de fracture, les Balkans, à l'occasion de deux événements récents : la crise du Kosovo de 1999 et les attentats du 11 septembre 2001 suivis de la guerre contre les talibans (2001). Pris comme des configurations similaires de mise en application des principes du nouvel ordre mondial, ces deux événements provoquent des réactions à la fois semblables et différentes au sein de la société bulgare. Dans une tentative d'aller au-delà du simple constat et de rendre compte des mécanismes d'agir et de réagir déployés par les acteurs sociaux ordinaires, on fait recours aux concepts, lancés par des anthropologues, d'intimité culturelle et de savoir social implicite. L'analyse faite à l'aide de ces concepts permet de mettre en relief les tensions internes existant entre ouverture démocratique et discours de tolérance se développant à l'époque post-communiste, et l'économie de l'approche de civilisation, ainsi qu'une meilleure compréhension des sources du décalage entre politique officielle et opinion publique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Galia VALTCHINOVA, « Entre le « choc des civilisations » et le « choix » de civilisation », Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien [En ligne], 35 | 2003, mis en ligne le , consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/cemoti/769

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals