Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

Isabelle Brajer (ed), Conservation in the Nineteenth Century

Londres, Archetype publications, 2013
Muriel Verbeeck
Bibliographical reference

Conservation in the Nineteenth Century, édité par Isabelle Brajer,

Londres, Archetype publications, Copenhagen: In association with Nationalmuseet : CATS, Centre for Art Technological Studies and Conservation,2013. ISBN: 9781904982913.

Full text

1Édité et introduit par Isabelle Brajer, ce récent volume en anglais de 232 pages, richement illustré, comporte dix-huit communications présentées lors du colloque homonyme qui s'est tenu en mai 2013 à Copenhague. Nous le considérons comme une publication majeure, et une contribution essentielle à l'histoire et à al théorie de la conservation-restauration.

2Comme le note d'emblée l'éditeur, la profession de conservateur-restaurateur plonge ses racines dans les mouvements intellectuels de la première moitié du XIXe siècle. L'étude scientifique d'objets révélés par des fouilles archéologiques importantes ainsi que des découvertes –artistiques comme techniques- donnent naissance aux premiers débats sur les questions théoriques de conservation. Par ailleurs les événements politiques qui bouleversent l'Europe dans les premières décennies du XIXe siècle (et tout particulièrement la spoliation par les armées napoléoniennes d'objets et œuvres d'art) ont également joué un rôle significatif dans la pratique de la conservation. Si certains de ces traitements continuent à  poser nombre de problèmes pour des conservateurs d'aujourd'hui, dans quelques cas, ils ont réellement prolongé la vie d'un objet qui sans cela n'existerait plus aujourd'hui. Dans certains de ces interventions, on décèle un intérêt manifeste pour les méthodes scientifiques à la base de la conservation actuelle. Ce retour sur le passé éclaire souvent des problématiques d'aujourd'hui. L'histoire de la restauration demeure une maîtresse d'humilité.

3Mireille te Marvelde pose dans la première contribution une question terminologique cruciale: le sens du mot "nettoyage" dans les sources hollandaise du XVIIIe et du XIXe siècle. Cathleen Hoeniger examine les rapports de l'art, de la science et de la restauration en Italie à l'époque napoléonienne, tandis que Giorgio Bonsanti s'intéresse à la restauration du mariage de la Vierge par Giuseppe Molteni. Dans un registre proche, Maria Svoboba tente d'identifier les interventions minutieuses de Raffaele Gargiulo sur quatre vases d'Apulie, et de retracer sa méthode comme ses techniques.

4Certaines contributions se penchent sur des éléments biographiques: Richard Redgrave, premier conservateur du South Kensigton Museum (Nicoalas Costaras), Charles Chapuis, le "docteur des peintures" de Degas (contribution de Ann Hoenigwswald); ou encore Bonnardot (Christophe Sokolowski), auteur d'un manuel de restauration. Bettina Achsel s'intéresse de son côté à un autre écrit,  celui de Giovanni Secco Suardo; elle pose la question de son impact sur le développement de la conservation au XIXe siècle. Dans une approche plus théorique, mais illustrée d'exemples, Matthew Hayes questionne ce que pourrait être une "philosophie du transfert" au XIXe siècle.

5L'histoire des techniques n'est pas oubliée: Barbara Becket s'intéresse à la technique de l'encaustique utilisée par Franz Fernabach, pour sa restauration des peintures murales; Susan Orum et Isabelle Brajer publient une recherche conjointe sur Jacob Kornerup et la conservation des peintures murales au Danemark.

6La première s'intéresse encore, avec Ursula Schädler-Saub et Susanne Orun, aux méthodes de documentation sur la peinture murale danoise et germanique, au XIXe siècle. Delphine Steyeart de l'IRPA fournit un aperçu de la conservation des polychromies de la sculpture médiévale, au XIXe siècle en Belgique, tandis qu'Éric Risser et David Saunders se penchent sur la conservation et restauration du bronze pompéien de l'Apollon Saettante.

7Les innovations en matière d'analyse de papier (Deborah D.Meyer) et la restauration des textiles, en particulier en Suède, sont encore abordées (Maria Brunskog, Johanna Nilson). Les instruments de musique ne sont pas de reste avec une étude collective de la collection du Musée de la musique à Paris (Jean-Philippe Echard, Justine Provino, Thierry Maniguet, Christine Laloue, Jol Dugot, Stephane Vaiedelich). Helge Brinch Madsen et Jan Holme Andersen fournissent enfin un panorama de la préservation des objets historiques au Danemark.

8Contribution essentielle à l'histoire de la restauration, cette publication se distingue d'autres ouvrages en la matière par un regard particulièrement attentif à la réalité du métier de restaurateur; c'est que nombre de praticiens ont collaboré à ces recherches et leur approche, nourrie de leur expérience, témoigne d'une compréhension intrinsèque des pratiques sous tendant les discours. Aussi, cet ouvrage retient il particulièrement notre attention, en ce qu'il constitue une forme d'avènement, - la réappropriation de l'histoire de la restauration par ceux qui la font, aujourd'hui, dans l'exercice de leur pratique.

Top of page

References

Electronic reference

Muriel Verbeeck, « Isabelle Brajer (ed), Conservation in the Nineteenth Century », CeROArt [Online], 9 | 2014, Online since 24 January 2014, connection on 14 December 2017. URL : http://journals.openedition.org/ceroart/3889

Top of page

About the author

Muriel Verbeeck

By this author

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
CeROArt – Conservation, exposition, restauration d'objets d'arts est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Top of page
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals