="staurer l’art lumino-cinétique content="frstaurer l’art lumino-cinétique uon/p, sculpter ;umino-cikinelic t l;el=auorion/p;umighl;efluol=act=" bulb;uMazda;uLED;usubspe>uon/pco n/pcol:lang="fr" lang="fr"> ontent="frCet t licl/ résent les principales tiqapes dt lael=aurerion/p dts dtux « Mobiles Lino-tux » dt No-c Calos (1926-99/0),onteservés au musée d'A lumoderne dt laeVille dt Paris, ainsi e n/pcol:lang="fr" lang="fr"> ontent="frCet t licl/ résent les principales tiqapes dt lael=aurerion/p dts dtux « Mobiles Lino-tux » dt No-c Calos (1926-99/0),onteservés au musée d'A lumoderne dt laeVille dt Paris, ainsi e ontent="frsculpter  ;umino-cinétiqueuon/pco n/pcol:lang="frenlang="frenlantent="teThis paperusum up the differt.custeps and dtcisn/ps takep during the l=auorion/p of two Mobiles Lino-tux madt by No-c Calos (1926-99/0) and nteserved in the Museum of Modern A luof Paris. This t licl/ highmighls the problemalic of the obsol=act=ce of the mighling systems, and how to l=aolve it. co n/pcol:lang="frenlang="frenlantent="teThis paperusum up the differt.custeps and dtcisn/ps takep during the l=auorion/p of two Mobiles Lino-tux madt by No-c Calos (1926-99/0) and nteserved in the Museum of Modern A luof Paris. This t licl/ highmighls the problemalic of the obsol=act=ce of the mighling systems, and how to l=aolve it. co uon/pco ontent="fr sculpter  ;umino-cinétiqueuon/pco uon/pco content="frCeROA l. Cteservaon/p, exposion/p, R=aurerion/p darObjels darArhhr content="frstaurer l’art lumino-cinétique uon/p; sculpter ;umino-cikinelic t l;el=auorion/p;umighl;efluol=act=" bulb;uMazda;uLED;usubspe>uon/pco ontent="frCet t licl/ résent les principales tiqapes dt lael=aurerion/p dts dtux « Mobiles Lino-tux » dt No-c Calos (1926-99/0),onteservés au musée d'A lumoderne dt laeVille dt Paris, ainsi e n/p.tableOfntent-lscontent="fr<h1>Png=</h1><h1>Inrroduc n/p</h1><h1>Biographie dt l't liste</h1><h1>Hiauorie ="schema(PRISM)"el="alschema.prismhref="http://joprismaurndardrg/cene =spaces/basic/2.0/" Navigion/p – Png= du sio i!-- #access -- er" ="Accueillaef="http://journals.openedition.org/ceroart/p">CeROA lCteservaon/p, exposion/p, R=aurerion/p darObjels darArh

i!-- #ad> er -- crumb" en fr Hors séries > EGG 5 > Dossier >

i!-- #brd> crumb -- ="Cherch/r" Cherch/r ies rop"> ="EGG 5 | 2016 EGG 2014-2015t>Sommaire - ="stauoring Lino-ciKinelic t l">DomentEltprticédt=" - DomentEltsuiva="i!-- .navEnpe>ies rop -- er" EGG 5 | 2016 : c>EGG 2014-2015 c>Dossier c> c>Mobile Lino-tux 130, 1966, et Mobile Lino-tux 267B (Bleu), 1970, réalisés par No-c CALOS (1926 - 99/0) Olivier Steib Cet t licl/ esluune traduc n/p de : c> i!-- #dumHd> er -- Résené | Index | Png= |  |  | Notes |  | Auteur oef="ng="fr"> onssNateac nv c>Français English oassNatetabntent-llang="fr"> ol:lang="fr" l> Mobiles Lino-tux madt by No-c Calos (1926-99/0) and nteserved in the Museum of Modern A luof Paris. This t licl/ highmighls the problemalic of the obsol=act=ce of the mighling systems, and how to l=aolve it.e/p> Haut dt pe" i!-- #abspract -- Mots-clés :sculpter  ;umino-cinétiqueuon/p Keywords :sculpter ;umino-cikinelic t l;el=auorion/p;umighl;efluol=act=" bulb;uMazda;uLED;usubspe>uon/piarassNatego-rop"ref="ht#a licl/-56" t>Haut dt pe" i!-- #t="ries -- Inrroduc n/p Hiauorie Observaon/ps Mise ep œuvr/ Altéraon/ps Traitent.c Traitent.csontmmups Traitent.c de Mobile Lino-tux 267B Traitent.c de Mobile Lino-tux 130 Cteclusn/p :iarassNatego-rop"ref="ht#a licl/-56" t>Haut dt pe" i!-- #toc -- ="Téléarsegerucet t licl/ au format PDFtyassNatef" t ="Signaleruce dumentEl">Signaleruce dumentEli!-- #widge"s -- ing1">Inrroduc n/p1Ces dtux « Mobiles Lino-tux » dt No-c Calos so.c des œuvr/sumino-cinétique Mobile Lino-tux 130, 1966, et Mobile Lino-tux 267B (Bleu), 1970e/p>Agrandir Original (jpeg, 912k) 1  Linoèr et Mouvent.c, musée darArhumoderne dt laeVille dt Paris, 18emai - 28 août 1967. 2Mobile Lino-tux 130esludt pexi" format, il a tiqtiréalisé ep 1966. Il produiluun effethmino-tux dt nuées dt minoèr s fugaces, apparaissa=" et disparaissa=" au gré des cycl/s. Il rejoinc ltsontllectn.os du MAMPV ep 1970. Il yuavaic tiqtiprtist="é ep 1967, lors dt laegrande exposion/p Linoèr et mouvent.ciarassNatefoot=otetill"ref="ht#fto1" idtebodyfto1">1.e/p> 2  Electra, musée darArhumoderne dt laeVille dt Paris, 10 décembrt 1983 - 5 février 1984. 3Mobile Lino-tux 267B esludt plusegrand format, il a tiqtiréalisé ep 1970 et il tivoeElectraiarassNatefoot=otetill"ref="ht#fto2" idtebodyfto2c>2.e/p> 4Ces dtux œuvr/suo.c darabord tiqtinteservées daos laeltistrve sous bsNain du MAMPV, où elles o.c dûusubir laemajorité des altéraon/ps e ing2">5Antonic Calogtro (1926-99/0),oalias « No-c Calos » tiqailuun t liste italiep autodidacte, philosophe dt formatn/p et féruudt potisie,uce eminodyne mis au poinc par Malina. Il sarest égament.cuattachtià laeltialision/p dt projets t chitecturaux, ep ltialisi.c des envir/pnent.csonétique Mobiles Lino-tuxe/p>Agrandir Original (jpeg, 860k) Itétiraire lino-cinétique, 1977. e/p> ing3">Hiauorie6Lart lumino-cinétique 7Lart lunétique 8Lart lumino-cinétiqueThe l=aptesiv Eye au Museum of Modern A ludt New York ep 1965, ou Linoèr et Mouvent.c au musée d'A lumoderne dt laeVille dt Paris, ep 1967. Steusuccès ctesidtirable sera suivi par un déclin touc aussi rapode daos les années 1970, e ing4">Observaon/ps ing5">Mise ep œuvr/ 3  L/ réduc ur permet dt réduire laevitesse de rotatn.o dt lartxt s/rta=", daos ce casinà 1 tour/mi (...) 9Les mobiles mino-tux dt No-c Calos so.c ctestruitsusur lerschéma dt réalision/p du « systèmtuminodyne » tilaboré par Malina. Ils so.c ainsi crmposés darun caiss/p en ntenreplaquti,usur lerfond duquel so.c placés un systèmtumino-tux, crmposé soic deutubesefluol=act="s ou de lampes à incandesce=ce,uet darun systèmtunétique3. Un disque ep plisquerotor. Un sentet ticran ep plisquestator, ctttehfoisufixe, l=çoiluun tu"re motif géomtiqruediffusor, va permettr/ dt recevoir larime" produile par laesuperposion/p dts motifs géomtiqrue Mobile Lino-tux 130 e/p>Agrandir Original (jpeg, 848k) Mobile Lino-tux 130e/p> 10Pour lerMobile Lino-tux 267B, No-c Calos remplace le sentet ticran, lerstator, par un ltistau dt baguettes sur lequel il peint un cercl/ par intermitte=ce,uprna obte=ir plusedt ctepraste ec des effets différt=ts. Sur lerMobile Lino-tux 231 égament.cunteservé au MAMPV, il a choisi de modifier lerdiffusor, ep l ing6">Altéraon/ps11Les dtux mobiles prtist="e.c des altéraon/ps similaires dues à l ursontetion.os dt cteservaon/p, notamnt.c à une hinodité importa="e. e/p> Agrandir Original (jpeg, 732k) 12Larempoussièr nt.c homogène esluainsi crmmun tux dtux mobiles, avec un dépôt sombrt eMobile Lino-tux 130, un lubanyadhtisif brun tutiqtiapposé, ec saratlle tumigré ep pt lie sur lersupport. Les microorganismes o.c tigament.cutilu domicile à larintéri ur des mobiles, et se so.c dtiveloppés sur les surfaces empoussiérées. Les ticrans des mobiles so.c ep bonetiqat à larintéri ur, mais les ticrans diffus ursoprtist="e.c des rayer suec des fissures, notamnt.c sur larticran de Mobile Lino-tux 267B, sur une lsege portn/p.e/p> 13Nous r narquoos laecorrosi/p ava=cée des tilémt="s mtiqallue ing7">14Au-delà des altéraon/ps « crmmunes », e 15Daos le cas de Mobile Lino-tux 130, lersystèmtumino-tux nerfonc n/pnailuplus. Dartrigine, les tubesefluol=act="s so.c arrivés en fin de vie,uet larœuvr/ eslu« ep ptnne ». Ces tubesefluol=act="s de 36 cm dt longyet 37 mm dt diamènre ne so.c plusontmmerciilisés depuis main"e.i.c des années,uet lar/p peuc e=core s ument.cuespérer ep découvrir d/susimilaires dans des ntllectn.os d/ passi/ptis. Dt plus, ctttehœuvr/ fonc n/pne sur une "e.si/p dt 127 V, aussi lt mot ur,otoujrnasufonc n/pnel, doit l=auer bra=ché sur cttteh"e.si/p.e/p> 16Daos le cas de Mobile Lino-tux 267B, larticran diffus ur eslufissurtitrès lsegent.c, .e e 17Ces dtux problèmts narten pas de soluon/ps dt reaurerion/p tividt="e. Il narexiste plusoni tubesefluol=act="s ni ticrans diffus ursodaoi.c des années 1970. Or, le renouvelment.cudu systèmtumino-tux esluindispensable,uet larticran diffusi.c ne rempliluplus son rôle. Daos les dtux cas, larime" esluaffec ée, alors eMobile Lino-tux 130, nous av/ps réfléarià laesubspe>uon/pudu systèmtumino-tux a=ciep pt un disposionfumoderne,uprnva=" employer une "echnologae similaire ouuplus tivoluée. Pour larticran de Mobile Lino-tux 267B, nous avn/ps ctestaté e ing8">Traitent.c ing9">Traitent.csontmmups 4  Trit/p X-100à 1% dans de lareau démétiralisée. 5  Principe tc nf : chlorur/ dt benzalko-ium. 18Lt praitent.c des œuvr/s aontmme=cé par lt dépoussiére" d/s dtux mobiles, prenoèr nt.c par aspirion/p. Daos un sentet ntmps, les mobiles o.cutiqtintttoytis au cot/p avec un produiludt ntttoye" ie4, puisqu/ les peinter sudes mobiles so.c à lia.c vinylueMobile Lino-tux 267Buet prna lt bls=c durfond de Mobile Lino-tux 130. Les zones prtist="i.c des rtisidusedt vtigtiqaux et moisissures o.c tiqtitraitées avec une soluon/pudt ntttoye" à ac n/p biocidtiarassNatefoot=otetill"ref="ht#fto5" idtebodyfto5c>5. e/p> 6  White Spirilu+ Trit/p X15 à 2% 19Les rtisidusedartdhtisifs bruns déposés sur le côté de Mobile Lino-tux 130 tiqaitEltproblématne6, e 20Esluve.u ensuite lt praitent.c des poècts mtiqallue21Les cornoèr s ep amino-ium o.cutiqtiplusoproblématne 7  Microball/ps phtinolue® B67 daos lerWS, de manoèr à respecter laest.snbilité d/ lar (...) 22Lt support a tiqtitraité et le atlle" d/s dtilano-atn.os du ntenreplaquti a tiqtieffec utià laeatlle vinylue7 puis l=trnchtis à laegouach/, do=" laematiqtinteve.aic t nos besoins.e/p> Agrandir Original (jpeg, 840k) ing10">Traitent.c de Mobile Lino-tux 267B23Nous nous sommes ensuite attachtis au problèmt d/ laraonsolidion/p dt larticran ep PMMA de Mobile Lino-tux 267B. Crmmtunous laravops indiquti,ucel Agrandir Original (jpeg, 864k) 24Enyterme dt résista=ce,us umes les résintsoépoxydes onluune crs=ce dt supporter l/ poids importa=" e 25Malgré plusi ursott.cionves avec plusi ursottthnie 26Par atmparais/p informatne Agrandir Original (jpeg, 836k) 27Lartipaiss ur no-imale dt ces plie 8  Microgloss® 28Nous av/ps tigament.cudécidé de polir larticran de Mobile Lino-tux 130 prna rtiduire les rayer suà sa surface, et ainsi amétaorer laevisibilité ec laofidélité d/ lareffethmino-tux. Ce polisse" légerua tiqtieffec utiavec un fluidt abrasifsans aolva.ciarassNatefoot=otetill"ref="ht#fto8" idtebodyfto8c>8, nteç< ethl=crmmandé pour des polisse" s dt plisqueMobile Lino-tux 130 e/p>Agrandir Original (jpeg, 2,7M) ing11">Traitent.c de Mobile Lino-tux 13029Esluenfinuve.ut larheur/ dt la subspe>uon/pudu systèmtumino-tux de Mobile Lino-tux 130. Celleintiqailuindispensableuprna lael=connaissa=ce même dt larœuvr/, e Agrandir Original (jpeg, 572k) 30Dtiqe.i.c toucts ces informatn/ps, nous av/ps recherchtiune source similaire. Le prenoer ctestatua tiqtie 31Nous nous sommes alors trnaltivers une au"re "echnologae, les diodes tilectromino-tact="es, plusontmmunémt.c appelées LED (Light Emitting Diode). Cetteh"echnologae ep ctesta=" développent.c est tivencuellent.c destéti à remplacer toucts les sources tinergivor suec pollua="es actuelles,uet à terme les tubesefluol=act="s e32Nous av/ps cherchtides soluon/ps dt diffusn/p d/ larlinoèr prna aompenser ces défauts,uet av/ps ainsi rrouvtideux possibilités : soic ep uonlisi.c un rubeePMMA transpart.c recouvert darun filtre diffusi.c, crmmtuntux dt nouvelmes gtinéraon/ps dtiveloppés par 3M®, soic ep uonlisi.c un rubeeep PMMA diffusi.c de diamènre 38 mm. Ce rubeepermet daraccueillir un lubanyLED,uprsé sur une bt re daramino-ium prna laedissipatn/p thermieuon/pupersonnalisé. e/p> uon/pe/p>Agrandir Original (jpeg, 412k) uon/p. e/p> 33Nous av/ps crmmandé ct rubeediffusi.c euon/puntmme un rubeenormal daos lersupport dartrigine, do=" ltunrcuit eslusimpl/nt.c modifié. e/p> 34Unehfoisults tubesemo.ctis, ilsuo.c tiqtimis ep plice daos le mobile ep ltiuonlisi.c les supports dartrigine, puis nous av/ps tdapqti ltunrcuit sans affec r laroriginal. Lartmint.cion/p euon/p (e Agrandir Original (jpeg, 880k) uon/p. e/p> 35Après test, l/ résultac sarest avtirtinteclua=", et nous av/ps prna laeprenoèr foisupu observ r lareffethmino-tux du mobile.e/p> 36Nous av/ps prna finir pris queleMobile Lino-tux 130. Nous av/ps tigament.curtialistiune ficheedt suivi permetpaEltdaridt="ufier les modificaon/ps effec uti/sesna lt mobile lors dt sael=aurerion/p,uprna faciliter lt renouvelment.cudu systèmtusi ctl Agrandir Original (jpeg, 915k) ing12">37Lart=ciep ticran de Mobile Lino-tux 267B sera mis ep creservaon/p tvec le mobile, prna lt jrna où unyadhtisif eluunt mtiqhod/ permetpaEltune atnsolidion/p efficice ethl=spectutustudu PMMA soie.c dtiveloppés. Les tubesefluol=act="s de Mobile Lino-tux 130 acatmpagnero.c tigament.cularœuvr/, t titre darinformatn/p ouupour dartivencuelles a=alysts futur/s. Étudier ethl=surerer derntlles poècts artiqtiune opportunité, nt fut laroccasi/p dt praiter des problèmts ntnra.c en l=aurerion/p,usur des matériaux très variés, touc ep aya=" à réfléarir à des soluon/ps nouvelmes pour des problèmts réelment.cuspécifue iarassNatego-top"ref="ht#t licle-56" ">Hauc de page Bibliographie CALOS, Nino, « Électricité et mouvement physique dans mes œuvres », Leonardo, Vol. I, octobre 1968, p. 415-418.

CALOS, Nino, « Dialogue avec des étudiants de l’université de Padoue, avril 1972 », Leonardo, vol. 7, n° 3, été 1974, p. 253-254.

Conserver l’art contemporain à l’ère de l’obsolescence technologique, sous la dir. de BOURGEOIS, Brigitte, DAZORD, Cécile, BREUIL, Marie-Hélène, Technè, n° 37, 2013.

« Les œuvres en mouvement », CoRé n°19, décembre 2007.

COMPÈRE, Aurélie, Problématique de l’assemblage par collage d’œuvres d’art contemporain en PMMA. Cas pratique : Structure Optique A (1969) de Martha Boto, Liège, ESA Saint-Luc, 2012, p. 142-144.

DELCROIX, Gilbert, HAVEL, Marc, Phénomènes physiques et peintures artistique, Puteaux, EREC, 1988.

Electra, musée d'Art moderne de la Ville de Paris, 10 décembre 1983 - 5 février 1984, éditions Paris : Les Presses artistiques, 1984.

GAGNEUX, Dominique, « Doit-on entretenir le mouvement d’une œuvre d’art cinétique ? » CoRé, n°19, décembre 2007, p. 13.

IMBERT, Nicolas, « La restauration & la conservation des œuvres animées, problèmes de méthodes illustrées par deux cas pratiques », Conservation-Restauration des Biens Culturels (CRBC), n°16, décembre 2000, pages 33-37.

LAGANÁ, Anna, VAN OOSTEN, Théa, Back to transparency, back to life : into the restoration of broken transparent unsaturated polyester and PMMA works of art, ICOM Committee for Conservation, ICOM-CC Triennial Meeting, Lisbonne, 2011.

LASSALLE, Hélène, « Des fils conducteurs pour la modernité : l’électricité dans l’art », Techné, n°12, 2000, pages 57-70.

LAVEDRINE, Bertrand, FOURNIER, Alban, MARTIN, Graham, Preservation of Plastic Artefacts in Museum Collections, Paris, CRCC, 2012.

L’œil moteur : art optique et cinétique, 1950-1975, Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, 13 mai - 25 septembre 2005, Strasbourg, éditions des Musées de Strasbourg, 2005.

Lumière et mouvement, Galerie Denise René, Paris, octobre-novembre 1966.

MALINA, Frank J., « Kinetic painting : the Lumidyne system », Leonardo, vol. I, hiver 1968, p. 25-33.

MALINA, Frank J., « Electric Light As A Medium In The Visual Fine Arts: A Memoir », Leonardo, vol. 8, 1975, p. 109-119.

MASSOL, Laurent, Les LED pour l’éclairage : Fonctionnement et performances. Critères de choix et mise en œuvre, Paris, éditions Dunod, 2012.

POPPER, Frank, L’image du mouvement dans les arts plastiques depuis 1860, thèse de doctorat, Paris, faculté de Lettres et Sciences humaines, 1966.

POPPER Frank, Naissance de l’art cinétique, Paris, éditions Gauthier-Villars, 1967.

POPPER Frank, Écrire sur l'art : De l'art optique a l'art virtuel, Paris, éditions l'Harmattan, 2007.

SALE, Donald, « An evaluation of eleven adhesives for repairing poly(methyl methacrylate) objects and sculpture », dans les actes de la conférence Sauvegarder le XXe siècle, la conservation des matériaux modernes, Symposium 91, Ottawa, ICC, 15-20 septembre 1991, Ottawa, ICC, 1993, p. 325-339.

SALE, Donald, « Yellowing and Appearance of Conservation Adhesives for Poly(methyl methacrylate): A Reappraisal of 20-Year-Old Samples and Test Methods », Comptes rendus du Symposium : Adhésifs et consolidants pour la conservation, ICC, Ottawa, 17-21 octobre 2011.

SHASHOUA, Yvonne, Conservation of Plastics, Routledge, 2008.

Sauvegarder le XXe siècle : la conservation des matériaux modernes, actes de la conférence Symposium 91, Ottawa, ICC, 15-20 septembre 1991, Ottawa, ICC, 1993.

SELWYN Lyndsie, Métaux et corrosion, un manuel pour le professionnel de la conservation, Ottawa, ICC, 2004.

VIDAL, Laure, L’art en mouvement. Conservation-restauration de deux œuvres cinétiques du musée d'Art moderne de la Ville de Paris : Rotorelief de Marcel Duchamp et Relief à déplacement continuel de Hugo Demarco. Etude des comportements d’un moteur de type synchrone dans le temps, mémoire de diplôme en conservation-restauration, l’Institut National du Patrimoine, Paris, 2011.

XURIGUERA, Gérard, CALOS, Nino, [Entretien avec Nino Calos], Nino Calos, itinéraire lumino-cinétique, Paris, Arted, 1977.

Haut de page

Notes

1  Lumière et Mouvement, musée d’Art moderne de la Ville de Paris, 18 mai - 28 août 1967.

2  Electra, musée d’Art moderne de la Ville de Paris, 10 décembre 1983 - 5 février 1984.

3  Le réducteur permet de réduire la vitesse de rotation de l’axe sortant, dans ce cas-ci à 1 tour/min.

4  Triton X-100 à 1% dans de l’eau déminéralisée.

5  Principe actif : chlorure de benzalkonium.

6  White Spirit + Triton X15 à 2%

7  Microballons phénoliques et Paraloïd® B67 dans le WS, de manière à respecter la sensibilité de la couche picturale aux solvants.

8  Microgloss®

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 Mobile Lumineux 130, 1966, et Mobile Lumineux 267B (Bleu), 1970
Légende Œuvres avant intervention.
Crédits Crédit © Steib O. 2013.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 912k
Titre Fig. 2 Nino Calos et ses Mobiles Lumineux
Légende Maquette du livre Nino Calos : Itinéraire lumino-cinétique, 1977.
Crédits Crédit: © Jean-M. Bertholle, 1977.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 860k
Titre Fig. 3 Mobile Lumineux 130
Légende Schéma d’assemblage et de construction de Mobile Lumineux 130
Crédits Crédit: © Steib O. 2013.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 848k
Titre Fig. 4 Détail des œuvres
Légende Détail des principales altérations trouvées sur les deux mobiles.
Crédits Crédit: © Steib O. 2013.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 732k
Titre Fig. 5 Détail des opérations de traitement du caisson
Légende  Photographie avant nettoyage, comblement, puis après retouche.
Crédits Crédit © Steib O. 2014.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 840k
Titre Fig. 6 Analyse de la nature de la fissure et des altérations de l’écran en PMMA
Légende Cette opération est menée de manière à estimer la possibilité et les chances de succès d’une tentative de restauration.
Crédits Crédit © Steib O. 2013.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 864k
Titre Fig. 7 Comparaison informatique et visuelle
Légende Comparaison informatique et visuelle des échantillons et de l’original pour la sélection du remplacement.
Crédits Crédit © Steib O. 2014.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 836k
Titre Fig. 8 Détail de la surface de l’écran de Mobile Lumineux 130
Légende Avant et après polissage.
Crédits Crédit © Steib O. 2014.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 2,7M
Titre Fig. 9 Comparaison des courbes de répartition spectrale
Légende Comparaison des courbes de répartition spectrale retrouvées dans le catalogue Mazda avec les courbes spectrales des illuminants standards de la CIE.
Crédits Crédit © Steib O. 2013.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 572k
Titre Fig. 10 Tubes de substitution
Légende Les étapes de la fabrication des tubes de substitution.
Crédits Crédit © Steib O. 2014.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 412k
Titre Fig. 11 Comparaison
Légende Avant et après l’installation de l’alimentation et des tubes de substitution.
Crédits Crédit © Steib O. 2014.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 880k
Titre Fig. 12 Mobile Lumineux 130 et Mobile Lumineux 267B (Bleu)
Légende Photographie après traitement.
Crédits Crédit © Steib O. 2014.
URL http://journals.openedition.org/ceroart/docannexe/image/4956/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 915k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Steib, « Restaurer l’art lumino-cinétique », CeROArt [En ligne], EGG 5 | 2016, mis en ligne le 04 mars 2016, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ceroart/4956

Haut de page

Auteur

Olivier Steib

Olivier Steib a étudié la conservation-restauration de sculptures à l’ESBA TALM site de Tours, et a travaillé sur le cas de deux « Mobiles Lumineux » réalisés par Nino Calos, un artiste du courant lumino-cinétique des années 1960. Il a auparavant suivi des études à l’ENSAV La Cambre à Bruxelles dans plusieurs domaines de la restauration, après une Licence en Sciences Humaines et Arts à l’université de Metz.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
CeROArt – Conservation, exposition, restauration d'objets d'arts est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals