Navigation – Plan du site

Numéro spécial | 2014
Les conversions religieuses en Méditerranée

Dans les sociétés contemporaines, le fait de changer de religion demeure un processus qui a des répercussions importantes aux niveaux individuels, collectifs ainsi qu’une dimension proprement politique, à laquelle les États ne sont pas indifférents. La conversion religieuse équivaut bien souvent à changer une part de son identité, à se désolidariser d’un groupe d’appartenance initial avant de retisser des liens sociaux avec des individus, des croyances et des institutions autres. Les convertis et les sociétés dans lesquelles ils évoluent, découvrent ou inventent différents modes de négociation, qui dépendent entre autre des positions de l’État vis-à-vis de ces changements, donc de l’histoire politique et sociale, des contextes juridiques, des représentations sociales sur la religion, sur la laïcité, le politique, ainsi que sur la place du groupe et celle de l’individu.

  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Logo Maison des sciences de l’homme Sud – MSH Sud
  • OpenEdition Journals