Navigation – Plan du site
Articles

L'école nationale des cadres féminins d'Écully : entre Révolution nationale et émancipation

Delphine Barlerin

Résumés

Cette communication sur l'École nationale d'Écully (Rhône) tend à présenter une institution féminine originale. Elle rend lisible la participation des femmes à la Révolution nationale, et leurs regards critiques sur les concepts idéologiques, que celle-ci véhicule. Entre octobre 1940 et janvier 1943, l'école d'Écully illustre certains aspects des rapports ambivalents entretenus entre des femmes chrétiennes, de milieux sociaux et intellectuels forts différents, et la Révolution nationale. L'enseignement à Écully, souligne les deux perceptions chrétiennes du rôle de la femme dans la société, entre sa fonction maternelle et son rôle de femme. La richesse d'Écully réside également dans son absence de pérennité dans les mémoires collectives ou bien dans l'erreur de la reléguer au rang des écoles ménagères en occultant son dynamisme intellectuel.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologique :

XXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Delphine Barlerin, « L'école nationale des cadres féminins d'Écully : entre Révolution nationale et émancipation », Cahiers d'histoire [En ligne], 44-1 | 1999, mis en ligne le , consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ch/53

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals