Navigation – Plan du site

Compte rendu de l’AG de juillet 2013

2 juillet 2013 (EHESS, Paris)

Présents : Coline CARDI, Benoit DUPONT, Virginie GAUTRON, Martine KALUSZYNSKI, Philip MILBURN, Carla NAGELS, Frédéric OCQUETEAU, Sybille SMEETS, Alexis SPIRE

Excusés : Anthony AMICELLE, Emmanuel BLANCHARD, Nicolas CARRIER, Gilles CHANTRAINE, Mathilde DARLEY, Jacques FAGET, Xavier LAMEYRE, Valérie MOULIN, Justin PICHE, Dominique ROBERT, Gregory SALLE, Anne WYVEKENS.

Ordre du jour

Evolution du site

Frédéric O. donne lecture à l’AG des précisions données par courriel par Grégory Salle, notamment sa satisfaction de la consultation des visites. L’AG a conscience de tous les biais de ce relevé, et discute de la question de l’hypothèse du manque de Varia 2013 et de la mise progressive en ligne des papiers du dossier CRIMDAF.

A ce sujet, l’AG décide qu’il faut absolument achever la mise en ligne des deux autres articles avant le 15 septembre, derniers délais. Il faut savoir clore un dossier pour passer au suivant. Les articles non prêts à cette date pour CRIMDAF seront le cas échéant basculés dans les Varia, et le 2e dossier de Coline et Stéphanie (2013, X, 2) prendra le pas dans l’ordre d’apparition. La désertion relative des internautes par rapport au pic de mars 2012 pourrait également s’expliquer par le fait que la mise en ligne au compte-goutte des articles dans le dossier CRIMDAF a pu dissuader les visiteurs d’y revenir.

Frédéric O. rappelle que si les futurs coordinateurs préfèrent la solution du compte-goutte à la mise en bloc d’un dossier en une seule fois, ils doivent également gérer les conséquences d’un timing incertain de la mise en ligne avec leurs différents auteurs.

Changement de l’adresse de l’association

Par suite du changement de représentant légal de l’Association décidée lors de l’AG de février 2013, le transfert du siège social aura lieu à la préfecture de police de Paris, mercredi 10 juillet. Le siège social de l’Association CP/PF sera désormais situé au domicile de Jean-Marie RENOUARD, nouveau représentant légal.

Il est décidé que Frédéric O., directeur éditorial et Xavier Lameyre, jusqu’à ce jour représentant légal de l’Association, se chargent des formalités administratives dudit transfert.

Subvention 2013

Il est rappelé que toutes les factures payées de 2012 doivent figurer dans le document d’accompagnement de la subvention de soutien INSHS Revues pour la reconduction de la subvention 2013.

Philip Milburn demandera en urgence à Nicolas Carrier où en est le paiement de la traduction de l’article d’E. Didier par Uri Ben Gal, qui était censé épuiser la somme allouée l’an passé, en dehors du paiement des droits d’auteur aux YUP pour le dossier CRIMDAF.

Traductions

Anthony A. (par courrier) informe l’AG que son papier mis en ligne cette année dans le dossier CRIMDAF sera prochainement traduit en anglais sur ses fonds propres. Après révision de Bessie L. et de l’auteur lui-même, il pourra être mis en ligne immédiatement après le 15 juillet, après la fin de maintenance du site.

Benoit D. et Frédéric O. font état d’un article de Varia à paraître sous peu (août ou septembre 2013) que Benoit a fait traduire de l’anglais au français sur les fonds propres à son centre. Cet article a subi les épreuves des deux expertises en langue anglaise. Il s’agit d’une version entièrement recomposée à plus d’un tiers d’une première version parue sur un support anglophone, en accord avec la rédaction en chef de la revue : Conor O’Reilly, L’industrie transnationale des consultants en sécurité : gardiens de la mobilité globale ?

L’AG réaffirme que les financements futurs ne pourront servir qu’à financer des traductions du français à l’anglais. Elle ne parvient toutefois pas à se mettre d’accord sur les critères présidant au choix des futurs articles à traduire. Il est décidé que les deux articles en anglais à venir du prochain dossier présenté par Coline et Stéphanie ne seront pas financés par la revue pour une traduction en français.

Le principe du financement reste donc que si l’auteur contribue pour une part au financement de sa traduction du français à l’anglais, la revue l’aide prioritairement pour la prise en charge de la part restante.

Dossiers à venir

1° - MATERNITES ET PATERNITES ENFERMEES

Coline C. explique que le 2e dossier 2013 « Maternités et paternités enfermées » sera mis en ligne avec 6 articles au plus tard le 10 décembre.

Frédéric O. (avec la caution de Bessie L.) peuvent d’ores et déjà l’assurer de la préparation à la mise en ligne des textes définitifs déjà engrangés.

2°- OBJETS ET ENFERMEMENT

Marie MORELLE (Paris I) qui devait venir présenter son dossier (coordonné avec Tristan BRUSLE) pour 2014 et qui, par un malheureux concours de circonstance n’a pu le faire, a échangé après coup avec Frédéric O. Voici leur correspondance écrite dans l’après-midi qui éclaire ce qui aurait dû s’échanger à l’AG du matin :

(MM à FO) – En tout cas, merci à l'ensemble du comité pour avoir accepté le principe du dossier en espérant que le raté de ce matin n'a pas entamé notre crédibilité.  Nous avons restreint le numéro à  6 auteurs (cf. récapitulatif en pièce jointe) car il me semblait que 8 articles commençaient à être trop long selon vos remarques précédentes. Il y a 3 articles sur la prison, 3 sur la rétention. Nous avons demandé aux auteurs de nous remettre leurs textes le 15 septembre pour une première lecture par Tristan Bruslé et moi-même. Nous souhaiterions vous envoyer les articles le 15 octobre afin de suivre le calendrier que vous nous aviez envoyé. Je le remets en fin de message pour contrôle de votre part. J'avais une question (que je gardais pour ce matin). Le dossier est tiré d'une journée d'études. Deux anthropologues avaient joué le rôle de discutantes. Nous aimerions savoir si en dehors des 6 articles (s'ils sont tous acceptés) et d'une introduction, il était possible de demander à ces 2 anthropologues une forme de synthèse conclusive sur la question des objets et de l'enfermement, du point de vue de l'anthropologie. Serait-ce trop long, à côté des standards de la revue, ou envisageable ?

(FO à MM) - 6 articles, c'est parfait ! Effectivement il serait bien, N. Carrier et moi, qu'on jette un œil sur les papiers retenus le 15 octobre avant que vous ne procédiez aux expertises. Et comme convenu, vous négociez les expertises avec qui vous souhaitez. Il faut que vos auteurs sachent qu'il n'y a pas de garantie, sous prétexte d'actes d'une journée d'études, que tous les papiers seront pris, car il y a souvent un gouffre entre une communication orale et un papier que 2 experts pourraient ne pas retenir. Nos règles (qu'il vous faudra assumer) sont : acceptation ou rejet total ; demande de modifs mineures ; demande de modifications majeures sous réserve de rejet, s'il n'en a pas vraiment été tenu compte... Nous n'avons pas de limite sur les longueurs, ni les incrustes de documents illustratifs, c'est notre atout principal... Une synthèse de conclusion par des anthropologues ? Aucun souci (et vous la négociez avec elles, sans passer par une expertise). Ma question serait plutôt de savoir : outre l'intro, avez-vous vous-même un papier parmi les six ?... Enfin, vous pouvez aller plus vite que les délais prévus, si vous êtes prêts ! Ne perdez pas de temps, et secouez les inerties. L'expérience nous apprend que le temps file très très vite ! (Comme il y a plusieurs numéros coordonnés pour les années suivantes, on mettra en ligne les premiers qui se présenteront de manière complète).

(MM à FO) - Tristan Bruslé et moi avons retiré nos articles pour alléger le dossier. Il est parfois plus simple de ne pas soumettre un article quand on coordonne. En plus, je crois que vous souhaitiez un numéro le moins axé sur la prison et de mon côté je travaille sur les prisons au Cameroun, donc j'ai d'autant plus retiré mon article. Il va de soi qu'un article peut être refusé. C'est aussi pour cela que nous avons demandé un premier envoi en septembre auprès de Tristan et moi pour une première lecture. Nous vous les enverrons donc ensuite avant tout choix d'évaluateurs.  Je sais que 2 articles sont déjà quasiment prêts. Je ferai un rappel des deadlines aux auteurs le 14 juillet avant la trêve estivale. J'ai conscience de combien le processus peut être long entre les auteurs d'un côté et parfois aussi les évaluateurs.  Je crois que je n'ai plus de questions. Je ferai le point avec vous à la rentrée. Merci pour tout ! Marie M.

3° - THE STATE OF ABOLITIONISM TODAY / ACTUALITE DE L’ABOLITIONNISME

Frédéric O. fait passer aux membres de l’AG une photocopie du projet CARRIER / PICHE et rappelle que ce dossier prendrait place dans la revue plutôt début 2015.

L’AG est d’accord sur le principe. Lors de la discussion, il est suggéré aux coordinateurs de diversifier le regard sur l’objet qui n’est pas toujours immédiatement compréhensible pour les francophones. Il faudrait donc nuancer le titre, du genre « qu’en est-il de l’impact du mouvement abolitionniste ? », etc. Car le risque serait celui d’une production massivement anglophone.

Frédéric O. fait le tour de table au sujet de la suggestion de l’AG de l’été 2014, le 10 juin, juste avant le colloque de l’ICOPA proposée par Nicolas C. à Ottawa. Proposition alléchante selon chacun, mais juin pour les francophones est toujours la pire des dates, puisque c’est la période des examens universitaires alors qu’ils sont terminés au Canada. Donc, personne de cette AG ne peut s’engager pour le moment. Cela dit, on garde la suggestion. Nicolas pourrait animer l’AG avec un ou d’autres membres du CE ou du CS d’Europe missionnés par la revue, s’il y avait parmi les membres des candidatures pour y présenter un papier, ce que nous espérons. Le Call for papiers/Appel à contributions de Nicolas et Justin sera diffusé sur le site dès que cela sera possible.

4° - PROBATION

Virginie G. fait état d’un futur colloque à Amiens animé par X. de Larminat sur « milieu ouvert entre permanence et changement ». Elle demande si la revue pourrait en accueillir les contributions : six sont déjà prévues, où participeront massivement les membres du CS.

L’AG accueille tout à fait favorablement la demande et suggère à Virginie de rester, en tant que déléguée éditoriale, l’interlocutrice privilégiée de la revue avec les coordinateurs de la manifestation. Ce dossier pourra être publié en 2014, le comité acceptant l’idée de la publication de 3 dossiers dans l’année.

Conclusion

Frédéric O. clôture l’AG à 13 h, en redisant que le premier dossier entièrement prêt est mis en ligne prioritairement. A la limite, la revue ne doit pas être entravée par la possibilité d’accueillir trois dossiers complets sur la même année. Il félicite l’AG de s’être montrée aussi constructive pour l’édification de dossiers, mais rappelle à chacun de ne pas oublier de proposer des articles originaux pour les Varia. En principe, la revue en accueillera trois en 2013 (c’est le minimum !), et espère voir arriver plus de comptes rendus de lectures que ce n’est le cas pour le moment.

Président de séance : Frédéric OCQUETEAU

Secrétaire de séance : Philip MILBURN

  • cnrs
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals