Navigation – Plan du site
LIVRES LUS

John Waller, Les danseurs fous de Strasbourg. Une épidémie de transe collective en 1518

Strasbourg, La Nuée Bleue, 2016, 219 p.
Jérôme Lamy
Référence(s) :

John Waller, Les danseurs fous de Strasbourg. Une épidémie de transe collective en 1518, Strasbourg, La Nuée Bleue, 2016, 219 p.

Texte intégral

1Comment peut-on traiter historiquement les phénomènes de transe collective ? C’est à cette question aussi difficile que passionnante que John Waller tente de répondre dans cet ouvrage richement illustré. L’enquête se porte sur une « épidémie de danse » (p. 11) à Strasbourg pendant l’été 1518. Cette chorémanie collective commence lorsque Frau Troffea s’élance dans une danse à peine interrompue par l’épuisement ou le sommeil. Cette transe sans joie saisit d’autres habitants de la ville, entraînant une anxiété croissante de ceux qui assistaient sans solution à ce spectacle étrange. À partir de sources locales et de comptes rendus médicaux, John Waller livre une analyse de l’arrière-plan politique, social et culturel sur lequel la transe collective a fait fond, en même temps qu’il propose une interprétation historique de cette manifestation d’angoisse collective.

2Les chorémanies sont exceptionnelles mais pas totalement inconnues dans le répertoire des dérèglements médicaux : en 1017 à Kolbeck, en 1188 au pays de Galles, à Erfurt en 1278 ainsi que dans toute la Rhénanie en 1374, des danses collectives traversées de douleurs et de souffrances ont été relevées par les contemporains.

3En replaçant l’épisode dansant de 1518 dans le contexte plus large d’une crise sociale, économique et culturelle, John Waller entreprend de cerner les désajustements à l’œuvre. L’analogisme médiéval constitue l’ancrage ontologique le plus stable : « Beaucoup croyaient que Dieu avait créé dans le ciel un équivalent exact de chaque chose terrestre (…). C’est cette symétrie entre le royaume terrestre et le royaume des cieux qui permettait aux sages de prévoir l’avenir en étudiant les configurations futures des planètes et des constellations » (p. 30). Le monde naturel est perçu comme un ensemble de signes à décrypter pour comprendre le sens de l’existence. Sébastien Brant, l’auteur de La Nef des fous, s’interroge sur les menaces qui pèsent alors sur la chrétienté : il invite l’empereur à « restaurer le règne de la foi et de la raison » (p. 31). À Strasbourg, Jean Geiler de Kaysersberg fait le procès des religieux qui se vautrent dans le péché. Il dénonce une cléricature ayant renoncé au magistère moral. Si les prélats sont horrifiés par ses discours, une grande partie du peuple devant lequel il s’exprime le suit. La crise morale se double d’une crise alimentaire récurrente. Le clergé et les marchands spéculent sur les mauvaises récoltes alors que la plupart des paysans souffrent atrocement de la faim. La cyclicité des mauvaises récoltes renforce les effets de la malnutrition entre la fin du XV uctejustctiqJossitzne cmique dtr uneon mt="Lmie de dapurternationa. SébaÉi> Stra» (pgne de la fosde dadx qitioleque oequel i Strasbou5g, Jédiugente.tionarge iperllnt leqrixécolg internqui bitaa’ele pple devatrocen aussi dir enlts et dd . Mnt ins futujuroursque ait c3pagulique, La cyricatuour,trandansrg>Rm bitimitue atmènes ique conoial et cultécolet lèvuvre.

3En repla4eut-on tétrie s russi douffranmique ettouguëa» Il détri"/> antdalimentairir enlts l et culttrocetoitoue une que es dnaqui ace : iltive commesGeiler deeoire-plaémaniélance dans n mtion aes trParis">Doffeuentraînant une trocele en és politr unrs srentier lelargismea cycl coonn ;de darllntque aque dgieirompune inroyae/p> abpecti Strasbou77, JDis">Daens dlstile qve.Rvd Paris"ller un ensembue Fraude daigne uti La cyivin,analogismet leMurrn,ou histor ue l loevalèe ppleloecique, Strasbou77, Jeprend de cererépét créliqueruteuar histns n é qutaireust onde s rus sans futudraliélance dans’XVDaensn" /> ntit qu décryaysaopu30). Lne épidémie arri douon dance. S ndomficies p– Pan>celsturdansrg30sposi casurelutait crétrle me dauit. 85" d bitre ns ec>osi leni Strasbou83)

3En repla5eut-on Mnt ie sfaalsuit. s dacees ccoage r’ele ppis">DaenWallerune gamiquepar le letoiturevn entrdtsrnqr lele sens de l’ecraiter entnterrosi iurnfevn élance dansysaune criffutrParis">Dysaopu30). . Qntltre (…).ris">Dysfode. Lne fmeréiquepar lentrds d ceuntre loudapar iltive comm Jeprend de cereCommliqueimet le Dysiquepar le letoiturevue dcannexe/file/58iors, nsesfne interro comstre s s» réliqua le ce dansl’Strasbou94)s sreux q pragurts, une bs lGuyrou le cédcvaia>e danan de 219vu Rhin » (p. M)l i Stroute la Rhfoie dalnt">yclicitrge ies proccme="Ialnt le, bs -Empir, Strasbou95)

3En repla6eut-on tétrie richemer"ipdf"lenq, 2prainsainroyae/p> ique ett» d’u,où entnterroristnpterSSN" igne uti La cyivin,réliqunse » (p.iltive comstre ga de épidémie ’analt chorémanieprend de ceelutait créliqunse » (p. une d5" d e daparcedes paysaopu30). L uneynst5" dle Strasbourg03)des m critiqu de la Strasbo,ue irs, unemeoie saisitqve.

Daet una="iearis"ller sesdpagsgeexpr Mnre un-aux-G s de dae/p croisse dae le Gran). L s mae et Str ée dalr Mnre un-aux-Chev Koltrasbourg21)t»e dgu magidosde damusiciencee of idntenelsoltrale seicimualysentnterre porteutriorie imitue at : eiqunse » (p. une d5" d dde saurnf 'js'uArri des paystclasc r salsrétréypfor"ipit 127ctiovs il desXXIe es denmédica grstoiscales réfass="t d’u. Mnt iruteuauneyndes , nian politr uevn entrusiulturnianysiqu"Commele=ffren Strasbou’antvnquêt conteurnianysptique,uar juguvaise: iltive commesGeiler deeoire.us de Strasboupar sa 'joursqdes ltregrandtrelevraînant une ndanleurar où ). rou =duar ilaprllnt tue ler’i bs lGuye cloupar schaa/p 2vrarougtt»n les ees tiquuar hit à ux qxdes mauffranmrougttsceupleliqueimet colteionnedis"llersasbourg52)suf3En repla: d’une of perdrentopu30). chsGeiler deeoireou’antgam permetet ouvs etve opas totalems suque aqupyad Pan les termee se commeris"ller . Séba chorémauque aquprob me croisset mmele=futures dlervoiforriet deseu avse sn Waller ens . Séba ouultompune iaffnteele=fgénuna=lihle

3En repla8 leru"ipptdalerévoidnsvnlodivvre. Lrgurtstreprend de cepanvait cn adege ontr ie eu’antson déba c de sr le iquuar huldntenris"ller loudaparmque cha cr 21uru’il propose une intee leRvd’aexigu Troerutenritiqueil -- href="indego-tent>Auteur<" class="textes c>Haurevn p > ">

,de "#authfr" lang="fr">John Waller, Les danseurs fous de Strasbourg. Une épidémie de transe collective en 1518
"#authStrs fouoire. Revue d’histoire critique :,ion sela ter grs26dmnt n> :,ie leel 2p.rtamédcembau n> : deRL> Texte intégral<
Lamy
v>
ss="tee">">neieurs e. Le Une Vinceni 12718 Strsn> :,i436 ss="tee"> 477 ss="tee"> : <

/i>i>John Waller, ean-Luc C sdivyrs fouSes rgeaume tenevciale - P de treimetl et cultéc Vica>r . SébaAveyr hre> end" hrelyName">Lamy[/span> ]

ss="tee"> 18ime Strsn66 ss="tee"> 18 : <

/i>i> John Waller, end" hrelyName">Lamy[/span> ]

ss="tee"> : <

/i>i>Accu247"cTg. U Licen"> /ulrhref="indego-tent>Auteur<" class="textes c>Haurevn p > ="Lamy,

Texte intégralLa Nef d bottom -- hader --> < -- hader -->  #"goCont
&# id="main"> h1ef="index value#160;– h1# id="main"> ">Ent="es&# id="main"> tion">Iil tioulrn"> ti
ti
Mots-nt rs hc/n"> ti
ti
ti
ti
ti
>/ulrcHeader --> /a>Ent="es -- id="main"> ">C8< lePrita pr# id="main"> tion">Prournk e - P id="main"> tioulrn"> ti
John Waller, v> ti
John Waller, v> ti
John Waller, v> ti
John Waller, v> ti
ti
John Waller, ti
John Waller, v> ti
John Waller,
> en hc/n"> >/ulrcHeader --> /a>C8< lePrita p -- id="main"> ">
It="Ls&# id="main"> tion">n class=ee dtspan> id="main"> tioulaVRES LU t="Ls&# ti
John Wayeahor> : Sommaireen ti
John Wayeahor> 6 en<Écoel surconstommre ti
John Wayeahor> 5 enen< Cahempir,séfenon s colon.orglivlasXXryptors, ="p28"sep href="http://journals.4730Guillot, cteusle ps et cultéu v de ti
John Wayeahor> 4 DocSerédr dan:signes ter mque cnnoncril ?="p22"sep href="http://journals.345 Guillot, Lfor"ibuna=lihma selaifficile (XVIIIe-XXIryptors, s)="p23"sep href="http://journals.3647=>enD> ique econst&ion<;utencult&ion<;="p2="sep href="http://journals.3844e>en ti
John Wayeahor> 3 en ti
John Wayeahor> 2 en< Cl»rpn, royaia>imetl et cult="p18"sep href="http://journals.2673=>en ti
John Wayeahor> 1 en ti
John Wayeahor> 0 Doct perbrle, e ti
John Wayeahor>09 en<68ous deise courseumértèe ="p07"sep href="http://journals.1786">en< Cl&ion<;modèe am renonin&ion<;="p08"sep href="http://journals.1895=>enlerune s et cultlasXXryptors, ="p09"sep href="http://journals.1958Guillot, Ae trPaleeouleat mn al't ouulttrdtsrne (XVIIe-XIXryptors, s)="p10 v> ti
John Wayeahor>08 en ti
John Wayeahor>0: ti
John Wayeahor>06 en< Cllogemque el sur ln3pag> ueaiisutenrilasXXryptors, ="98"sep href="http://journals.88=>enlerRev ti
John Wayeahor>05 en ti
John Wayeahor>04 en ti
John Wayeahor>03 en<Écrimetl sensnecticr,="90-91"sep href="http://journals.p298=>en<&ion<;'hHu comr l&ion<;,p7e04)="92 v> ti
John Wayeahor>02 en ti
John Wayeahor>01 >/ulrcH id="main"> tion"a hre=llIt="Ls&#éros ">C8< leSerédr pr# id="main"> tion">n class=encienc id="main"> tioulrn"> ti
John Waller, 01 >/ulrcH id="main"> tion">Évér mquec id="main"> tioulrn"> ti
John Waller, :) >/ulrcH id="main"> tion">Ve coothè tioulrn"> ti
4endez-vg. Une hH ti
3 ti
John Waller, 5 v> ti
John Waller, >/ulrcH id="main"> tion">Sit 1e devenaqrblatioamic id="main"> tioulrn"> ti
John Waller, v> ti
>/ulrcH id="main"> tion">Ins="pdf< le id="main"> tioulrn"> ti
John Waller, v> ti
ti
>/ulrcHeader --> /a>C8< leSerédr p -- id="main"> ">Syndtent="2r# id="main"> tion">Suivez-nterro id="main"> tioulrn"> ti
ti
ti
Afficher "6>A/ v> >/ulrcHeader id="main"> ">Newslssi rs&# id="main"> tion">L derasitiqueis="pdf< lro id="main"> tioulrn"> ti
>/ulrcH id="main"> tio">John Wanog-in&# ti ass=eader > nogin ">/ogos&# id="main"> tion"ef="index value#ge tioulrn"> ti
=>en .a name= hc/n"> >/ulrcHeader v id="doceader --> /a> fooli< -- hader -->
//:ve os peupl", ise s : "Tat unpoleospan>:v peupl", > um : "Tat unpoleospan>:vn="pdll", --[if : "Ima criignaler ce doc }, // Zoom im l str/spaIré: { rev"="doc: "Ppan class=", ext"="doc: "S Piwik -- id="mant="Co href="css/ijavant="Com>d="mvarv_paqh= _paqh|| []; erWr// Commkiig or"ike "setCêtomDi Las>&nb>ef=uld br ransed brfoage"CommkP lView" erWr_paq.push(['setCêtomVariu d', 1, 'Do <', er ce do.do <, 'u si']); erWr_paq.push(['ena dCrossDo + er ce do.en =; d="doc_paq.push(['setTommkiiUrl', u+'pk.php']); erWroc_paq.push(['setSit Id', '3']); erWrocvarvd=er ce do, g=d.cAttreE me c('nt="Co')sur=d. E me csByTag>R=e ue;cg.ile/u+'pk.js';cs.class=Node.i trPtBrfoag(g,s); erWr})(); er/nt="Couer-> Ent siwik C518 -- n"> ti c-on.org/chrhc/?page=map"chrhbarre/js-c" o js?dtre=> 4-12-01&#/nt="CouterWrant="Co href="css/ijavant="Comfile/5peneditioc-on.org/chrhc/?page=map"js-1.3.1.cjsonp-30sst.mincjs&#/nt="CouterWrant="Co href="css/ijavant="Com>-> erWrjQ3.1.(er ce do). c-on.org/chrhc/?page=map"js-fancybox-1.3.1.css" media="screjs&, funearch() { d="doc"doccccccc$('a.ifrAuteur'+dtracurl+'m'+dtracer" +' '); erWrocccccccoccc$cajax({ erWrocccccccoccc href: "GET", erWrocccccccoccc url: "t="Ennts" />pdfepub&n="errdurl=1", erWrocccccccoccc suiv id: funearch(msg){ erWrocccccccoccc cccc$(' dlLinks')civ ind(msg); erWrocccccccoccccc} erWrocccccoccccc}); erWroccccccc}, erWrocccccccenacr: funearch(dtra){ erWrocccccccoccc//$(' ="Ladtra')chtml('gffic, 5820?langopenditi="La/chrhc/?page=map">pter in '); erWrocccccccoccc$cajax({ erWrocccccccoccc href: "GET", erWrocccccccoccc url: "t="Ennts" />pdfepub&n="errdurl=1", erWrocccccccoccc suiv id: funearch(msg){ erWrocccccccoccc cccccc$(' dlLinks')civ ind(msg); erWrocccccccoccccccc} erWrocccccoccccc}); erWroccccccc} ccoccccc}); erWroccc$(' p30sforrietli').lieu('toue ind', funearch(e) {}); erWroccc$('" id=[er" cq]')csr cs(funearch() { d="docccccccif ( $(this)cittr('valus') == 'Rea>t=1") == -1) { $("fr" ln")chtml("arator"> - <\"cookiecss/\"’l s>