Navigation – Plan du site

À nos lectrices et lecteurs

p. 7-8

Texte intégral

1Même format, même maquette intérieure, mais un nouveau sous-titre – Femmes, genre, histoire – et une couverture modifiée, qui garde cependant l’identité visuelle de Clio, Histoire, femmes et sociétés : ces éléments disent à la fois la continuité et le nouveau cours de la revue.

2Clio HFS est née en 1995 dans un contexte marqué à la fois par la création de revues du même type dans d’autres pays européens et la parution des cinq volumes de l’Histoire des femmes en Occident (1991-1992) dont il fallait poursuivre la dynamique. À Toulouse, où l’Université du Mirail fut, dès les années 1970, l’un des pôles de développement des études sur les femmes, les Presses universitaires du Mirail nous ont alors accueillies avec chaleur et compétence, pour un long compagnonnage de dix-huit ans et 36 numéros qui ont peu à peu installé la revue dans le paysage intellectuel français et international.

3Nous n’avions pas à l’origine introduit le terme de genre, par crainte qu’il ne soit pas compris. Plusieurs fois souhaitée ensuite, cette modification ne s’avérait pas simple à mettre en œuvre pour notre éditeur, notamment en raison du système d’indexation des titres. Le pas est désormais franchi avec le numéro 37, mais à nos yeux, aujourd’hui comme hier, histoire des femmes, du genre, des masculinités et des sexualités se répondent et se complètent.

4Depuis les années 2000, l’histoire des femmes et du genre, longtemps marginalisée en France, a gagné en légitimité intellectuelle et institutionnelle. Dans ce contexte, Clio HFS vient d’obtenir une double reconnaissance de qualité de la part du CNRS. Tout d’abord, elle a été dotée à compter du 1er janvier 2013 d’un poste de secrétaire de rédaction, attribué à Cécile Thiébault qui partageait déjà avec nous ses compétences. L’installation du secrétariat de rédaction au sein du Groupement d’intérêt scientifique « Institut du Genre » – créé en 2012 par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS – nous a conduit-e-s, pour faciliter le fonctionnement, à rechercher un éditeur parisien. C’est désormais Belin qui publiera Clio, Femmes, Genre, Histoire, éditeur avec lequel plusieurs membres du comité de rédaction ont partagé l’aventure stimulante du manuel de l’association Mnémosyne – La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte (2010). La revue obtient également une aide financière pour devenir une publication bilingue, avec une version en français et une en anglais. Pour ce faire, le comité de rédaction s’est élargi à de nouvelles compétences, accueillant cinq nouveaux membres – un sociologue, une politiste et trois historiennes dont une Britannique et une Américaine (États-Unis). Comme auparavant, la version française sera diffusée en deux volumes papier par an – support et langue auxquels nous sommes attaché-e-s – et en version numérique sur le site de revues.org auquel nous avons adhéré peu après sa création. Uniquement numérique, la version anglaise sera diffusée sur des portails anglophones avec l’objectif de s’autofinancer rapidement. Elle fera connaître encore davantage Clio, Femmes, Genre, Histoire, y compris hors des pays anglophones, et lui apportera de nouvelles collaborations.

5Publier notre revue en deux langues est une tâche exaltante autant qu’exigeante. Les objectifs de Clio ont toujours été d’aborder, autour de numéros thématiques, toutes les périodes de l’histoire et tous les espaces nationaux et d’être à l’écoute de la jeune recherche. Depuis la naissance de la revue, nous nous efforçons aussi de faire connaître des travaux internationaux en traduisant des articles qui s’inscrivent dans d’autres historiographies et d’autres approches méthodologiques ou théoriques, ce dont rend compte par ailleurs la journée anniversaire de nos 15 ans consacrée à l’histoire globale. Aux différentes étapes de son développement, l’histoire des femmes et du genre s’est nourrie de cette circulation intellectuelle. Elle s’est constituée à partir d’emprunts, de transpositions et d’adaptations mutuelles, au sein d’une démarche critique et parfois polémique. De la traduction vers l’anglais, nous attendons qu’elle nous permette de participer encore davantage à ces débats qui traversent les frontières nationales et disciplinaires, à ces multiples interactions qui font le dialogue scientifique. Nous espérons que l’intérêt intellectuel que suscite désormais notre champ de recherche, inscrit dans de forts enjeux sociétaux, s’en trouvera redoublé. Merci de votre fidélité.

Le comité de rédaction

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« À nos lectrices et lecteurs », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 37 | 2013, 37 | 2013, 7-8.

Référence électronique

« À nos lectrices et lecteurs », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 37 | 2013, mis en ligne le 18 juillet 2013, consulté le 12 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/clio/10955

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page